Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

QATAR GOODWOOD CUP - Stradivarius, le stayer nouveau est arrivé

International / 01.08.2017

QATAR GOODWOOD CUP - Stradivarius, le stayer nouveau est arrivé

GLORIOUS GOODWOOD (GB), MARDI.

Vingt-sept ans après le succès de Lucky Moon (Touching Wood), un poulain de 3ans a battu les chevaux d’âge dans la Qatar Goodwood Cup et il ne s’agit pas d’un hasard. L’allocation et le label Gr1 ont convaincu John Gosden de tenter sa chance avec Stradivarius (Sea the Stars), le bénéficiaire numéro un des encouragements aux stayers. Déjà, à Royal Ascot, il était devenu lauréat de Gr2 dans le Queen’s Vase, une course qui était tombée au niveau Listed. Depuis ce mardi, il est Group One winner et il approche les 400.000 £ de gains, ce qui était impossible à imaginer avant les décisions de l'European Pattern Committee…

Big Orange ne l’a pas entendu. Stradivarius n’a rien volé, il a gagné en bon poulain dans un lot d’excellent niveau. Son jockey, Andrea Atzeni, marchait sur l’eau dans l’après-midi et il a monté une course sage et humble. Bien caché dans le peloton, il a attendu et attendu, il a gagné des rangs pour arriver sur la ligne du combat et est venu attaquer le favori et animateur, Big Orange (Duke of Marmalade), sur la droite, là où, même avec ses grandes oreilles, il ne pouvait pas entendre le bruit du danger ! Andrea Atzeni a déclaré : « Je sais que Big Orange est un lutteur et il fallait l’attaquer sans s’approcher trop pour ne pas lui donner la chance de réagir. »

La bonne ligne des 3ans. Big Orange a réagi, mais le petit Stradivarius était parti pour la victoire. Une défaite qui ne doit pas le faire rougir. Son entraîneur, Michael Bell, a expliqué : « Il a battu les vieux chevaux et le troisième est un autre 3ans. Big Orange court très bien, compte tenu qu’il rendait beaucoup de poids au lauréat. » Lanfranco Dettori a ajouté : « Le terrain n’était pas léger comme il l'aime mais il a lutté avec courage et je suis fier de lui. » L’autre 3ans, Desert Skyline (Tamayuz), a bien fini pour la troisième place alors que Wicklow Brave (Beat Hollow) a fait illusion pour un moment.

Des handicaps au Gr1. Sans les changements du programme pour les stayers, Stradivarius n’aurait fort probablement pas couru la Goodwood Cup. Son entraîneur l’a façonné dans les handicaps avant de monter de catégorie. John Dunlop avait suivi le même chemin il y a 27 ans avec Lucky Moon qui fit son premier essai dans les Groupes lors de la Goodwood Cup, alors Gr3, et portait 49 kilos, avec une décharge de onze kilos et demi sur les 4.000m ! C’était une autre époque et c’est pour cela que le succès de l’alezan est très important.

Un choix pas fou. John Gosden a dit : « C’est mon racing manager, Peter Shoemark, qui avait suggérer de courir la Goodwood Cup et j’ai tout de suite pensé qu’il était fou. Le résultat démontre qu’il n’est pas fou du tout… Le St Leger est son objectif et d’après Andrea Atzeni, il est encore un peu immature. C'est un cheval de terrain léger et il s’en est bien sorti aujourd’hui sur une piste un peu plus lente. » La cote de Stradivarius pour le St Leger a fondu de 10 à 4.

Sea the Stars plus Pawneese. Stradivarius est le huitième gagnant de Gr1 de Sea the Stars (Cape Cross) et le premier issu de la quatrième saison du champion de la famille Tsui. Le poulain n’a pas atteint son prix de réserve (320.000 Gns) à Tattersalls, en octobre, et il a été gardé par son éleveur, Bjorn Nielsen. La mère de Stradivarius, Private Life (Bering), s’est placée au niveau Listed pour la casaque Wildenstein et l’entraînement Fabre. Elle fut achetée en fin de carrière par l’éleveur allemand Christoph Berglar qui l’avait payée 225.000 Gns à Tattersalls, en décembre 2002. Il l’a revendue 70.000 Gns quatre ans après. Avant Stradivarius, le meilleur produit de Private Life est Persian Storm (Monsun), élevé par Christoph Berglar et lauréat de Gr3. La deuxième mère, Poughkeepsie (Sadler’s Wells), est une fille de la grande Pawneese (Carvin), lauréate des Oaks, du Prix de Diane et des King George and Queen Elizabeth Stakes (Gr1). Cette souche Wildenstein a été à l’honneur de la Melbourne Cup avec Protectionist (Monsun), élevé par Christoph Berglar.

QATAR GOODWOOD CUP

Gr1 - Plat - 3ans et plus - 610.838 € - 3.200m

1er       STRADIVARIUS (54,5) M3

(Sea The Stars & Private Life)

Pr/B.-E. Nielsen - El/M. Bjorn-E. Nielsen

Ent/John Gosden - J/A. Atzeni

2e        BIG ORANGE (60) H6

(Duke of Marmalade & Miss Brown to You)

Pr/W.J. Gredley & T.C.O.Gredley - El/Stetchworth Park Stud Ltd

Ent/M. Bell - J/L. Dettori

3e        DESERT SKYLINE (54,5) H3

(Tamayuz & Diamond Tango)

Pr/C. Benham&D.Whitford&Quinn - El/Tinnakill Bloodstock Ltd

Ent/D.R.C. Elsworth - J/D. Probert

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Wicklow Brave, She Is No Lady, Pallasator, Sheikhzayedroad, U S Army Ranger, Sweet Selection, Prince of Arran, Higher Power, High Jinx, Oriental Fox & Qewy.

Non-partant : Dal Harraild, Simple Verse.

(Turf) Souple. 3'25"47. Écarts : 1 1/2 - 3 - 3.