Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Vichy : un nouveau format prometteur

Courses / 24.07.2017

Vichy : un nouveau format prometteur

Le Festival de Vichy s’est achevé vendredi dernier avec un bilan positif, pour cette édition condensée en cinq jours au lieu de la semaine traditionnelle. Le nouveau format a plu, et devrait être reconduit, avec peut-être certains aménagements, comme l’explique Philippe Bouchara : « Mon idée de base était de passer sur cinq jours, mais en gardant le même nombre de courses que celui que nous avions sur une semaine. C’est-à-dire proposer des réunions de dix courses. Nous avons montré avec notre double réunion que nous savions organiser des courses avec un intervalle de temps réduit. Pour le public, avoir une course toutes les 25 minutes, c’est un énorme plus. Pourquoi les gens ne vont plus sur les hippodromes ? Parce qu’ils s’y ennuient ! Il faut leur proposer un spectacle avec plus de punch, avec des animations entre les courses plus courtes, dans le style des spectacles de rue. Des courses toutes les 25 minutes, cela veut aussi dire que les professionnels auront moins de temps pour seller les chevaux. Je réfléchis depuis un moment à installer des stalles pour seller à l’américaine, près du rond. Le lieu le permet, et le public pourrait découvrir une autre facette de notre spectacle. Nous pensons également à créer des passerelles entre Vichy et Deauville.»

Des enjeux à la hausse. Les enjeux ont progressé en moyenne de 6,3 %, ce qui est supérieur à la tendance nationale mais conforme à la progression constatée lors du festival du trot. Philippe Bouchara analyse : « La qualité des courses, leur régularité et le nombre de partants ont permis d’enregistrer une hausse des paris supérieure à la moyenne nationale, sachant que les orages qui ont marqué la réunion du Grand Prix nous ont évidemment pénalisés… La qualité de la piste de Vichy garantit des arrivées souvent logiques et encourage les professionnels à courir leurs bons éléments. »

Vichy proposait aussi plusieurs innovations, comme les tapis de couleur dans une course de chaque réunion, la nouvelle application SmartTurf ou une émission quotidienne de conseil de jeux diffusée sur les réseaux sociaux et la chaîne youtube de l’hippodrome. Philippe Bouchara détaille : « Les échos sur les tapis de couleur sont plutôt positifs, mais nous allons nous atteler à trouver un fabriquant capable de nous proposer des couleurs encore plus flashy. Concernant SmartTurf, le dispositif plaît, même si nous en sommes encore au stade du test. Comme les hippodromes de Deauville, Clairefontaine et Cabourg, nous allons prolonger ce test tout le mois d’août, en faisant des actions de promotion en bonifiant leur dépôt. Pour le moment, nous avons surtout touché les parieurs experts, et nous voulons maintenant aller à la conquête des néophytes. Enfin, notre émission de conseil de jeux a connu un joli succès, avec un pic de 9.000 vues entre les différents supports sur lesquels elle était diffusée. »