LANCASHIRE OAKS (Gr2) - The Black Princess, allez la France !

Courses - International / 08.07.2017

LANCASHIRE OAKS (Gr2) - The Black Princess, allez la France !

LANCASHIRE OAKS (Gr2)

The Black Princess, allez la France !

C’est la pointe de vitesse qui fait toujours la différence. Or les chevaux français ont souvent une pointe de vitesse acérée. Samedi à Haydock, Abingdon (Street Cry) pensait prendre rendez-vous avec la victoire. Mais ce rendez-vous est reporté, car la "FR" The Black Princess (Iffraaj) a pris sa place... La représentante de Ballymacoll Stakes était la favorite des Lancashire Oaks (Gr3). Elle a couru comme on s’y attendait. Immédiatement placée à la hanche de l’animatrice Dubka (Dubawi), qui a mené à un train modéré, Abingdon est partie de bonne heure. Mais dans les 100 derniers mètres, elle n’a pu résister à la pointe de vitesse de The Black Princess (Iffraaj). La pensionnaire de John Gosden a fait une incursion fructueuse cette année en France, dans le Prix Allez France (Gr2), où elle avait battu une pouliche de Gr1 comme Armande (Sea the Stars).

Le grand jour de Robert Tart. Ce samedi, les meilleurs pilotes étaient à Sandown et Frankie Dettori a joué les commentateurs pour la chaine anglaise ITV. En leur absence, Robert Tart a vécu son jour de gloire. Le jockey était un des meilleurs apprentis en 2013. Mais il a ensuite connu des problèmes. Ce samedi, il remporte son deuxième Groupe après le Classic Trial de Cunco (Frankel). Tony Proctor, le bras droit de John Gosden, a dit : « Robert est un garçon adorable. Il est tous les jours à l’écurie et travaille beaucoup. C’est un bon jockey, mais surtout un homme de cheval exceptionnel. » The Black Princess est la septième gagnante des Lancashire Oaks pour John Gosden qui a ainsi égalé le record de Sir Henry Cecil.

Une nièce de Latice et Lawman. Élevée par Petra Bloodstock et présentée par le Haras de La Louvière, The Black Princess avait tapé dans l’œil de Charlie Liverton qui avait déboursé 170.000 euros en août chez Arqana. Le premier produit de sa mère, Larceny (Cape Cross), la femelle Lucelle (High Chaparral), lauréate de deux courses, n’avait pas encore couru à l’époque de la vente. Larceny n’avait rien montré lors de sa seule sortie à 2ans. Mais elle est la demi-sœur de la gagnante du Prix de Diane, Latice (Inchinor) et du lauréat du Jockey Club — et très bon étalon — Lawman (Invincible Spirit). La deuxième mère Laramie (Gulch) a produit Satri (Mujadil), qui a remporté le Prix du Palais-Royal (Gr3) et a terminé deuxième dans le Prix Maurice de Ghest (Gr1). La troisième mère Light the Lights (Shirley Heights) et la quatrième Lighted Glory (Nijinsky) ont gagné au niveau Groupe en France. Larceny a une pouliche de 2ans, Gabrielle (Dark Angel), achetée 600.000 euros par Broadhurst Agency en août chez Arqana. Elle est à l’entraînement chez André Fabre pour la casaque Fairway. La poulinière a donné une yearling par Zebedee