JUDDMONTE ROYAL LODGE STAKES (GR2) - Le Lion mange Nelson

International / 30.09.2017

JUDDMONTE ROYAL LODGE STAKES (GR2) - Le Lion mange Nelson

NEWMARKET (GB), SAMEDI

 

Le cheikh Fahad Al Thani n’aime pas jeter son argent par la fenêtre. Il sait que les fils de Kitten’s Joy aiment le gazon et qu’ils sont un peu sous-cotés sur le marché américain. C’est ainsi qu’il a touché, pour 160.000 $ à Keeneland, Roaring Lion qui, ce samedi, s’est offert Nelson (Frankel) dans les Juddmonte Royal Lodge Stakes (Gr2) et il est rentré (à 25/1) dans l’antepost betting pour les 2.000 Guinées et le Derby. Le gris demeure invaincu après trois sorties et doit beaucoup progresser, mais ses premiers pas dans le métier sont plus qu'encourageants.

Un progrès de 21 livres. Nelson a cherché à imposer le train et a paru débordé un moment. Il a retrouvé du courage et ne s’est incliné face à Roaring Lion que dans les toutes dernières foulées, d’une encolure. D’après les ratings, Roaring Lion devait progresser de 21 livres sur Nelson, ce qu’il a fait en bon poulain, et le troisième, Mildenberger (Teofilo), confirme la ligne solide de ce Gr2. Le cheikh Fahad a dit : « John Gosden a fait un grand travail avec le poulain, c’est très excitant de gagner cette course. Un bon poulain à l’écurie donne la chance de rêver tout l’hiver. »

Doncaster ou Del Mar. Les Royal Lodge ne sont pas forcement la dernière course de la saison pour Roaring Lion. John Gosden a expliqué : « Il peut prendre du repos, sinon nous avons deux options : le Racing Post Trophy à Doncaster et la Breeders’ Cup à Del Mar. J’aime bien Doncaster mais j’ai des soucis avec le terrain. Roaring Lion est un poulain d’origine américaine et il aime le bon terrain. Dans les dix prochains jours, nous prendrons une décision. »

Un drapeau de la Californie. Roaring Lion est le premier produit de la bonne Vionnet (Street Sense), qui n’a pas réussi à décrocher son black type majuscule mais a terminé troisième dans les Rodeo Drive Stakes (Gr1). La deuxième mère, Cambiocorsa (Avenue of Flag), a été une des meilleures juments sorties de l’élevage californien. Elle a gagné deux Grs1 à Santa Anita, en vraie spécialiste du parcours assez spécial des 1.300m downhill. Cambiocorsa a très bien produit. Sa fille, Moulin de Mougin (Curlin), a remporté les John Mabee Stakes (Gr2) alors qu’un autre, Schiaparelli (Ghostzapper), s’est imposé dans les Royal Heroine Stakes (Gr2), une course nommée d’après la championne qui avait gagné la Breeders’ Cup Mile (Gr1) sous la férule de John Gosden. Cambiocorsa est une propre sœur de California Flag, qui a tout gagné dans les sprints sur le gazon, notamment le Breeders’ Cup Sprint (Gr1).

Vionnet a un yearling par Medaglia d’Oro (El Prado), acheté 550.000 $ par Spendthrift Farm à Saratoga.