MOROCCO CUP PRIX CHLOÉ (Gr3) - Le jour de Wajnah ?

Courses / 08.07.2017

MOROCCO CUP PRIX CHLOÉ (Gr3) - Le jour de Wajnah ?

MOROCCO CUP PRIX CHLOÉ (Gr3)

Le jour de Wajnah ?

Wajnah (Redoute's Choice) devrait être la favorite du Prix Chloé (Gr3). Et c’est tout à fait logique. Alors qu’elle n’est pas encore black-type, contrairement à cinq des sept concurrentes, elle se présente avec la meilleure valeur, étant créditée de 49. Pour sa rentrée, le 5 mars dans une Classe 2 à Bordeaux, elle a nettement dominé La Sardane (Kingsalsa), future lauréate de Groupe. Son entraîneur, François Rohaut, avait alors déclaré : « Elle le fait bien, malgré le terrain lourd qui n’est pas la tasse de thé de la famille. C’est une pouliche que j’estime : ce n’est pas pour rien que j’ai fait tous les engagements classiques ! »

Après la Poule. Et effectivement, suite à ce succès bordelais, la représentante d’Al Shaqab Racing s’est présentée dans l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Malgré son manque d’expérience, pour sa première tentative au niveau Groupe, elle avait décroché une méritoire quatrième place, à une courte tête du podium. En l’absence de Gregory Benoist, elle sera montée par Cristian Demuro, sous la selle duquel elle ira pour la première fois au-delà du mile. Alors que tout le champ de courses devrait plébisciter la candidature de cette élève de François Rohaut et du haras de Saint Pair, les deux autres places du podium sont moins simples à attribuer.

Monroe Bay sur son parcours. Monroe Bay (Makfi) alterne le bon et le moins bon. Le bon, c’est une victoire dans le Prix Finlande (L) et une proche deuxième place dans le Prix Vanteaux (Gr3), sur 1.800m à Chantilly. Le moins bon, c’est deux échecs, dans le The Gurkha Coolmore Prix Saint Alary et dans le Prix de Diane Longines (Grs1). Mais si la saison 2017 nous a appris une chose, c’est que, confortablement assis derrière notre ordinateur, il ne faut pas trop vite condamner une pouliche. Ceux qui avaient enterré Senga (Blema) avant le Diane doivent s’en mordre les doigts. Aussi, il convient de ne pas négliger la candidature de la compagne d’entraînement. En effet, la pensionnaire de Pascal Bary a réalisé ses deux meilleures valeurs sur le parcours du Prix Chloé.

Dallas, la belle affaire. Dallas Affair (Soldier Hollow) nous rappelle encore une fois que l’étude des pedigrees est très utile, mais qu’elle n’est pas une science. Généalogiquement parlant, cette pensionnaire de Freddy Head a tout pour être une pouliche de 2.000m et plus. Et pourtant, elle trace son chemin de 1.600 à 1.800m. Cette allemande de naissance reste sur un succès net et facile dans le Prix La Sorellina – Tattersalls (L). En pleine progression, la représentante de George Strawbridge peut être la belle affaire de ce Prix Chloé, sa première tentative au niveau Groupe.

Penny Lane, sans son terrain. Née en Allemagne, comme Dallas Affair, Penny Lane (Lord of England) a gagné le Prix des Sablonnets (L) en terrain souple. Elle s’est classée cinquième du Prix Vanteaux (Gr3), en bon terrain, pour sa rentrée. La pensionnaire de Francis-Henri Graffard reste sur une troisième place dans le Prix Cléopâtre (Gr3). Cette pouliche généreuse avait alors fait dire à son entraîneur : « Nous sommes ravis de la performance de Penny Lane. Elle a dû faire un effort en partant à cause de son numéro de corde (8). Elle a bien accéléré et livre une belle performance (…) Je pense qu’elle sera meilleure sur une piste assouplie. »

Elles tentent leur chance au niveau Groupe. Comme Dallas Affair, Silver Cape (Silver Frost), Ibiza (Redoute's Choice) et Beyond the Sea (Sea the Stars) abordent pour la première fois le niveau Groupe. Silver Cape reste sur une troisième place dans le Prix Finlande (L). Ibiza n’a couru que trois fois. Elle s’est classée deuxième du Prix Melisande (L), le 12 juin. Beyond the Sea reste sur une victoire de bout en bout dans une Classe 1 à Maisons-Laffitte.