Si Enable court l’Arc, Cracksman ne viendra pas la défier

Courses / 31.08.2017

Si Enable court l’Arc, Cracksman ne viendra pas la défier

Le futur de Cracksman (Frankel) n’est pas encore certain. Avant sa victoire dans les Great Voltigeur Stakes (Gr2), son entourage avait décidé que ce serait sa dernière sortie à 3ans. Mais sa victoire de six longueurs pourrait inciter son propriétaire, Anthony Oppenheimer, à revoir ses ambitions à la hausse. Il a déclaré à la presse étrangère : « Je pense que John Gosden surveille le cheval et essaye de faire en sorte que tout fonctionne bien. Il est engagé dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, les Irish Champion Stakes et les Champion Stakes (Grs1) mais aussi dans le Prix Niel (Gr2). Si Enable (Nathaniel) court le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, nous n’irons pas à sa rencontre. Je peux me tromper, mais nous utilisons aussi Frankie Dettori pour monter ce cheval. Quand quelque chose fonctionne, l’idéal est de ne rien changer ».