Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La Fédération des éleveurs invite les professionnels à poser directement leurs questions aux responsables du PMU

Élevage / 06.08.2017

La Fédération des éleveurs invite les professionnels à poser directement leurs questions aux responsables du PMU

Afin d'apporter un éclairage aux questions qui peuvent se poser, la Fédération des éleveurs organise un "point sur la stratégie PMU 2020" avec Xavier Hürstel, président directeur général du PMU, et Alain Resplandy-Bernard, directeur général délégué, le mercredi 23 août à 13 h 30, à Deauville (ring Arqana). Tous les professionnels du galop sont invités à assister à cette présentation qui sera suivie d'un temps de questions/réponses.

Informer et débattre. Loïc Malivet, président de la Fédération des éleveurs du Galop, nous a expliqué : « Nous organisons chaque année notre Assemblée générale à Deauville. Chaque édition accueille un débat, sur un sujet qui fait l’actualité. L’année dernière, nous avons par exemple débattu sur le bien-être animal. Nous avions fait appel à des spécialistes et à des gens de qualité, ce qui avait été très apprécié. Ces débats ont toujours été constructifs. C’est aussi notre rôle d’organiser ces événements qui font avancer notre filière. Face aux sujets complexes qui agitent notre filière, chacun se fait son idée. Mais souvent, individuellement, nous n’avons pas toutes les cartes en main pour apprécier finement la situation. De tels débats permettent d’avoir accès à une synthèse détaillée sur un sujet et de pouvoir poser des questions directement aux spécialistes et experts que nous sollicitons. Cette année, nous avons par ailleurs lancé un audit interne, sur notre propre fonctionnement, afin d’essayer de mieux identifier les points sur lesquels nous pouvons améliorer le service proposé à nos adhérents. La présentation des résultats de cet audit fera partie de notre Assemblée générale annuelle. »

Une occasion unique. « Lors de cette journée, la Fédération invite aussi les représentants des sociétés-mères et du PMU. Le PMU est représenté tous les ans. Mais cette année, c’est Xavier Hürstel et Alain Resplandy-Bernard qui ont répondu positivement à cette invitation. J’ai sauté sur l’occasion pour leur proposer de venir débattre avec les éleveurs. Ils ont adhéré à cette idée, tout comme Édouard de Rothschild, le président de France Galop. Leur intervention se fera en deux parties. Dans un premier temps, ils vont faire un point sur la situation de l’opérateur, sur la stratégie PMU 2020.1 et sur les perspectives de leur entreprise. Dans un second temps, ils dialogueront avec la salle. Chacun sera invité à poser ses questions. Nous aurons tout le temps de développer la discussion à partir de 13 h 30, car l’Assemblée générale, qui sera suivie d’un buffet, se termine à 11 h 30. »

Une période clé pour l’avenir des courses « Le timing est bon. On sait que les sociétés-mères et le PMU ont lancé des plans d’économies. Xavier Hürstel et son équipe doivent expliquer ce qu’ils sont en train de faire. Les gens veulent connaître leur stratégie. Il y a la question du programme et de l’organisation des courses pour générer au mieux des enjeux. Cela concerne le PMU et les deux sociétés-mères qui disposent d’un outil d’optimisation performant. L’autre sujet, c’est l’inversion des courbes du côté du PMU, car les enjeux repartent à la hausse. Je souhaite que chacun puisse poser ses questions et que tous les professionnels repartent avec des réponses à leurs interrogations. »