Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DES VOLCANS D’AUVERGNE (CLASSE 2) - Lotus Café, pour confirmer sur sa lancée

Courses / 25.07.2017

PRIX DES VOLCANS D’AUVERGNE (CLASSE 2) - Lotus Café, pour confirmer sur sa lancée

VICHY, MERCREDI

 

Ils sont sept au départ du Prix des Volcans d’Auvergne, une Classe 2 sur 2.400m. Lotus Café (Siyouni) possède la plus haute valeur de la course avec 40,5. Le pensionnaire de Philippe Sogorb vient d’ouvrir son palmarès à La Teste de Buch, sur 2.400m. Il retrouve le niveau Classe 2. Dans cette catégorie, il s’était classé quatrième d’Araaja (Iffraaj). De plus, dans un maiden, il avait terminé derrière Troarn (Wootton Basset), deuxième du Derby du Midi (L). Lors de sa victoire, il s’imposait de cinq longueurs après avoir animé. Il semble le plus à même de contester la victoire dans cette épreuve. Il devra se méfier d’On the Rox (Sinndar) qui vient de se classer troisième d’Aim True (Galileo) dans une Classe 2 à Saint-Cloud, sur la distance du jour. Lors de sa précédente sortie, il avait terminé quatrième du Prix Avenger. Cette course avait été remportée par Plumatic (Dubawi), deuxième du Prix de Guiche (Gr3). Le podium était complété par Malkoboy (Rajsaman), lauréat du Prix Frédéric de Lagrange (L), et Shakeel (Dalakhani), vainqueur du Grand Prix de Paris (Gr1).

Redescendre de catégorie. Royalickly (Slickly Royal) vient de conclure cinquième du Derby de l’Ouest (L) de Fauguernon (Martaline). Il fait partie des concurrents les plus expérimentés au départ, avec dix courses. Sa seule victoire a eu lieu dans un maiden, à Deauville, sur 1.900m. Il a couru trois fois au niveau supérieur, des Classes 1, et a conclu deux fois troisième et une fois quatrième. Le représentant et pensionnaire de Stéphane Gouvaze peut bien se comporter. Fortune de Mer (Soldier of Fortune), quant à elle, a tenté sa chance au niveau Classe 1, finissant sixième. Royalickly était quatrième dans cette course. Fortune de Mer a ouvert son palmarès pour sa troisième sortie, à Châteaubriant, sur 2.600m. Les 2.400m ne seront donc pas un problème pour elle.

Du maiden à la Classe 2. La suite logique après un maiden est de tenter sa chance au niveau directement supérieur, une Classe 2. C’est ce que tentent deux concurrentes. Saba (Zamindar) a accroché la victoire lors de sa troisième sortie. C’était le 15 mai, à Salon-de-Provence, sur 2.000m. Elle a eu un petit temps de repos et découvre la distance des 2.400m. Représentante de Gérard Augustin-Normand, Sommery (Sabiango), a elle aussi débloqué son compteur lors de sa troisième sortie. À Argentan, sur 2.500m, elle s’imposait d’une longueur et demie.