Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LA COUPE DE MAISONS-LAFFITTE (GR3) - One Foot in Heaven, une rentrée et des interrogations

Courses / 15.09.2017

LA COUPE DE MAISONS-LAFFITTE (GR3) - One Foot in Heaven, une rentrée et des interrogations

LA COUPE DE MAISONS-LAFFITTE (GR3)

One Foot in Heaven, une rentrée et des interrogations

One Foot in Heaven (Fastnet Rock) fait sa rentrée dans La Coupe de Maisons-Laffitte (Gr3). Le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré n’a pas été revu depuis sa deuxième place dans les Jockey Club Stakes (Gr2), en mai à Newmarket. Le fils de Pride a de la classe, mais pour son retour en piste, il fait face à plusieurs interrogations. La première est la distance, car il est plus performant sur 2.400m. La deuxième est le parcours : il n’a jamais couru en ligne droite. La troisième est le terrain : One Foot in Heaven a déjà bien fait sur des pistes souples, mais le terrain sera collant, voire lourd, ce samedi.

Les spécialistes du terrain. L’état de la piste va jouer un premier rôle dans ce Gr3. À ce jeu-là, deux chevaux sont en mesure de tirer leur épingle du jeu. Le premier est Garlingari (Linngari), qui a beaucoup de choses pour lui. Il se plaît sur la distance des 2.000m et sa plus belle victoire, dans le Prix d’Harcourt (Gr2), a eu lieu en terrain lourd. Garlingari retrouvera Subway Dancer (Shamardal), qu’il a devancé à plusieurs reprises cette année. La revanche s’annonce compliquée.

Royal Dolois (Silver Frost) est lui aussi un vrai nageur. Le pensionnaire de Jean-Michel Lefebvre a été supplémenté dans ce Gr3. Il est capable de bien faire sur la ligne droite et la pluie est sa meilleure alliée.

Deux femelles aux opposés. Elles sont deux à défier les mâles et hongres dans ce Gr3 : Furia Cruzada (Newfoundland) et Haggle (Pivotal). Furia Cruzada ne trouve pas un engagement facile : elle devra rendre du poids à tout le monde, elle qui a remporté l’Al Maktoum Challenge - Round 2 (Gr2) à Meydan. Le terrain est aussi un point d’interrogation pour elle. Elle a déjà bien fait en terrain souple, mais doit faire ses preuves en terrain lourd. Sa forme est aussi sujette à caution : son voyage à Dubaï a pu laisser des traces. Haggle trouve un bon engagement. Pour sa rentrée, elle s’est classée septième du Darley Prix Jean Romanet (Gr1). Elle devrait s’adapter à l’état du terrain et on peut espérer des progrès sur son retour en piste. Elle peut bien faire.

LE PALMARÈS

Année Lauréat Entraîneur

2016 Banzari H.-F. Devin

2015 Gailo Chop A. de Watrigant

2014 Fractional  A. Fabre

2013 Cirrus des Aigles C. Barande-Barbe

2012 Maxios J. Pease