Hayley Turner : « Je dois apprendre à parler français »

Courses / 31.08.2017

Hayley Turner : « Je dois apprendre à parler français »

Hayley Turner était très attendue ce jeudi à Saint-Cloud. La pilote anglaise a monté trois des huit courses au programme. En selle sur Mr Maximum (Creative Cause), elle est passée proche de la victoire, concluant deuxième, à une demi-longueur du lauréat dans le Prix d’Élancourt (à réclamer). Pour ses deux autres montes, elle finit septième avec Premier Consul (Rip van Winkle) dans le Prix de Vicq (à réclamer) et à la même place avec Pika’s Traverse (Cacique) dans le Prix Casterari (Classe 2). Rappelons qu’Hayley Turner est lauréate de trois Grs1 et a comptabilisé plus de cent victoires en une saison en Angleterre. Hayley Turner a déclaré à Equidia : « Je suis venue en France suite à l’annonce des deux kilos de décharge accordés aux femmes. C’est une réelle opportunité. J’ai déjà beaucoup de travail avec la télévision anglaise et je monte aussi. Mais en hiver, cela va se calmer et c’est pour cela que je viens ici. J’ai arrêté de monter en Angleterre car j’en avais assez des trajets à répétition pour aller sur les hippodromes. Quand j’ai vu cette opportunité française, je n’ai pas hésité. J’aime toujours monter, mais pas à temps plein ». Concernant le fait de travailler en France et de devoir chercher des montes potentielles, Hayley Turner a ajouté : « Je dois apprendre à parler français. Je pense que cela sera plus facile au fur et à mesure que je viendrai sur place. Je monte en premier pour Francis-Henri Graffard. Il m’a été recommandé par Amy Weaver et Hervé Naggar qui est un très bon agent. Je vais voir ce qui m’attend, je n’ai pas de plan. J’espère monter régulièrement cet hiver. Si des entraîneurs et propriétaires veulent faire appel à moi, je suis prête ».