VENTE D'ÉTÉ ARQANA - Les faits marquants des stores

Institution / Ventes / 05.07.2017

VENTE D'ÉTÉ ARQANA - Les faits marquants des stores

FAITS MARQUANTS – STORES

Le propre frère de Sprinter Sacré sera en jaune et vert

#152    H2       Flinteur Sacré (Network & Fatima III, par Bayolidaan) 125.000 €

Acheteur : Horse Racing Advisory

Vendeur : Écurie Béatrice Nicco

Sur le papier, c’était l’attraction de la section stores de cette vente d’été Arqana. Flinteur Sacré (Network) est en effet le propre frère du crack Sprinter Sacré (Network). Né un 8 juillet, le poulain n’a en réalité pas encore 2ans alors qu’il foule le ring. Les enchères ont débuté à 30.000 €, montant rapidement avant de se stabiliser à 125.000 €. C’est le team de J. P. McManus qui s’est porté acquéreur du poulain, en haut des marches menant au restaurant, leur place habituelle. Hubert Barbe a signé le bon tandis que Charlie Swan répondait aux différentes questions : « C’est un joli cheval, nous l’aimons bien. Il est né tard et il à l’air de pouvoir devenir un bon cheval. S’il est à moitié aussi bon que son frère, ce sera déjà bien ! »

La famille de Sprinter Sacré était aussi représentée dans cette vente par le lot 129, Emir Sacré (Network), issu d’une fille de Fatima III (Bayolidaan), Altesse Sacrée (Daramsar). Ce hongre de 3ans était donc un trois quarts frère de Sprinter Sacré, présenté par David Lumet dans le cadre d’une dissolution d’association. Mais il a été racheté 150.000 €.

Photo : Hubert Barbe, Alexandra Rosa et Charlie Swan

À 115.000 €, emballé, c’est pesé !

#75      H3       Emballé, c’est Pesé (Coastal Path & Maîtresse de Maison, par Vidéo Rock)   115.000 €

Acheteur : Tom Malone

Vendeur : Haras de Saint-Voir

Les enchères ont débuté directement à 50.000 € pour le lot 75, présenté par son éleveur, le haras de Saint-Voir. Le poulain a finalement été adjugé 115.000 € à Tom Malone et prendra la direction de l’Angleterre, où les commentateurs risquent d’être un peu déroutés par son nom ! Ce 3ans est un frère du très bon Tir au But XX (Trempolino), qui fut un champion à Enghien, où il a notamment remporté le Grand Steeple-Chase (Gr2), mais qui a aussi enlevé le Prix Léon Olry-Roederer (Gr2) à Auteuil. Il s’est aussi classé trois fois deuxième de cette dernière épreuve. Tom Malone a dit : « C’est un très joli store. Il va aller chez Paul Nicholls. J’ai tout d’abord été très attiré par son pedigree. J'ai vu plusieurs fils de Coastal Path et je me suis dit que celui-ci ne conviendrait pas au système français car il est vraiment puissant et longiligne. Pour être franc, on dirait un cheval élevé en Irlande ! »

Le cadeau de James Douglas-Gordon à David Cottin

#84      H2       Flashkille (Network & Nashkille, par Roi de Rome)       100.000 €

Acheteur : Bertrand Le Métayer Bloodstock

Vendeur : Jacques Cyprès

Champion suprême des foals à Decize en 2015, Flashkille (Network) arrivait sur le ring riche de son titre de champion des poulains AQPS de 2ans lors du dernier concours de modèles et allures de Cercy. Ce poulain signé par Network a fait grimper les enchères jusqu’à 100.000 €, et c’est Bertrand Le Métayer qui a eu le dernier mot, se tenant au côté d’un tout jeune entraîneur, David Cottin. Flashkille était présenté par Jacques Cyprès, coéleveur du poulain avec Patrice Rabineau. Outre son modèle, Flashkille a pour lui une belle famille maternelle, celle de Vaniteux (Voix du Nord), qui fut un très bon cheval outre-Manche où il a remporté le Lightning Novices’ Chase (Gr2) et s’est classé troisième du Supreme Novices’ Hurdle (Gr1). Il s’agit aussi de la famille du très bon Vieux Morvan.

