Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX REVERDY (INÉDITES) - Compainville, un top au top

Courses / 01.08.2017

PRIX REVERDY (INÉDITES) - Compainville, un top au top

LA TESTE-DE-BUCH, MARDI

 

Vite sortie de sa stalle et placée tête et corde par son apprenti, Dylan Alberca-Gavilan, Compainville (Rajsaman) est allée au bout de son effort dans le Prix Reverdy (Inédites). La pouliche de Prime Equestrian s’est bien relancée quand Fifth Element (Most Improved), qui inaugurait la casaque de François Pinault, l’a attaquée après avoir galopé dans son sillage. Compainville recevait 7 livres de sa rivale. Comme chez les mâles, ces deux pouliches ont nettement dominé le lot, Diamond City (Cityscape) finissant à deux longueurs et demie.

La sœur de Celtic Rock. Élevée par Franklin Finance et Élisabeth Vidal, Compainville avait été présentée à Arqana par Fairway Consignement (Charles Brière), en octobre. Elle avait fait le top de sa journée, étant achetée 200.000 € par les hommes de Prime Equestrian. Luna Celtica (Caerleon), sa mère, a déjà donné Celtic Rock (Rock of Gibraltar), gagnant du Prix André Baboin (Gr3), Fresles (Royal Applause), lauréate du Prix Miss Satamixa (L), et La Pernelle (Beat Hollow), deuxième du Prix Vanteaux (Gr3). Son père, Rajsaman, a donné d’emblée Brametot XX. Charles Brière nous avait alors raconté : « Elle n'a pas été présentée en août car elle avait besoin d’un peu de temps. Elle était un peu déclassée dans cette deuxième journée. C’est une superbe pouliche, sœur de trois black types, et nous savions qu’elle ferait monter les enchères… »