Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

78e GRAN PREMIO DI MERANO ALTO ADIGE (GR1) - Al Bustan, le joyau du haras des Marais

International / 24.09.2017

78e GRAN PREMIO DI MERANO ALTO ADIGE (GR1) - Al Bustan, le joyau du haras des Marais

MERANO (IT), DIMANCHE

 

L’entraînement français n’a pu s’illustrer dans le 78e Gran Premio di Merano Alto Adige (Gr1), malgré l’appui de quatre partants de qualité. Les deux protégés de Guillaume Macaire, Marinas (Sholokhov) et Baltiko Prince (Balko), ont terminé respectivement deuxième et quatrième. Le représentant de l’écurie Sagara, de Palmyr Racing et de Pierre Boulard a donc terminé à la même place qu’en 2015. Calisco de Kerser (Al Namix) a fini sixième et Amour du Puy Noir (Ballingarry) est tombé. Mais en obstacle, quand la France perd, elle gagne quand même ! En effet, le lauréat du Gr1 italien, Al Bustan (Medecis), a été élevé par le haras des Marais dans la Sarthe. Il s’agit d’ailleurs du premier vainqueur de Gr1 d’Isabelle et de Nicolas Simon, qui gèrent les Marais, pour leur premier partant à ce niveau. Un coup de maître !

Pour voir la course : https://youtu.be/LhJFKNkr-7s

Le dernier assaillant. En selle sur Al Bustan, l’ancien pilote de Guillaume Macaire Jan Faltejsek a monté une course à montrer dans les écoles. Son partenaire affrontait pour la première fois un parcours de 5.000m. Il a donc placé Al Bustan en dernière position, puis s’est fait oublier toute la course. Gagnant des rangs dans le tournant final, il s'est retrouvé à portée de fusil des animateurs à l’entrée de la ligne droite. Une fois la dernière haie sautée, il a terminé très vite côté corde pour l’emporter nettement. Petit cheval, léger de modèle, Al Bustan n’en possède pas moins un grand cœur. Son jockey, Jan Faltejsek, a déclaré à la télévision italienne : « Al Bustan aime Merano. Il a couru ici trois fois et il a gagné à chaque reprise. C’est un très bon cheval et il méritait bien cette victoire. Je l'ai "endormi" loin de la tête, c'est sa façon de courir, et quand je lui sonné le réveil, il est parti. J'étais confiant, je savais que je montais un cheval tenant les 5.000m et il a montré une pointe de vitesse extraordinaire. C’est un cheval éclectique, il a gagné sur des parcours différents, même sur le cross de Pardubice ! »

Le roi de Merano. Entraîné par le Slovaque Stanislav Popelka, qui a gagné son premier Gran Premio, Al Bustan s’est affirmé cette année en enlevant le Grand National suédois sur 4.500m, un an après avoir terminé deuxième de cette course. Puis il a remporté la Listed et le Gr3 préparatoire au Gran Premio di Merano. Ce dimanche, il est resté invaincu sur la piste italienne en décrochant un premier Gr1.

Pas de regrets du côté de Marinas. Marinas effectuait sa deuxième sortie après absence dans ce Gran Premio, suite à sa rentrée victorieuse à Craon. Il a tracé un bon parcours, tout en faisant des sauts forts sur certains obstacles. Il a fait une faute au troisième obstacle du parcours, son jockey, Bertrand Lestrade, perdant un instant les étriers. Puis il a pris les commandes de la course pour aller une première fois sur la diagonale du talus. Il a sauté gros le talus lors d’un passage à main gauche. Ces petits excès d’énergie ont été payés dans la phase finale. Marinas a mis son cœur sur la piste pour revenir prendre la deuxième place à Broughton (Teofilo), un ex-anglais acheté par Josef Vana, qui avait gagné le Grand Steeple-Chase di Milano (Gr1). Dans l’entourage de Marinas, il n’y avait pas de regrets, considérant que le fils de Sholokhov était battu par meilleur ce dimanche. Autre protégé de Guillaume Macaire, Baltiko Prince a évolué dans la seconde moitié du peloton et s’est bien rapproché dans le dernier tournant pour finir quatrième. Calisco de Kerser a galopé en sixième position, bien caché au centre du peloton. Il a fait bonne contenance pour conclure sixième. Quant à Amour du Puy Noir, son jockey, Jonathan Plouganou, est tombé au saut du gros oxer à la mi-parcours.

La famille d’un placé de Gr3 en Allemagne. Élevé par le haras des Marais, Al Bustan est un fils de Medecis. Al Bustan a été acheté à l’amiable par Chris Richner (comme le troisième de cette épreuve) pour Lokotrans, des propriétaires tchèques. C’est aussi Chris Richner qui avait trouvé la mère, Avera (Monsun), en Allemagne. Depuis, cette dernière a été exportée en République Tchèque. Son dernier produit français est la pouliche de 2ans Antalgique (Rajsaman), à l’entraînement chez Stéphane Cérulis. C’est le neveu d’Abalon (Darshaan), deuxième de Gr3 en Allemagne.

Mr Prospector
Machiavellian
Coup de Folie
Medecis
Darshaan
Renashaan
Gerbera
AL BUSTAN (H7)
Königsstühl
Monsun
Mosella
Avera
Caerleon
Anna Leone
Albenga

MERANO (IT), DIMANCHE

78e GRAND PREMIO DI MERANO

Gr1, steeple-chase, 5ans et plus, 5.000m, 250.000 €

1er      AL BUSTAN (H7)   Jan Faltejsek

(Medecis & Avera, par Monsun)

Pr. : Lokotrans

El. : Haras des Marais

Entr. : S. Popelka

 

2e         MARINAS (H10)      Bertrand Lestrade

(Sholokhov & Majorata, par Acatenango)

Pr. : Écurie Sagara, Palmyr Racing & Pierre Boulard

El. : Gestüt Etzean

Entr. : G. Macaire

3e         BROUGHTON (H7) Josef Vana Jr

(Teofilo & Boccassini, par Artan)

Pr. : Scuderia Aichner Srl Vana

El. : Gestüt Westerberg

Entr. : J. Vana

 

Ecarts : 1L1/4, Enc (13 partants)