Bertrand Le Métayer a expliqué : « Il a été acheté par James Douglas-Gordon, qui a voulu mettre un cheval chez David Cottin. En tant que jockey, il s’est classé deuxième pour lui dans le Prix Alain du Breil (Gr1) avec Liberté d’Aimer XX (Lord du Sud). Le pedigree nous plaît aussi et on y retrouve notamment le nom de Janville (Kadalko), l’un des premiers chevaux que James Douglas-Gordon a eus en France et qui s’était classé troisième du Prix du Président de la République (Gr3). » James Douglas-Gordon a notamment eu sous ses couleurs le champion Bonito du Berlais XX (Trempolino). Il est aussi derrière l’entité JDG Bloodstock.

Bertrand Le Métayer, encore à 100.000

#161    H2       N. (Saint des Saints & Grasica, par Bonbon Rose)          100.000 €

Acheteur : Bertrand Le Métayer Bloodstock

Vendeur : Haras du Saubouas

Après avoir acheté le lot 84 moyennant 100.000 €, Bertrand Le Métayer a dépensé la même somme quelque temps plus tard pour se porter acquéreur du lot 161, un beau poulain par Saint des Saints et Grasica (Bonbon Rose). Cette dernière est une sœur de la championne Polivalente (Poliglote), lauréate du Prix Maurice Gillois (Gr1), elle-même sœur de l’excellent Grand Souvenir, champion à Auteuil. Comme lors de son achat pour le lot 84, Bertrand Le Métayer a signé le bon pour le propriétaire anglais James Douglas-Gordon (JDG Bloodstock), mais qui sera cette fois en association sur ce poulain, avec Hubert Mauillon. Une association qui n’est pas inédite puisque c’est celle autour du prometteur Chikito du Berlais XX (Poliglote), qui avait laissé une très belle impression lors de ses débuts dans le Prix Frascati, en juin dernier, à Auteuil. Ce lot 161 va prendre la direction de Royan et rejoindre un boxe voisin de celui de Chikito du Berlais car il dépendra du même entraînement, comme l’a expliqué Bertrand Le Métayer : « Il va être entraîné par Arnaud Chaillé-Chaillé. Je suis un grand fan de la deuxième mère, Polivalente. C’est un beau cheval, puissant, avec du cadre. »

Le propriétaire de Whisper investit

#146    H2       N. (Lord du Sud & Change Partner, par Turtle Island) 90.000 €

Acheteur : Highflyer Bloodstock

Vendeur : Haras de Palinges

Anthony Bromley a signé le bon à 90.000 € pour le lot 146, un élève de Snig Élevage par Lord du Sud et la bonne Change Partner (Turtle Island), gagnante du Prix du Cher, du Prix Roger Saint et du Prix du Mont-Dore (Ls). Elle s’est aussi classée deuxième du Prix Christian de Tredern (L, à l’époque), avant de bien produire au haras, donnant notamment Jamal Malik (Lavirco), gagnant des Prix Roger Lejeune et Wild Monarch (Ls), ou encore Karalee (Martaline), placée de Gr1 en Irlande sur les haies. On retrouve aussi du black type en obstacle sous la deuxième mère, Cure the Blues (Phardante). Le cheval a été acheté notamment pour Dai Walters, qui a sous ses couleurs le bon Whisper (Astarabad). Anthony Bromley a dit : « C’est un cheval très athlétique, issu d’une très bonne jument de course. »

 

Guy Petit achète pour un jeune propriétaire anglais

#100    H2       Feu du Large (Kapgarde & Rapsodie Sea, par April Night)     70.000 €

