Le mot de la fin - Fidélité

Autres informations / 22.08.2017

Le mot de la fin - Fidélité

Le lot 331, adjugé à la Scuderia Fert. C’est l’une des belles histoires autour du ring d'Arqana. En 1969, la Scuderia Fert avait touché à Deauville le champion des 2ans italiens Prince Tady. La même équipe doit espérer que ce poulain par Nathaniel se montrera aussi bon que son glorieux aîné. Il s’agit d’un rêve, celui de Paolo Ferrario, 90 ans, le doyen des propriétaires italiens qui a eu le plaisir de voir gagner sa jument Malaspina le 14 août dernier à Clairefontaine. Dimanche, son Way to Paris n’a pu figurer dans le Prix Kergorlay. « Non fa la distanza » (il ne tient pas la distance), a-t-il commenté.

Lundi, Paolo Ferrario a bataillé sur plusieurs lots, au côté d’Andrea Marcialis et de son père, Antonio, avant d’avoir le dernier mot sur un des rares fils de Nathaniel sur le marché. En même temps, il réfléchit déjà au nom d’un étalon pour Malaspina. Presque cinquante ans se sont écoulés depuis l’achat de Prince Tady. Paolo Ferrario est toujours fidèle à Deauville. Il mérite bien quelques mots…