Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les chevaux de la décennie : Frankel et Mid Dancer plébiscités

Courses / 07.09.2017

Les chevaux de la décennie : Frankel et Mid Dancer plébiscités

Nous clôturons les résultats du grand vote sur les chevaux de la décennie, pour célébrer les dix ans de JDG. Voici donc les grands gagnants !

PLAT

1er (45,71 % des votes)

Frankel, la perfection

En première position, on retrouve celui qui a été désigné comme le meilleur cheval de tous les temps aux ratings internationaux : Frankel (Galileo), crack parmi les cracks. Frankel l’invincible, capable de briller de 1.600m à 2.000m au plus haut niveau, en terrain léger ou en terrain lourd. Frankel, le champion invaincu en quatorze courses, dont dix Grs1. Vainqueur des 2.000 Guinées de Newmarket par six longueurs… mais en réalité au bout de 600m de course. Gagnant des Juddmonte International Stakes de York par sept longueurs, pour son premier essai sur 2.000m. Lauréat des Queen Anne Stakes (Gr1) par onze longueurs devant son éternel dauphin, Excelebration (Exceed and Excel). Il est difficile d’appliquer le mot "machine" à un cheval, mais il correspond parfaitement à Frankel. Inapprochable, invincible, et capable de rattraper si besoin les erreurs de son jockey, comme dans les St James’s Palace Stakes.

Frankel est la perfection du pur-sang et nous allons devoir attendre encore longtemps avant d’en revoir un autre comme lui. Nous n’en reverrons peut-être jamais. Mais le représentant et élève de Juddmonte Farms ne serait pas Frankel sans un homme, son entraîneur, Sir Henry Cecil. Le regard que portait Sir Henry Cecil sur son champion restera longtemps dans les esprits : admiration, respect, amour... Sir Henry Cecil luttait contre la maladie et nul doute que Frankel lui a donné la force de se lever tous les matins. Frankel, c’est l’histoire d’un cheval, le meilleur du monde, peut-être de tous les temps. C’est surtout l’histoire d’un duo : un homme et son cheval, tous deux d’exception.

OBSTACLE

1er (35,36 % des votes)

Mid Dancer, le roi des dix dernières années

Selon vos votes le cheval de la décennie, c’est le crack Mid Dancer (Midyan). Il arrive en tête avec 35,36 %. Vainqueur de vingt-cinq de ses quarante-deux sorties, il a remporté trois Grands Steeple, tout comme Katko et Hyères III. Mais lui ne les a pas gagnés de façon consécutive. Il s’est imposé dans le Graal de l’obstacle en 2007, 2011 et 2012. Il a aussi enlevé la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) 2006, réussissant un rare doublé avec le Grand Steeple, et le Prix La Haye Jousselin (Gr1) 2007. Au total, il a remporté seize Groupes, un score exceptionnel en France, où les Groupes en obstacle ne sont pas légion. Il a terminé sa carrière par une magnifique troisième place dans le Grand Steeple 2013. Il a d’ailleurs fait l’arrivée de sept Grands Steeple, un vrai record ! Sa longévité, sa capacité à gagner au plus haut niveau aussi bien en haies qu’en steeple, son triplé historique dans le Grand Steeple lui ont permis d’atteindre le cœur des passionnés. Il coule désormais une retraite heureuse et il est un bel ambassadeur des courses d’obstacle. Au cours de sa carrière, il a été entraîné par Marie-Laëtitia Mortier, Arnaud Chaillé-Chaillé et Christophe Aubert. Cyrille Gombeau et Christophe Pieux ont été ses principaux jockeys avec Jacques Ricou.