Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

HARAS FIRMAMENTO PRIX DE POMONE (GR2) - Bateel sait tout faire

Courses / 06.08.2017

HARAS FIRMAMENTO PRIX DE POMONE (GR2) - Bateel sait tout faire

DEAUVILLE, DIMANCHE

 

Bateel (Dubawi) n’avait pas son terrain de prédilection ce dimanche à Deauville, ce qui n’a pas empêché cette représentante d’Al Asayl Bloodstock de remporter son deuxième Groupe à l’occasion du Haras Firmamento Prix de Pomone (Gr2). Après avoir galopé en troisième position, la jument a gagné du terrain en progressant à la corde dans le dernier tournant. Elle a pris l’avantage sur l’animatrice, Traffic Jam (Duke of Marmalade), et l’a ensuite toujours tenue à distance, même si cette dernière s’est relancée à la fin. L’anglaise Abingdon (Street Cry), après avoir galopé en dernière position, a fait un bon effort dans la ligne droite, à l’extérieur, mais sans jamais pouvoir menacer les deux premières. Elle devance la rentrante The Juliet Rose (Monsun) et Kitesurf (Dubawi), décevante cinquième.

 

Mission remplie. Bateel est arrivée dans les boxes de Francis-Henri Graffard en début d’année, en provenance de ceux de David Simcock. Kate Whitehouse, la représentante d’Al Asayl, nous a expliqué : « Nous l’avons envoyée en France car elle était plus susceptible de trouver le terrain souple qu’elle affectionne ici. Elle est très courageuse, comme elle l’a montré aujourd’hui. » La jument avait effectué sa rentrée dans le Prix de Barbeville (Gr3), fin avril, prenant la deuxième place, avant de gagner son Gr3 à Haydock, en terrain souple. Francis-Henri Graffard nous a confié : « Vu la raison pour laquelle je l’ai reçue, j’ai toujours un doute quand je la cours sur du bon terrain ! Elle avait vraiment besoin d’aller aux courses. Elle n’avait pas couru depuis le 10 juin, et il n’est pas bon de faire gazon sur gazon sans les courir. C’est une jument très polyvalente : elle peut aller jusqu’à 3.000m, mais les 2.400m lui conviennent bien. Elle sera encore plus performante à l’automne sur les pistes bien souples. Le Qatar Prix Vermeille semble être la suite logique. En fin d’année, on peut aussi penser à une course comme le Prix Royal-Oak. Avec cette victoire de Gr2, l’essentiel est acquis, le reste sera du bonus ! »

Le nom d’Al Asayl s’est fait connaître au grand public par l’intermédiaire des pur-sang arabes. L’entité dispose de son propre centre d’entraînement à 40 km d’Abu Dhabi, sous les ordres du français Éric Lemartinel. Il s’agit d’une association entre Son Altesse le cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, président des Émirats Arabes Unis, son fils, le cheikh Sultan, et la fille de ce dernier, la cheikha Alyazia. En fin d’année passée, Al Asayl Bloodstock s’est rendu acquéreur du haras du Vieux Pont, en Normandie, autrefois propriété de Carina Klingberg.

La meilleure course de Traffic Jam. Traffic Jam, qui possédait la plus petite valeur du lot, a bien failli aller au bout de son entreprise, et Nicolas Clément était satisfait de sa performance : « Traffic Jam a bénéficié d'une monte opportuniste d'Olivier Peslier, qui est allé devant, à sa main. Elle a démarré en première et se relance bien. C'est la meilleure course de sa carrière, d'autant plus qu'elle est mieux en terrain très souple. Cela fait plaisir car elle appartient à des propriétaires fidèles et a été achetée par Tina Rau. Le Grand Prix de Deauville est une possibilité, comme le Prix des Tourelles (L) en septembre. Elle travaillait très bien le matin mais elle m'épate un peu. » Concernant la rentrante The Juliet Rose, l’entraîneur a précisé : « Les jockeys ont confirmé que la piste était vraiment rapide aujourd'hui. Trop rapide pour The Juliet Rose. Elle craque un peu pour finir mais fait une bonne rentrée après dix mois d'absence. La jument souffle fort et cette rentrée lui fera du bien. Cette rentrée a été un peu retardée car elle a mis du temps à fleurir et nous avons préféré être patients. Elle pourrait courir le Prix Vermeille. L'automne est son objectif, avec des terrains souples. »

Lien pedigree : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/08/Bateel.pdf

Une souche Batthyany. Bateel, élevée par le cheikh Sultan bin Khalid Al Nahyan, est la deuxième black type issue d’Attractive Crown (Chief’s Crown), deuxième des Pretty Poly Stakes (Gr2). La deuxième mère, Attirance (Crowned Prince), est gagnante de Listed en France et deuxième du Prix de Sandringham (Gr3). C’est une demi-soeur d’Arokar (Akarad), lauréat du Prix Greffulhe (Gr2) et deuxième du Prix Lupin (Gr1). La troisième mère, Arosa (Silver Shark), fut gagnante de Groupe pour la casaque de la comtesse Batthyany.

   Seeking the Gold
  Dubai Millenium 
   Colorado Dancer
 Dubawi  
   Deploy
  Zomaradah 
   Jawaher
BATEEL (F5)   
   Danzig
  Chief’s Crown 
   Six Crowns
 Attractive Crown  
   Crowned Prince
  Attirance 
   Arosa

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’39’’73

1.000m à 600m : 25’’58

600m à 400m : 11’’79

400m à 200m : 11’’07

200m à l’arrivée : 11’’37

Temps total : 2’39’’54