NEWMARKET, LES PREMIERS GRS1 POUR LES 2ANS - La jeunesse d’Angleterre… avec un accent français

International / 28.09.2017

NEWMARKET, LES PREMIERS GRS1 POUR LES 2ANS - La jeunesse d’Angleterre… avec un accent français

 

La saison des 2ans en Angleterre est arrivée à un moment décisif. Avant les trois jours de Newmarket, 23 des 36 Groupes du programme sont déjà courus, avec 22 gagnants différents, en attente des premiers Grs1, les Cheveley Park Stakes et les Middle Park Stakes à l’affiche samedi. La bonne nouvelle pour la France, ce sont les succès de trois de nos jeunes sur le sol anglais. Different League (Dabirsim), lauréate des Albany Stakes (Gr3) à Royal Ascot, est la seule entraînée chez nous. Sands of Mali (Panis), qui a décroché le deuxième meilleur rating (116) à l'issue de son succès dans les Gimcrack Stakes (Gr2), a été acheté chez Osarus (20.000 €) par Con Marnane qui l’a revendu 75.000 £ à Doncaster. Notre ami King Con a en revanche conservé Different League, achetée 8.000 € foal chez Arqana. Les deux seront en piste samedi à Newmarket, alors que la "FR" Laurens (Siyouni), top price des pouliches à Doncaster l’an dernier, n’a pas été supplementée et peut aller sur le Fillies’ Mile (Gr1), le 13 octobre à Newmarket.

Pour voir les résultats des Groupes pour 2ans en Angleterre : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/09/20170929-Tableau-Mag.pdf

À 3ans, c’est plus difficile. Pour les petites écuries, tout devient plus difficile à partir de ce week-end. Une grande maison peut laisser échapper les Grs2 et les Grs3 mais au moment des Grs1… Déjà, dans les Cheveley Park Stakes et dans les Middle Park, c’est très difficile pour les petits de s’en sortir. Les Dewhurst sont presque interdits, alors dans le Racing Post Trophy et le Fillies’ Mile, les gros investisseurs ont gagné sept des dix dernières éditions. Pour trouver un gagnant de Derby à petit prix, il faut remonter à Sir Percy (Mark of Esteem) qui était un yearling à 16.000 Gns et qui s’est imposé en 2006.

Douze gagnants de Groupe dans les Grs1. Sands of Mali sera au départ des Middle Park Stakes (Gr1) sur 1.200m et il est favori chez quelques bookmakers, alors que Different League vient en quatrième position (à 8/1) dans le betting des Cheveley Park Stakes, le Gr1 pour les pouliches. Il faut noter que 4 des 12 poulains au départ des Middle Park ont gagné un Groupe en Angleterre alors que trois autres ont acquis ce titre en Irlande ou en France. Parmi les pouliches, 4 des 13 partantes ont gagné un Groupe en Angleterre, en plus de l’irlandaise Treasuring (Havana Gold).

Un créneau très important. Les 2ans sont très importants dans l’économie du galop en Angleterre. Toucher un 2ans pour Royal Ascot est souvent le seul moyen pour les petits propriétaires de gagner une grande course, alors que pour un entraîneur qui n’a pas le soutien des grandes maisons, les juveniles assurent le budget et le roulement des effectifs. D’après les donnés du 26 septembre, onze entraîneurs anglais ont gagné plus de vingt courses avec les 2ans. Jack Berry, le célèbre entraîneur à la chemise rouge, qui dominait les courses de 2ans dans les années 80 et 90, avait fait la une de la presse hippique quand il avait signé un record de 63 victoires. Richard Hannon Senior, avant de prendre sa retraite à la fin de l’année 2013, avait mis à jour ce record : 135 succès.

Les entraîneurs et les 2ans. Richard Hannon Junior a réussi à dépasser le cap de 100 succès lors des ses deux premières années d’exercice, mais il l’a raté l’année dernière. Cette année, avec 60 victoires, il est deuxième au classement dominé par Mark Johnston, l’entraîneur écossais qui est sur le point de réaliser sa septième saison avec plus de 200 gagnants en Angleterre. Son score est de 185 et les 2ans ont contribué pour plus d’un tiers, avec 68 succès, dont 11 sur les P.S.F. On peut penser que faire émerger les 2ans est une activité pour les petits entraîneurs. Mais Charlie Appleby compte 36 victoires sur 98 partants, avec à la clé une réussite de 37 %.

