Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Maurice Rohaut-Léger nous a quittés

Courses / 13.09.2017

Maurice Rohaut-Léger nous a quittés

Maurice Rohaut-Léger nous a quittés en début de semaine. Cet agriculteur installé dans l’Allier fut – entres autres – l’éleveur de Cadoudal (Green Dancer). Ce lauréat du Prix Hocquart (Gr2) et deuxième du Prix Ganay (Gr1) est par la suite devenu l’étalon de référence de l’obstacle français. Balbonella (Gay Mécène), issue du même élevage, a décroché l’édition 1986 du Prix Robert Papin (Gr1 à l’époque), offrant ainsi à François Rohaut, le fils de son éleveur, une première victoire à ce niveau. Elle est ensuite devenue la mère d’Anabaa (Danzig), sprinter de l’année 1996. Ce lauréat de la Darley July Cup et du Prix Maurice de Gheest (Grs1) a produit quinze gagnants de Gr1. L’élevage de Maurice Rohaut-Léger a aussi donné Bapaume (Turtle Bowl), gagnant de l’AES Champion Four Year Old Hurdle (Gr1) à Punchestown, Bergame (Hautain), deuxième du Prix de Diane (Gr1) et lauréate du Prix de Pomone (Gr2), ainsi que Baïne (Country Reel), gagnante du Prix Finlande (L) et deuxième de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1). Bellagio (Free Man) s’était classé troisième du Prix Kergorlay (Gr2) mais il avait aussi remporté la Grande Course de Haies des 4ans et le Gran Steeple-Chase di Milano (désormais Grs1). Jour de Galop présente à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances.