Télécharger la dernière édition
French Purebred Arabian

French Purebred Arabian

CHEIKH ZAYED BIN SULTAN AL NAHYAN CUP (GR1 PA LOCAL) - Paddys Day remporte la Triple couronne pour la troisième année d’affilée dans une course historique

07.09.2017

CHEIKH ZAYED BIN SULTAN AL NAHYAN CUP (GR1 PA LOCAL) - Paddys Day remporte la Triple couronne pour la troisième année d’affilée dans une course historique

MONMOUTH PARK (US), LUNDI

 

Deux fois cheval arabe de l’année aux États-Unis, Paddys Day (Burning Sand) n’a pas fait de détails dans la Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup (Gr1 PA local), disputée sur les 1.600m de la piste en dirt de Monmouth Park. Il s’impose très facilement et remporte pour la troisième année d’affilée la Triple couronne américaine du Festival du cheikh Mansour, empochant un bonus de 150.000 $. Il devance Quick and Rich (Th Richie) et Thess Is Awesome (Dahess).

Jockey lauréat, Keiber Coa a déclaré : « La course s’est parfaitement déroulée pour nous. Ils sont allés plus lentement que nous le pensions. Paddys Day est un cheval qui aime qu’on le réveille un peu dans un parcours. Il a vraiment beaucoup de classe. » Keiber Coa a également précisé qu’il serait le partenaire de Paddys Day lors de sa tentative dans la Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Jewel Crown (Gr1 PA), le 10 novembre prochain à Abu Dhabi.

Scott Powell, l’entraîneur, était ravi : « C’est super de gagner une troisième Triple couronne, surtout en remportant les trois manches en champion qu’il est. Nous sommes très contents de sa condition physique et nous espérons qu’il fera une meilleure performance à Abu Dhabi cette année (6e en 2016). »

Pour revoir la course : https://youtu.be/-7YkNFViUZM

Une première historique. L’hippodrome de Monmouth Park accueillait deux épreuves de pur-sang arabes pour la première fois de son histoire. De même, toutes les courses du Festival du cheikh Mansour disputées aux États-Unis sont désormais interdites au Lasix.

CHEIKHA FATIMA BINT MUBARAK APPRENTICE WORLD CHAMPIONSHIP (IFHRA)

La Suédoise Ulrika Holmquist trouve un remplaçant de choix 

Déçue lorsque sa monture a été déclarée non partante, la Suédoise Ulrika Holmquist a profité de l’absence de Valenzuela Moncada pour récupérer une monte au départ de cette 9e manche du Cheikha Fatima bint Mubarak Apprentice World Championship (Ifhra). En selle sur Kao Maloan Swa (Kaolino), elle s’est imposée à l’issue d’une belle fin de course sur les 1.200m de la piste en dirt. Elle devance l’Allemande Esther Wessmeier et Jimdandy Totherehessq (Dahess), tandis que le Portoricain Heriberto Fuentes prend la troisième place avec Risky Red (No Risk Al Maury). La jeune femme de 24 ans décroche son billet pour la finale de cette compétition qui se disputera le 10 novembre à Abu Dhabi.

Étudiante en deuxième année d’école vétérinaire, Ulrika Holmquist était ravie : « J’étais très déçue lorsque mon cheval a été déclaré non partant et lorsque j’ai su que j’avais obtenu une nouvelle monte, j’étais heureuse de ne pas avoir fait le déplacement pour rien. En effet, c’est une telle opportunité que nous offre le Festival avec cette compétition pour apprentis. De plus, c’était la première fois que j’y participais. L’entraîneur m’a dit d’attendre dans le parcours afin de garder le maximum de ressources pour les derniers 200m. Je ne suis jamais allé aux Émirats Arabes Unis et j’ai hâte de m’y rendre pour la finale le 10 novembre prochain. »

Pour revoir la course : https://youtu.be/3XDrqA8tUc0

Directrice exécutive du Festival et présidente de la Fédération internationale des écoles d’apprentis jockeys (Ifhra), Lara Sawaya soulignait : « Nous sommes très contents d’avoir pu organiser la toute première course disputée sans Lasix sur le territoire américain. Nous espérons que cela va aider à changer les mentalités ici et permettre aux courses américaines de se dérouler sans médication dans l’avenir. C’est en tout cas ce en quoi le Festival du cheikh Mansour tend à obtenir. L’autre fait majeur est que pour la première fois, cet hippodrome a accueilli des courses de pur-sang arabes et le public a répondu présent. Je suis ravie de voir Paddys Day remporter pour la troisième fois la Triple couronne. C’est un exploit remarquable. D’ailleurs, dès l’an prochain et afin de fêter les 100 ans de la naissance du fondateur des Émirats, feu cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan et les 10 ans du Festival, nous allons introduire de nouvelles compétitions qui remplaceront, entre autres, cette Triple couronne. »