Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

QATAR PRIX DU MOULIN DE LONGCHAMP (GR1) - Ribchester, un quatrième Gr1… et ce n’est pas fini !

Autres informations / 10.09.2017

QATAR PRIX DU MOULIN DE LONGCHAMP (GR1) - Ribchester, un quatrième Gr1… et ce n’est pas fini !

CHANTILLY, DIMANCHE

 

Ribchester (Iffraaj) a remporté son quatrième Gr1 sur le mile, le troisième de sa saison 2017, ce dimanche à Chantilly, dans le Qatar Prix du Moulin de Longchamp. Pour sa cinquième sortie à ce niveau en 2017, Ribchester rassure après une défaite surprise, mais avec des excuses, à Newbury. Ce représentant de Godolphin, qui était déjà en course au mois de mars, n’a pas prévu de se reposer. Son entourage va essayer de lui faire gagner un cinquième Gr1 à Ascot ou aux États-Unis.

De peu, mais avec assurance. Robin of Navan (American Post) a animé dès le début de l’épreuve, avec le futur lauréat à sa hanche. Ils ont lutté durant la première partie de la ligne droite mais à 250m de l’arrivée, Ribchester a pris le meilleur. Il a alors été attaqué par Taareef (Kitten’s Joy). Mais ce dernier n’a fait que pousser le gagnant qui a conservé son avantage en étant simplement sollicité aux bras par son jockey. Il s’impose avec un peu moins d’une longueur d’avance. Tareef est deuxième. Massaat (Teofilo) se classe troisième à plus de trois longueurs.

Les conditions n’étaient pas idéales pour Ribchester. Richard Fahey, son entraîneur, nous a expliqué : « Sa meilleure performance fut à Royal Ascot, où il avait battu le record de l’épreuve. Il est capable de bien faire en terrain souple mais il est largement supérieur en bon terrain. C’est un cheval très volontaire mais il n’est pas très maniable et veut toujours aller trop vite. Aujourd’hui, il s’est vite retrouvé seul devant et ce n’est pas une chose qu’il apprécie. Il préfère venir sur les autres. »

Trois Grs1 en 2017 et la saison n’est pas terminée. En 2016, Ribchester avait remporté le Jacques Le Marois (Gr1). En début de saison, il s’est classé troisième du Dubai Turf (Gr1) à Meydan. Cette année, il a gagné trois Grs1, dont les Al Shaqab Lockinge Stakes et les Queen Anne Stakes (Grs1). Avant Chantilly, il restait sur une deuxième place, sous le déluge, dans les Qatar Sussex Stakes (Gr1). Richard Fahey son a précisé : « Nous n’avons pas beaucoup de possibilités pour la suite de son programme. Il pourrait aller à Ascot, pour les Qipco Queen Elizabeth II Stakes, ou quinze jours plus tard aux États-Unis pour le Breeder’s Cup Mile. J’ai beaucoup de chance d’entraîner un tel cheval. C’est une star. Il a des qualités hors normes et n’aime que le travail. Regardez, il n’est même pas épuisé. À 2ans, il était assez brillant, mais il n’a cessé de s’améliorer depuis. C’est un cheval très dur qui était déjà sur le pont à Dubaï en début de saison. Après Goodwood, nous pensions lui donner une pause. Mais il était tellement bien que nous avons décidé de le courir ici. Nous voulons le laisser sur le mile. Changer de distance n’aurait aucun intérêt, y compris pour l’année prochaine. Il pourrait aller à Dubaï en début d’année prochaine. »

La meilleure performance de Taareef. Taareef, le deuxième, restait sur une cinquième place dans le Jacques Le Marois, où il avait beaucoup tiré. Angus Gold, le racing manager du cheikh Hamdan, nous a expliqué : « Taareef a fait une course fantastique. Je pense que c'est probablement sa meilleure performance. Il n'est battu que par un excellent cheval. J'ai beaucoup aimé son attitude. Il n'a jamais lâché prise. C'est un cheval imposant et je pense que le terrain très souple n'est pas sa tasse de thé. Sa performance n'en est que meilleure. Je n'ai pas encore parlé avec Jean-Claude Rouget, il est donc difficile de parler de son futur programme. Vu son palmarès, il est probable qu'il rentre au haras l'an prochain. Je ne pense pas non plus que ce soit un cheval pour les pistes pénibles que l'on peut trouver en octobre, mais nous allons en discuter avec Jean-Claude Rouget et le cheikh Hamdan. »

Pas d’excuses pour Massaat. Le compagnon de casaque de Taareef, Massaat, se classe troisième. Son entraîneur, Owen Burrows, nous a confié : « Il court vraiment très bien et n'a pas d'excuses. C'était sa deuxième sortie après une bonne rentrée, qui faisait suite à une longue absence. Il pourrait maintenant aller soit sur le Qatar Prix de la Forêt (Gr1), soit sur les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1). Mais il a couru de façon rapprochée aujourd'hui et la Forêt arriverait vite. Il pourrait donc attendre les Queen Elizabeth, mais nous devons en parler avec le propriétaire. »

Robin of Navan vise le week-end de l’Arc. Harry Dunlop, l’entraîneur du quatrième, Robin of Navan, nous a dit : « Nous sommes très contents, il a fait une super course. Nous étions un petit peu inquiets en raison du raccourcissement, mais il l'a bien surmonté. Pendant un temps, j'ai cru qu'il pouvait refaire du terrain sur Ribchester, mais il est un vrai champion. Je pense que nous irons vers le Daniel Wildenstein ou le Dollar, le samedi de l'Arc. »

Inns of Court n’a pas apprécié le terrain. Lisa Jane Graffard, représentante de Godolphin en France, nous a déclaré au sujet du cinquième, Inns of Court (Invincible Spirit) : « Inns of Court n'a pas apprécié le terrain et c'est pour cela qu'il est cinquième. Mickaël Barzalona m'a dit qu’il n'était vraiment pas à l'aise. Il est à revoir sur un terrain plus à sa convenance. »

PEDIGREE WEATHERBYS : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/09/ribchester.pdf

Le meilleur élément de sa famille. Ribchester est passé deux fois sur le ring de Goffs mais

a été acheté par Godolphin avant sa victoire à 2ans dans les Mill Reef Stakes (Gr3). Son père, Iffraaj (Zafonic), avait commencé sa carrière sous la casaque du cheikh Ahmed Al Maktoum, et sa mère, Mujarah (Marju), vient d’une souche qui a donné plusieurs chevaux de haut niveau pour le compte du cheikh Hamdan Al Maktoum.

Ribchester est le premier produit et le seul gagnant pour Mujarah, une demi-sœur du gagnant de Gr3 sur 2.800m Tactic (Sadler’s Wells). La deuxième mère, Tanaghum (Darshaan), placée de Listed, a donné deux autres black types. La troisième mère, Mehthaaf (Nureyev), a gagné les Irish 1.000 Guineas et a pris des places au plus haut niveau sur le mile. Elle a produit neuf gagnants, dont Najah (Nashwan), lauréate du Premio Lydia Tesio.

Gone West
Zafonic
Zaizafon
Iffraaj
Nureyev
Pastorale
Park Appeal
RIBCHESTER (M4)
Last Tycoon
Marju
Flame of Tara
Mujarah
Darshaan
Tanaghum
Mehthaaf

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS:

Départ à 1.000 mètres: 38’’94

De 1.000 à 600 mètres: 25”84

De 600 à 400 mètres: 11”82

De 400 à  200 mètres: 11”84

De 200m à l’arrivée: 12”31

Temps final : 1’40’’75