Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

ARLINGTON MILLION (Gr1) - Beach Patrol et la formule Chad Brown

Courses / 13.08.2017

ARLINGTON MILLION (Gr1) - Beach Patrol et la formule Chad Brown

ARLINGTON MILLION (Gr1)

Beach Patrol et la formule Chad Brown

Le record de Grs1 dans une saison (25) qui appartient à Bobby Frankel sera battu tôt ou tard. Aidan O’Brien est le prétendant numéro 1 avec ses treize succès, mais il ne faudra pas être surpris si c’est finalement Chad Brown, l’ancien assistant de l’homme de Brooklyn, qui fait tomber le record de son patron. Samedi, dans la nuit d’Arlington, il a remporté deux des trois Grs1 du programme et il est arrivé à dix succès de Grs1. Si on pèse la puissance de sa cavalerie qui domine sur le gazon et dans les autres catégories, c’est jouable. Beach Patrol (Lemon Drop Kid) a donné à Chad Brown son deuxième Arlington Million (Gr1) après celui gagné dans la salle des commissaires en 2013 par Real Solution (Kitten’s Joy).

Une course jouée sur un démarrage. Le 4ans n’a pas eu besoin d’aide. Il a dominé la course malgré une place à la corde (10) pas trop favorable et il est devenu le quatrième gagnant des Secretariat Stakes (Gr1), le Million des 3ans, à remporter le vrai Million. Beach Patrol a fait son parcours à la hanche du leader, Oak Brook (Giant’s Causeway) et celle qu’on appelle la place du mort s’est transformée en la place du gagnant. La course s’est jouée sur un démarrage et Beach Patrol, poussé en pleine piste, a terminé son parcours avec 400m en 23’’47. Il a conservé une demi-longueur d’avance sur l’outsider anglais Fanciful Angel (Dark Angel), qui a bien fini, alors que Deauville (Galileo) à l’issue d’un parcours en or le long de la corde, n’a pas vraiment changé de vitesse et a terminé troisième.

Mekhtaal, le parcours impossible. Le français Mekhtaal (Sea the Stars) a dû ramer à contre-courant comme on pouvait s’y attendre et il n’a pas trouvé de couloir pour placer sa pointe de vitesse. Il est dixième. Avec le même parcours que celui de Deauville, il aurait terminé troisième, mais le tirage au sort en avait décidé autrement et on ne peut pas refaire les courses. Rupert Pritchard-Gordon, représentant en France d’Al Shaqab Racing, a analysé : « Cela ne s'est pas très bien passé. Il avait un numéro à l'extérieur, mais d'un autre côté, le gagnant aussi. Cependant, il a été gêné à l'entrée de la ligne droite et, avec ces parcours où les lignes droites sont courtes et en terrain léger, il n'y a pas de marge d'erreur. Une fois le "momentum" passé, difficile de le retrouver. Il va rester aux États-Unis et rejoindre l'entraînement de Graham Motion. C'est un poulain qui a montré de belles choses, il aime le bon terrain et il a le droit de réussir une belle carrière là-bas. »

Il adore Chicago. Beach Patrol avait couru six fois après son succès dans les Secretariat Stakes 2016 et il n’avait jamais gagné. On craignait même qu’il n’attrape la maladie de la deuxième place, étant donné qu’à quatre reprises, il avait trouvé un cheval capable de le devancer. Le pensionnaire de Chad Brown adore Arlington. Sol Kumin, un des propriétaires associés sur Beach Patrol, a dit : « On attendait cette course depuis un an. Joel Rosario a monté une belle course et Chad Brown et son équipe ont fait un grand travail. »

Lemon Drop Kid, étalon de gazon. Acheté 250.000 $, foal, à Keeneland November Sale, Beach Patrol est un des huit gagnants de Gr1 produits par Lemon Drop Kid (Kingmambo), lauréat de quatre Grs1 sur le dirt, dont les Belmont Stakes, mais capable de produire de très bons chevaux, même sur le gazon. Quatre de ses lauréats de Gr1 ont gagné leur titre de gloire sur cette surface. La mère, Bashful Bertie (Quiet American), a donné un autre gagnant. C’est une propre sœur de Allamerican Bertie, gagnante de deux Grs2 et placée de Gr1, et une demi-sœur de Hurricane Bertie (Storm Boot), qui a remporté les Prioress Stakes (Gr2), un sprint sur le dirt.