            Acheteur : Guy Petit

Vendeur : Haras de la Hêtraie

Présenté par le haras de la Hêtraie (Pascal Noue), son éleveur, Feu du Large (Kapgarde) a été adjugé 70.000 € à Guy Petit, qui signait là son premier achat de cette vente d’été Arqana. Le poulain est un frère de Bubble Sea (Great Pretender), championne AQPS en plat. Rapsodie Sea est aussi une sœur de Délirant (Khalkevi), gagnant l’an passé du Prix Jacques de Vienne (Gr1 AQPS) et depuis exporté outre-Manche. Feu du Large appartient à la famille du regretté champion de cross Chriseti. Guy Petit nous a dit : « Je l’ai acheté pour un client anglais souhaitant avoir des chevaux qui courent en France. Il a déjà investi sur un ou deux chevaux mais il désire investir davantage car il aime beaucoup les courses françaises. Pour moi, au modèle, ce poulain était le cheval de la vente. »

#144    H2       N. (Great Pretender & Cerise Bleue, par Port Lyautey)            70.000 €

            Acheteur : Guy Petit

Vendeur : Yorton Farm

Un peu plus d’une heure après avoir acheté le lot 100, Guy Petit s’est de nouveau manifesté pour le lot 144, un beau poulain noir par Great Pretender, qu'il a acquis pour la somme de 70.000 €. Ce 2ans ne présentait pas le pedigree le plus riche de la vente, bien qu’étant frère de Knight in Purple (Sir Harry Lewis), placé de handicap Gr3 sur les claies en Angleterre, et étant issu d’une fille de Cerise Royale (Garde Royale), placée d’un Wild Monarch (L) et mère d’un gagnant de Wild Monarch (L), Dibea Times (Sheyrann). Il se démarquait surtout par son modèle, avec beaucoup de chic. En tout cas, il a déclenché de l’intérêt, les enchères passant directement de 18.000 € à 30.000 € avant de s’arrêter à 70.000 €. Guy Petit nous a dit : « Je l’ai acheté pour le même client que le Kapgarde. C’est un cheval magnifique, noir, qui se déplace très bien. Il est très flashy. Je m’attendais à ce qu’il fasse un prix similaire au Kapgarde. »

 

Le premier produit de La Couétrie pour Guillaume Macaire

#66      H2       Amenon (Saint des Saints &La Couétrie, par Kapgarde)          70.000 €

Acheteur : Guillaume Macaire

Vendeur : The Channel Consignment

C’est Guillaume Macaire qui est derrière l’achat du lot 66, un hongre de 2ans bien né. C’est un fils du top-étalon Saint des Saints. C’est le premier produit de sa mère, La Couétrie (Kapgarde), une jument qui s’était classée troisième d’un Prix Bournosienne (Gr3) pour les couleurs de madame Devin, aussi éleveur d’Amenon. La Couétrie, entraînée par Philippe Peltier, est une sœur de Topinambour (Turgeon), troisième du Prix Alain et Gilles de Goulaine (L). Il s’agit de la famille de Fubbs, gagnante d’un Prix Général de Saint-Didier (Gr3), ou encore du double gagnant de Gr1 Ange Gabriel.

Saint Sonnet part chez Augustin Adeline de Boisbrunet

#70      M2      Saint Sonnet (Saint des Saints & Leprechaun Lady, par Irish Wells)   62.000 €