La France et son approche. Le galop français approche les courses des 2ans d’une façon très différente. Le leader du classement des entraîneurs par les victoires est Matthieu Palussière qui a aligné 31 succès en France. Le deuxième est Jean-Claude Rouget avec 17, suivi par Didier Guillemin avec 14, Christophe Ferland avec 12. Freddy Head est le seul Cantilien qui a atteint les dix victoires. Et pourtant le poids des courses des 2ans par rapport au total des Groupes n’est pas très diffèrent de l'Angleterre. De l’autre côté de la Manche les Groupes pour les 2ans sont 36 sur 153 (23,52 %) alors que chez nous ils sont de 19 sur 110 (17,27 %). En Irlande, les juvéniles ont 18 des 70 Groupes (25,71 %), en Italie 5 sur 26 (19,23 %) et en Allemagne 4 sur 44 (9,09 %).

Cinq Gr1s mais peu des Grs2. La différence du programme des Groupes entre l’Angleterre et la France ne se situe pas dans les Grs1. Il y en a cinq par pays. Les Anglais ont 16 Grs2 alors que chez nous, on s’arrête au Prix Robert Papin et au Critérium de Maisons-Laffitte. La proportion est équivalente dans le créneau des Grs3 : 15 en Angleterre, 12 en France. Un système n’est pas meilleur que l’autre mais, bien sûr, un entraîneur français a moins de motivation à pousser ses jeunes chevaux, d’où les défaites à domicile. L’Angleterre a gagné cinq des dix Groupes pour les 2ans courus en France cette saison.

Les Anglais et leurs déplacements. L’Angleterre a pris en France ce qu’Aidan O’Brien (quatre Groupes) et Matthieu Palussière leur ont piqué à domicile. En Irlande, le circuit des Groupes pour les 2ans est presque terminé et les locaux ont remporté 15 des 16 épreuves disputées ; bien logiquement, les juniors de Ballydoyle ont dominé avec 11 victoires. Dimanche, ils ont laissé les Weld Park Stakes (Gr3) à l’anglaise Ellthea (Kodiac), une pensionnaire de Karl Burke.

La saison miracle de Karl Burke. Le professionnel du nord de l’Angleterre a touché un cru de 2ans assez exceptionnel. Il a gagné deux Groupes à domicile, les Molecomb Stakes (Gr3) avec Havana Grey (Havana Gold) et les May Hills Stakes avec Laurens. En plus du succès en Irlande, il a réussi le doublé Prix Robert Papin (Gr2) & Darley Prix Morny (Gr1) avec Unfortunately (Society Rock) et dans la course deauvillaise, il a aussi fourni un jumelé presque historique (Havana Grey a terminé deuxième) pour un entraîneur étranger. Karl Burke compte donc cinq succès dans les Groupes avec quatre sujets et son score peut encore s’améliorer.

Samedi, il selle Unfortunately, déjà vendu à Cheveley Park Stud, qui est parmi les favoris des Middle Park Stakes (Gr1). La réussite de Karl Burke est encore plus impressionnante si on considère qu’il a débourré une soixantaine de 2ans. Laurens est la plus chère (220.000 £) suivie par Ellthea (88.000 €). Le sprinter Havana Grey est un achat (70.000 €) chez Arqana alors qu'Unfortunately n’a coûté que 24.000 €.

Des rêves à petit prix. Sur 22 gagnants de Groupe de 2ans en Angleterre, 12 sont passés en vente. Deux ont été rachetés : la pouliche Anna Nerium (Dubawi), à 300.000 Gns, et James Garfield (Exceed and Excel), à 60.000 Gns. Huit sont des yearlings qui ont coûté un prix à cinq chiffres. La popularité des courses des 2ans en Angleterre est facile à expliquer : on peut rêver même sans payer une fortune.