SHADWELL - CRITÉRIUM DES POULICHES (GR2 PA) - Les grand progrès de Jamaheer

Courses / 05.07.2017

SHADWELL - CRITÉRIUM DES POULICHES (GR2 PA) - Les grand progrès de Jamaheer

LA TESTE-DE-BUCH, MARDI

 

Très régulière, Jamaheer (Mahabb) avait finalement ouvert plaisamment son palmarès en dernier lieu à Toulouse, sous la lourde charge de 60,5 kilos. La pensionnaire de Damien de Watrigant a confirmé qu’elle avait bien franchi un cap en se montrant intraitable dans le Shadwell - Critérium des Pouliches (Gr2 PA).

Une épreuve sélective. Rapidement installée dans le sillage de la favorite et tenante du titre, Naziq (Mahabb), Jamaheer a sagement attendu son heure avant de passer à l’attaque. Sous une chaleur écrasante, l’animatrice Naziq a imposé un train sélectif à l’épreuve mais elle a baissé de pied à la sortie du tournant final. Jamaheer a alors pris l’avantage. Elle ne sera plus jamais menacée, malgré la bonne fin de course de Karimah (Munjiz) et de Diva du Paon (Munjiz), arrivées dans cet ordre.

Une estime enfin récompensée. Damien de Watrigant a déclaré : « C’est une super pouliche qui ne cesse de progresser, une tardive qui confirme enfin toute l’estime que nous lui portons. Elle nous a toujours montré beaucoup de qualité. Ce n’est pas un hasard si elle a directement débuté au niveau Listed. A présent, elle a gagné en maturité et est plus calme. Nous avons trouvé les bons boutons. La cavalière qui la monte le matin a également fait un très bon travail. Au départ, pour tenter de la calmer, nous étions obligés de la faire courir à l’arrière-garde. Maintenant, elle ne tire plus et est plus concentrée sur sa tâche. La pouliche prend du moral et cela fait la différence pour battre les meilleures. C’était une course avec du train et c’est ce qu’il lui fallait. Chez les 4ans, il ne lui reste plus qu’à battre la bonne jument de Thomas Fourcy, Almaa. Dans l’immédiat, nous allons la laisser tranquille. Après ses vacances, elle efectuera une rentrée avant de se diriger vers le Gr1 de fin d’année à Chantilly. Vous noterez également que les mères des deux gagnants du jour (Ebraz et Jamaheer) sont nées au haras de Mandore. »

La sœur de Handassa. Issue de Ziva (Dormane), Jamaheer est une sœur utérine d’Handassa (Madjani), le très bon cheval de François Rohaut, lauréat de deux Grs1 PA à Meydan pour cette même casaque du cheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum. Ziva fut également une très bonne compétitrice en piste, remportant cinq victoires, dont les Hatta International Stakes (Gr1 PA). La deuxième mère de Jamaheer est Cherifa (Chéri Bibi), la meilleure jument de sa génération. Elle remporta huit victoires, dont les Dubai Stakes (Gr1 PA) à Kempton. Elle a donné naissance à d’illustres chevaux comme l’étalon Djebbel (Djelfor), titulaire de onze victoires en piste, ou bien Djelmila (Manganate), victorieuse à dix reprises et mère de Majd Al Arab (Amer) vainqueur de trois Grs1 PA dont l’Emir’s Sword. Cette souche célèbre de la famille Watrigant a donné les chefs de race Dormane (Manganate) et Manganate (Saint Laurent).

 

   Tidjani
  Tahar de Candelon 
   Pehrxylla Ibn Xelio
 Mahabb  
   Jaf Orphatyn
  Joyzell 
   Yfs Almond Joy
JAMAHEER (F4)   
   Manganate
  Dormane 
   Mandore
 Ziva  
   Chéri Bibi
  Cherifa 
   Managhi

Trois épreuves de ce mardi à La Teste-de-Buch étaient sponsorisées par le cheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum. Ce dernier a eu le plaisir de voir son élève et représentante Jamaheer décrocher son premier Groupe. Richard Lancaster et Marion Lachat représentaient Shadwell lors de cette réunion. L’entité du cheikh Hamdan apporte un grand soutien aux courses de pur-sang arabes à travers le monde, et en particulier en France.