Acheteur : Vincent Le Roy

Vendeur : Haras de la Croix Sonnet

Présenté par son éleveur, le haras de la Croix Sonnet, Saint Sonnet (Saint des Saints) a été adjugé 62.000 € à Vincent Le Roy, lequel pensait l’avoir pourtant perdu. Premier produit de Leprechaun Lady (Irish Wells), le poulain est bien né puisque sa deuxième mère est Vie de Reine (Mansonnien), qui remporta le Prix Edmond Barrachin (Gr3) et se plaça aussi troisième dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Elle fut aussi performante au haras qu’en piste puisqu’on lui doit Vino Griego (Kahyasi), lauréat de Listeds en Angleterre, Taruma (Martaline), qui remporta le Prix Wild Monarch (L), Grandissime (Saint des Saints), troisième d’un Prix Stanley (L). Il s’agit d’une famille vivante puisqu’on retrouve aussi le nom du prometteur Polimix XX (Martaline), deux fois placé au niveau Listed et âgé de 4ans. Vincent Le Roy nous a dit : « Il va aller à l’entraînement chez Augustin Adeline de Boisbrunet pour un propriétaire anglais. C’est un beau poulain. »

Anthony Bromley n’est pas indécis

#102    F2       N. (Martaline & Réflexion, par Discover d’Auteuil)        60.000 €

            Acheteur : Highflyer Bloodstock

Vendeur : Haras des Commeaux

Anthony Bromley a eu le dernier mot sur le team de J. P. McManus pour le lot 102, une pouliche par Martaline et Réflexion (Discover d’Auteuil), gagnante d’un Prix Hardatit (L). L’homme d’Highflyer Bloodstock a été séduit par cette famille maternelle, la deuxième mère étant Indécise (Cyborg), d’où Vieux Lion Rouge (Sabiango), double gagnant de Gr3 en Angleterre, dont une préparatoire au Grand National (Gr3). En effet, quelques heures auparavant, il avait acheté la pouliche par Saint des Saints et Indécise pour 41.000 €. Il nous a dit : « C’est une belle pouliche, très athlétique. J’ai déjà acheté le lot 58 de la même famille aujourd’hui, mais pour un peu moins cher. Toutes les deux étaient très belles. Elles vont rester en France, même si je ne sais pas encore par qui elles vont être entraînées. Je les ai achetées pour un de mes bons clients. »

Un Focolat pour la République Tchèque

#125    H2       Focolat du Large (Balko & Acancagua, par Subotica)   60.000 €

Acheteur : Chris Richner Bloodstock

Vendeur : Haras de la Hêtraie

Focolat du Large (Balko) va prendre la direction de la République Tchèque après avoir été acquis 60.000 € par Chris Richner pour le président du Jockey Club de République Tchèque, Alesa Jakub. Cet élève de Pascal Noue était l’un des deux fils de Balko inscrit à cette vente d’été. C’est un frère d’Alpha Speed (Vertical Speed), lauréat du Grand Steeple-Chase de Loire Atlantique (L) et il a pris plusieurs places dans les bons steeples provinciaux. Il est issu d’Acancagua (Subotica), une sœur d’Alpha Tauri (Doyoun), gagnant de la Grande Course de Haies d’Auteuil (L, à l’époque) et placé de la Grande Course de Haies d’Auteuil (L, à l’époque). Chris Richner nous a dit : « Le cheval va partir en République Tchèque, où il sera entraîné par Pavel Tuma. Je l’ai acheté pour le président du Jockey Club Tchèque, qui adore Balko. C’était son cheval préféré dans toute la vente. Le papier maternel est bon et c’est un très joli cheval. »

LES TOP-LOTS DES STORES
LotSxNomOriginesPrix
152HFlinteur SacréNetwork & Fatima III125.000 €
Acheteur : Horse Racing Advisory
Vendeur : Écurie Béatrice Nicco
75HEmballé c’est PeséCoastal Path & Maîtresse de Maison115.000 €
Acheteur : Tom Malone
Vendeur : Haras de Saint-Voir
84HFlashKilleNetwork & Nashkille100.000 €
Acheteur : Bertrand Le Métayer Bloodstock
Vendeur : Jacques Cyprès
161HN.Saint des Saints & Grasica100.000 €
Acheteur : Bertrand Le Méayer Bloodstock
Vendeur : Haras du Saubouas
146HN.Lord du Sud & Change Partner90.000 €
Acheteur : Highflyer Bloodstock
Vendeur : Haras de Palinges