Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX FRANCE 2023-COUPE DU MONDE DE RUGBY – PRIX DES TILLEULS - Polygona, à la Polygona

Courses / 05.08.2017

PRIX FRANCE 2023-COUPE DU MONDE DE RUGBY – PRIX DES TILLEULS - Polygona, à la Polygona

CLAIREFONTAINE, SAMEDI

 

PRIX FRANCE 2023-COUPE DU MONDE DE RUGBY – PRIX DES TILLEULS

Polygona, à la Polygona

Polygona  (Poliglote) est, dans son style, une jument magique. La représentante de Denis Grandin fait le spectacle et cette course n’a pas dérogé à la règle. Elle a mené devant, à un train soutenu, prenant de nombreuses longueurs à ses adversaires. Ces derniers ne l’ont jamais revue. Elle a sauté comme un chat, avalant les obstacles dans sa foulée, bien qu’enjambant un peu la dernière haie. Polygona s’impose de cinq longueurs devant Buiseness Sivola (Archange d’Or). Golden Chop (Muhaymin), pas toujours fluide dans ses sauts, prend la troisième place à cinq longueurs.

Polygona venait de se classer deuxième dans une course à conditions à Clairefontaine, où elle était battue sur le poteau en étant lourdement chargée. En retournant sur le steeple ce samedi, elle trouvait un engagement parfait, avec un petit poids. Dans ces conditions, ses adversaires qui l’ont laissée filer ne l’ont pas revue. Polygona impressionne aussi par son envie constante de gagner, alors que les chevaux qui font la course en tête à un rythme soutenu peuvent finir par se lasser. Ce n’est pas son cas. Entraîneur de Polygona, Jean-Yves Artu nous a dit : « C’est une sauteuse extraordinaire. Elle gagne du terrain sur tous les obstacles. En steeple, elle respire mieux qu’en haies. Un hippodrome comme Clairefontaine lui convient parfaitement : cela tourne beaucoup et lui permet de mieux respirer. Le matin, elle est pareille. Pour la suite du programme, je ne sais pas. Elle n’a plus rien à courir pour le moment et il faut faire attention au poids, car c’est malgré tout une jument légère. »

 

La nièce de Don Lino. Élevée par Manuel Garcia, Polygona est une fille de Poliglote, étalon au haras d’Etreham et de Dona Rez (Trempolino). Cette dernière a gagné trois courses, toutes sur les obstacles, l’une en haies et les deux autres sur le steeple de Lyon-Parilly. Polygona est son meilleur produit. C’est aussi la nièce du champion Don Lino, gagnant des Prix Cambacérès (Gr1) et Général de Saint-Didier (Gr3), de Doneyev (Diableneyev), vainqueur du Prix Roger Saint (L) et de Cap Falcon (Cardoun), lauréat du Prix Univers II (L).

 

   Northern Dancer
  Sadler’s Wells 
   Fairy Bridge
 Poliglote  
   Val de l’Orne
  Alexandrie 
   Apachee
POLYGONA (F7)   
   Sharpen Up
  Trempolino 
   Trephine
 Dona Rez  
   Saumarez
  Dona Marez 
   Delphinskaia