Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE CABOURG (GR3) - Tantheem, la petite jument au grand cœur qui rêve du Morny

Courses / 30.07.2017

PRIX DE CABOURG (GR3) - Tantheem, la petite jument au grand cœur qui rêve du Morny

DEAUVILLE, DIMANCHE

 

Tantheem (Teofilo) était la plus petite des huit concurrents du Prix de Cabourg (Gr3). Si elle ne dominait pas le lot physiquement, elle a par contre surclassé l’opposition une fois en piste. Ce dimanche, pour sa première tentative à ce niveau, cette pensionnaire de Freddy Head a décroché son premier Groupe, et tout pousse à croire qu’il ne sera pas le dernier…

 

De bout en bout. Tantheem a pris la tête dès le départ de l’épreuve. Elle a déroulé dans son action, le long du rail, sans être tendue, avec Darkanna (Dark Angel) dans son sillage et Contortioniste (Pivotal) à sa hanche. À 250m de l’arrivée, Mickaël Barzalona a donné un premier coup de cravache à la future lauréate. Elle a alors nettement créé la différence pour finalement s’imposer de trois longueurs. Darkanna est un surprenant deuxième (16/1), après deux sorties infructueuses. Mister Picnic (Penny’s Picnic) confirme ses bonnes valeurs précédentes en se classant proche troisième.

Un parcours irréprochable. Pour ses débuts, Tantheem s’est classée deuxième, en se montrant immature. Elle n’était battue que par High Dream Milena (Dabirsim), une pouliche très estimée, qui a été très malheureuse dans le Prix Robert Papin (Gr2) où elle s’est classée quatrième. Lors de sa sortie suivante, Tantheem avait survolé le Prix de la Source, un maiden sur 1.300m qui s’était couru sur la piste fibrée de Deauville.

Petite pouliche mais grand cœur. Freddy Head a déclaré : « Elle le fait très bien mais je craignais un peu la distance et la piste. C’est en effet une pouliche un peu tendue, qui aime bien galoper, avec de l’allant. Ce dimanche, elle nous a prouvé qu’elle avait une certaine tenue. Elle n’a pas que de la vitesse. Ce n’est pas une très jolie pouliche. Elle est un peu légère et petite mais elle a un gros cœur. » Lorsqu’on lui demande pourquoi sa pensionnaire avait couru sur la P.S.F. lors de sa sortie précédente, le Cantilien nous a répondu : « Elle a couru sur la fibrée car c’était l’occasion de gagner une course ! C’était une bonne sortie et elle avait très bien fini. »

Le Morny, cette course qui résiste à Freddy Head. Freddy Head connaît bien cette famille. Il nous a confié : « J’ai entraîné de nombreux sujets issus de la souche de Tantheem, notamment Tamayuz (Nayef). C’est une famille remarquable. Sur son pedigree, il était difficile de prédire que Tantheem aurait autant de vitesse. Sa mère était une pouliche vite, mais sans être une championne de vitesse. » Concernant l’avenir de sa pensionnaire, il nous a expliqué : « Dans les courses, on vit toujours dans la course d’après, dans le futur ! Nous allons commencer par profiter de l’instant présent. Pour tout vous avouer, je ne sais pas encore quelles seront ses prochaines sorties. Il va falloir en parler avec son propriétaire. Mais il est certain que quand on gagne le Cabourg, on rêve forcément d’aller vers le Morny. Cela fait vingt ans que j’essaye de le gagner. Mais je ne sais pas si Tantheem a assez d’expérience pour remporter une telle épreuve. »

Mister Picnic confirme au niveau Groupe.  Didier Guillemin nous a confié au sujet de la troisième place de Mister Picnic : « Nous sommes très contents car il confirmé ce qu'il avait montré dans le Prix la Flèche (Listed) où il s’était classé troisième. En courant bien aujourd'hui, il nous montre également qu’il est mieux sur 1.200m. Mister Picnic est battu par une très, très bonne pouliche. Nous avons pensé qu’il serait deuxième pendant un instant, mais nous sommes ravis par cette troisième place. C'est la première production de son père, Penny's Picnic (Kheleyf), qui fait la monte au haras du Hoguenet. Il montre qu'il est capable de léguer sa qualité et sa précocité à ses produits. Nous sommes aussi ravis que son père, qui était un bon cheval de course, ait pu rester faire la monte en France. Mister Picnic a déjà couru quatre fois et nous allons donc le laisser tranquille jusqu'à l'automne. Compte tenu de son physique, il doit encore être capable de progresser. Il est peu dominé par son arrière-main. Nous allons le laisser tranquille, en attendant l’automne, car les terrains souples ne devraient pas le gêner. »

PEDIGREE WEATHERBY : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/07/TANTHEEM.pdf

Allegretta là où on ne l’attendait pas. Élevée par Shadwell, Tantheem est une fille de Teofilo, invaincu en cinq sorties à 2ans et double lauréat de Gr1 à cet âge (National Stakes et Dewhurst Stakes). Teofilo n’a pas couru à 3ans. Sa mère, Riqa (Dubawi), a couru cinq fois pour une victoire et quatre places à 2ans. À 3ans, elle avait pris trois deuxièmes places sur le mile au niveau Listed, dans les Prix Volterra, Sorellina et Coronation. Avec un étalon moins précoce et doté de plus de tenue, Riqa a donné Murafrif (Sea yhe Stars), gagnante pour ses débuts, en mai, dans le Prix de Louveciennes (Maiden) et troisième du Prix de Colombiers (Classe 1, 3.000m).

Thamarat (Anabaa), la deuxième mère, s’était classée troisième du Prix Yacowlef (L) sous la férule de Freddy Head. Elle a donné deux black types, dont Saraaba (New Approach), deuxième du Prix de Thiberville (L, 2.400m). Al Ishq (Nureyev), la troisième mère, a notamment donné Tamayuz (Nayef). Cet étalon, qui s’est distingué au niveau classique cette année avec Précieuse, avait lui même gagné le Prix du Haras de Fresnay le Buffard - Jacques Le Marois et le Jean Prat (Grs1). La cinquième mère de Tantheem est la célèbre Allegretta (Lombard). Elle est inbred 4x5 sur cette jument qui est surtout connue pour apporter de la tenue (aïeule de Galileo, Sea the Stars…). Cette influence est contrebalancée dans le pedigree par une succession d’étalons lauréats de Groupe à 2ans ou sur la vitesse (Dubawi, Anabaa, Nureyev…).

   Sadler’s Wells
  Galileo 
   Urban Sea
 Teofilo  
   Danehill
  Speirbhean 
   Saviour
TANTHEEM (F2)   
   Dubai Millenium
  Dubawi 
   Zomaradah
 Riqa  
   Anabaa
  Thamarat 
   Al Ishq 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 13’’13

De 1.000m à 600m : 58’’80

De 600m à 400m : 11’’31

De 400m à 200m : 11’’74

De 200m à l’arrivée : 12’’54

Temps total : 1’10’’85