Le mot de la fin - Passerelle

Autres informations / 06.08.2017

Le mot de la fin - Passerelle

La victoire de Bateel dans le Prix de Pomone (Gr2) montre une nouvelle fois les passerelles qui existent entre le monde du pur-sang arabe et celui du pur-sang anglais. Al Asayl a été fondé en 1991 par le cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, l’émir d’Abu Dhabi et président des Émirats Arabes Unis. Initialement tournée vers les pur-sang arabes et basée sur un centre privé localisé non loin d’Abu Dhabi (et sous la responsabilité du Français Éric Lemartinel), l’entité s’est fait connaître en France avec des chevaux comme Sir Bani Yas ou RB Burn, placés sous l’entraînement de Jean-François puis d'Élisabeth Bernard. Depuis quelques années, elle a développé ses activités vers les pur-sang anglais, jusqu’à l’acquisition l’an dernier du haras du Vieux Pont, en Normandie. Bateel a offert un premier succès de Groupe en France à la casaque rouge à étoiles noires. Al Asayl Bloodstock possède quatre pur-sang anglais à l’entraînement en France (deux chez Francis-Henri Graffard et deux chez François Rohaut), et une quinzaine en Grande-Bretagne.