Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX MICHEL HOUYVET (L) - Les jeunes stayers ont trouvé leur maître avec Darbuzan

Courses / 13.08.2017

PRIX MICHEL HOUYVET (L) - Les jeunes stayers ont trouvé leur maître avec Darbuzan

PRIX MICHEL HOUYVET (L)

Les jeunes stayers ont trouvé leur maître avec Darbuzan

Première épreuve de sélection pour les stayers de 3ans, le Prix Michel Houyvet (L) est revenu à Darbuzan (Zamindar). Le poulain de la princesse Zahra Aga Khan a été très séduisant et s’affirme comme un leader solide de la promotion. Prochaine étape pour lui : le Prix de Lutèce (Gr3) et le Qatar Prix Chaudenay (Gr2).

Une démonstration pour finir. Darbuzan a galopé en avant-dernière position alors que l’anglais Royal Associate (Cape Cross) animait la course à une allure régulière. Dernier dans l’ultime tournant, Darbuzan a vu les leaders craquer à la sortie du tournant final. En l’espace de 100m, il s’est retrouvé sur la ligne de tête sans faire d’effort. Lorsque son jockey Christophe Soumillon lui a demandé de s’allonger, Darbuzan a pris le meilleur à 200m, puis il s’est détaché, juste monté aux bras pour l’emporter aisément. Lauréat de trois de ses quatre sorties sur 2.000m, 2.800m et 3.000m, il est très éclectique et possède une accélération qui fait la différence. Son entraîneur, Mikel Delzangles, nous a dit : « Darbuzan avait fait des progrès depuis sa dernière course. C’est un cheval tardif. Je le préfère en bon terrain. Aujourd’hui, même si les jockeys ont dit que le terrain avait séché, il était plutôt souple. Mais il le fait bien. Après, je ne suis pas sûr qu’il fasse aussi bien le souple de fin octobre. Il doit prendre de la force et à l’avenir, il n’est pas dit qu’il ne fasse pas 2.400m. Ses deux prochains objectifs seront les Prix de Lutèce et Chaudenay. »

Jumelé familial. Derrière le poulain de la princesse Zahra Aga Khan, c’est une pouliche de son père, Son Altesse Aga Khan, Canndera (Dalakhani), qui a conclu deuxième. Comme Darbuzan, elle a galopé parmi les derniers et elle a bien fini, tout en penchant. Ce qui a déclenché une enquête sans suite. Entraîneur de Canndera, Alain de Royer Dupré nous a déclaré : « C'est bien. Elle est en progrès. C'est une famille de chevaux qui tiennent, puisqu'elle est la soeur de Candarliya. Je suis très content de sa course. Il y a eu un contact, car il semblerait que la pouliche ait eu peur des panneaux, elle est un peu coquine. Elle devrait courir de nouveau dans une Listed, sur 2.400m et plus. »

Un essai concluant sur la distance pour Galipad. Pour sa première tentative sur 3.000m, Galipad s’est bien comporté. Mais il ne pouvait rien faire contre le lauréat et il a perdu la deuxième place d’un nez. Représentant des Wertheimer & Frère, propriétaire de Galipad, Pierre-Yves Bureau nous a déclaré : « Il court très bien. Il n'avait pas couru depuis le mois de juin et nous faisions un essai sur la distance. Nous sommes très contents. Il est battu d'un rien à la photo pour la deuxième place. C'est très encourageant pour ses débuts sur la distance. »

Un neveu de Darjina. Élevé par la princesse Zahra Aga Khan, Darbuzan est un fils de Zamindar et de Darbaza (Verglas), laquelle a couru à huit reprises pour sept places. Au haras, elle a notamment donné Dazari (Paco Boy), gagnant de deux courses. La deuxième mère, Darinska (Zilzal), a donné la championne Darjina (Zamindar), gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches, du Prix du Moulin de Longchamp et du Prix d’Astarté (Grs1). Elle a aussi pris de multiples places au niveau Gr1. Via la troisième mère, Daralbayda, il s’agit de la souche du champion Almanzor (Wootton Bassett).

Mr Prospector

Gone West

Secrettame

Zamindar

The Minstrel

Zaizafon

Mofida

DARBUZAN (M3)

Highest Honor

Verglas

Rahaam

Darbaza

Zilzal

Darinska

Daralbayda

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 2’09’’48

1.000m à 600m : 25’’65

600m à 400m : 12’’78

400m à 200m : 11’’81

200m à l’arrivée : 11’’98

Temps total : 3’11’’70