Le mot de la fin : Coelho

Autres informations / 16.08.2017

Le mot de la fin : Coelho

Le 15 août, l’anglo-arabe Coelho s’est imposé pour la deuxième fois dans le difficile Grand Cross de Pompadour. Depuis 1980, seulement deux sauteurs ont remporté plus de deux fois cette épreuve. Et tout pousse à croire que Coelho pourrait les rejoindre. Il a couru quinze fois sur le cross corrézien pour douze victoires et trois deuxièmes places. Mais Coelho, c’est aussi une histoire d’amitié entre ses copropriétaires, David Powell et Patricia Le Tellier. Lorsque les parents de cette dernière ont pris leur retraite, ils n’avaient plus la place pour élever celui qui était encore foal. Il a donc quitté sa Haute-Vienne pour grandir en Normandie, au haras du Lieu des Champs. Et l’histoire continue, car lors de l'une de ses victoires, Coelho a gagné... Obelami, un foal au nom prédestiné que son éleveur offrait aux propriétaires du vainqueur. Obelami, qui est lui aussi entraîné par Guillaume Macaire, s’est classé troisième pour ses débuts sur les haies, à Pompadour, après deux victoires sur le steeple de Dax.