Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE TOUR DES HARAS août 2017  Charles-Henri de Moussac : « Comme en Formule 1, une course se gagne grâce à tous les petits détails mis en œuvre tout au long de la vie du cheval. »

Élevage / 13.08.2017

LE TOUR DES HARAS août 2017 Charles-Henri de Moussac : « Comme en Formule 1, une course se gagne grâce à tous les petits détails mis en œuvre tout au long de la vie du cheval. »

LE TOUR DES HARAS août 2017

Charles-Henri de Moussac : « Comme en Formule 1, une course se gagne grâce à tous les petits détails mis en œuvre tout au long de la vie du cheval. »

Comme chaque année, les journalistes de JDG ont visité les haras qui présenteront des yearlings en août chez Arqana. L’occasion d’un questionnaire un peu décalé, placé sous le signe du dix, en hommage au dixième anniversaire de Jour de Galop. Dixième épisode : Charles-Henri de Moussac, du haras du Mézeray.

Jour de Galop. – Qui est, selon vous, le plus grand champion des dix dernières années ?

Charles-Henri de Moussac. – Trêve (Motivator). Gagner deux fois l’Arc de Triomphe, le Championnat du monde des Pur-Sang, c’est une sacrée performance ! Mais je pense aussi à Goldikova (Anabaa) pour les nombreux Grs1 gagnés au cours de sa longue carrière sur des profils de pistes différents. Rester au top de 2 à 5ans sur une distance aujourd’hui aussi compétitive que celle des 1.600m, je trouve cela assez extraordinaire.

Quel cheval issu de votre haras ou de votre consignment vous a le plus marqué au cours de ces dix dernières années ?

Je pense à Mekhtaal (Sea the Stars), gagnant du Prix d’Ispahan (Gr1) au printemps et élevé en association avec Chryss O’Reilly. Élever un gagnant de Gr1 est l’objectif ultime recherché par chaque éleveur. C’est une énorme satisfaction pour l’équipe du haras. Il faut que tout se passe bien en amont, depuis la naissance jusqu’au départ de la course. Mekhtaal est issu d’une jument que nous avions achetée yearling aux ventes de Keeneland, devenue ensuite l’une des meilleures reproductrices du haras.

Le rencontrer, alors qu’il fête aujourd’hui ses quatre-vingt-treize ans, avec le même pétillement dans les yeux et un intérêt aussi fort pour les courses, est toujours un réel plaisir.

À quoi rêviez-vous quand vous aviez dix ans ?

Je voulais être chef d’orchestre, mon père m’ayant initié à la musique classique de bonne heure, ou encore chirurgien. J’étais très bon en sciences naturelles ! Mais ma passion pour les courses a pris le dessus !

Que faisiez-vous il y a dix ans, en 2007 ?

J’achevais le développement d’une annexe située à quinze kilomètres du Mézeray, destinée à l’élevage de nos yearlings. L’enjeu : transformer une ferme en un haras moderne, offrant des infrastructures de haut niveau et faciles à travailler.

C’est un projet dans lequel je me suis beaucoup investi.

Comment vous voyez-vous évoluer, vous-même et/ou votre structure, dans dix ans ?

Mon objectif est double : sélectionner une quinzaine de juments black-types et conserver chaque année cinq yearlings bien nés pour les envoyer à l’entraînement chez André Fabre… en espérant qu’il entraîne encore !

Nous avons demandé à un de vos proches de vous attribuer une qualité, parmi les dix listées ici : à l’écoute, calme, courageux, droit, enthousiaste, humble, infatigable, intelligent, original, sage… À votre avis, laquelle a-t-il choisi?

La droiture, je pense. Elle est importante dans la vie des affaires et dans la vie en général, et essentielle pour développer des relations sur le long terme. Je crois beaucoup au respect de la parole donnée.

Nous avons demandé à un de vos proches de vous attribuer un défaut, parmi les dix listés ici : autoritaire, bavard, distrait, entêté, impatient, moqueur, possessif, rancunier, secret, stressé… à votre avis, lequel a-t-il choisi ?

Possessif. J’ai tendance à m’attacher trop longuement aux choses. Je conserve tout. Ma femme me le reproche de temps en temps !

Qui est votre modèle dans le monde des courses ?

Alec et Ghislaine Head pour ce qu’ils ont accompli comme entraîneur et éleveurs. Ils ont développé le Quesnay devenu au fil des ans l’un des haras les plus réputés dans le monde. La "vista" d’Alec Head l’a notamment conduit à être parmi les premiers éleveurs français à investir dans le sang américain et à internationaliser son élevage. Le rencontrer, alors qu’il fête aujourd’hui ses quatre-vingt-treize ans, avec le même pétillement dans les yeux et un intérêt aussi fort pour les courses, est toujours un réel plaisir.

Qui est votre modèle dans le monde tout court ?

Mes parents qui formaient un couple très uni. Mon père issu du milieu du trot a dû s’en éloigner assez jeune au décès de mon grand-père qui était entraîneur. Mais, "drivé" par sa passion de l’élevage et des courses, il a acheté Le Mézeray, qui était à l’époque une propriété d’agrément de 5 ha, avec l’objectif d’y développer un élevage. Mes parents y ont consacré une partie de leur vie en rendant toujours aux chevaux ce qu’ils leur apportaient. Les succès étaient immédiatement réinvestis dans l’amélioration de la jumenterie, le développement et la modernisation du haras.

Que vous apprend une victoire ?

La victoire est un moment qu’il faut savourer. La compétition aujourd’hui est tellement forte ! Et pour y parvenir, que d’efforts et de savoir-faire il faut déployer ! Nous avons la chance au Mézeray de pouvoir compter sur une équipe solide. Comme en Formule 1, à l’arrivée, une course se gagne grâce à tous les petits détails mis en œuvre tout au long de la vie du cheval.

Que vous apprend une défaite ?

La défaite est difficile à accepter. Mais elle incite à mieux faire, parce qu’elle peut être la conséquence de la mauvaise mise au point de l’un de ces détails.

Le coup de cœur de Charles-Henri de Moussac L’homme du Mézeray nous a présenté le lot 295 de la vente d’août. Cette yearling est une fille de Dutch Art et d’Astrologie (Polish Precedent), issue de la famille de Cheikeljack. Pour accéder à la vidéo, cliquer ici.

https://www.facebook.com/jourdegalop/videos/733862906785695/

LES YEARLINGS DE LA VENTE D’AOÛT

Lot Sexe Père Mère

13 F. Camelot Keegsquaw

14 F. Le Havre Kithonia

37b M. Iffraaj Panja

46 F. Iffraaj Pink Flames

80 F. Invincible Spirit Straight Lass

105 F. Lope de Vega Aigue Marine

107 M. Dabirsim Allure

110 F. Holy Roman Emperor Andromeda Galaxy

127 M. Cape Cross Chasse Marée

151 M. Lope de Vega Elle Same

175 F. Olympic Glory Idle Tears

181 F. Declaration of War Kate’s Winnie

193 F. Kodiac Lucrèce

197 M. Sea the Moon Maraba

212 M. Holy Roman Emperor Motivation

242 M. Lope de Vega Ramora

279 M. Kodiac Via Lattea

286 F. Dutch Art Wonderous Light

295 F. Dutch Art Astrologie

301 M. Dutch Art Bertie’s Best

329 F. Siyouni Grande Rousse