Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un bon galop préparatoire à l’Arc pour Zarak

Courses / 05.09.2017

Un bon galop préparatoire à l’Arc pour Zarak

15 h 35. Hippodrome de Maisons-Laffitte, ce mardi. Pour la reprise automnale des courses mansonniennes, le site des bords de Seine accueille un hôte de marque : Zarak (Dubawi). Le cheval de Son Altesse l'Aga Khan est présent pour effectuer un galop, qui sera sa préparatoire personnelle au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Il peut ainsi bénéficier d’une piste neuve et son entourage ne souhaitait pas lui donner deux courses à Chantilly. Accompagné de deux leaders, Zarak a fait 1.800m en ligne droite. Son partenaire, Christophe Soumillon, l’a placé en troisième position derrière ses deux lièvres. Déboîté pour passer devant les tribunes, il s’est bien allongé à la fin, finissant son travail plaisamment.

Son entraîneur, Alain de Royer Dupré, nous a déclaré : « Nous avons vu ce que nous voulions voir. J’avais demandé que le galop soit régulier mais je n’avais pas besoin de voir un cheval qui finissait très vite. Nous savons qu’il sait le faire. Mais ce n’est pas ce que nous recherchions aujourd’hui. Nous cherchions plutôt à faire un travail de fond et cela a été bien réalisé. Dès que Christophe Soumillon l’a déboîté et lui a demandé de s’allonger, on sentait le cheval très souple et très content de galoper. Pour un cheval, faire un galop sur l’hippodrome plutôt que sur les Aigles est très différent. Car il monte dans un camion, on le prépare comme pour aller aux courses... Il sait qu’il va courir. C’est une course qui donne confiance et non pas une course qui peut faire mal. Je pense que courir deux fois de suite à Chantilly, ce n’était pas une bonne idée pour lui. Si le terrain est un peu souple le jour J, ça peut lui être sûrement favorable. En revanche, si cela devient trop lourd, nous ne savons pas. Actuellement, il est bien. Cet été, il a passé quinze jours à Deauville pour le laisser dans l’ambiance des courses, sans travailler fort. Ce petit séjour lui a été bénéfique. Il avait très bien retravaillé avant cet exercice sur l’hippodrome. Comme nous n’avons pas de préparatoire, ce galop, c’est sa préparatoire à l’Arc. Mais une préparatoire facile. À partir de là, nous allons faire un timing comme s’il avait couru et on le reprendra pour préparer l’Arc. »

Ce mardi matin, Vazirabad (Manduro) et Shakeel (Dalakhani) ont aussi travaillé, mais sur les Aigles. Leur mentor nous a expliqué que le galop s’était bien déroulé. L’aîné courra dimanche le Qatar Prix Gladiateur (Gr3), alors que le 3ans, lauréat du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), participera au Qatar Prix Niel (Gr2).