Présentation des concurrents du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

Courses / 29.09.2017

Présentation des concurrents du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

QATAR PRIX DE L’ARC DE TRIOMPHE (GR1)

1 - ZARAK  (M4)

(Dubawi & Zarkava , par Zamindar)

Pr. : S. A. l'Aga Khan

Entr. : Alain de Royer Dupré

El. : The Aga Khan Studs

Jockey : Christophe Soumillon (corde : 18)

Valeur/Rating officiel : 52,5/116

Victoires de Groupes

Juddmonte Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) 2017

Dubai Millenium Stakes (Gr3) 2017

Pour

Zarak  est né dans la pourpre, étant un fils de Dubawi et de Zarkava  (Zamindar), gagnante du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Il tentera de marcher dans les traces de Carnegie (Sadler’s Wells) et de Sea the Stars (Cape Cross), fils de gagnantes d’Arc ayant réussi à remporter le Gr1. Zarak a montré qu’il tenait les 2.400m dans le Juddmonte Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), pour son premier essai sur la distance. Il a déjà bien couru à Chantilly, comme l’a montré sa deuxième place dans le Prix du Jockey Club (Gr1) d’Almanzor (Wootton Bassett). Ses échecs sur l’hippodrome sont plus imputables à des distances trop courtes et aussi, dans le cas du Prix d’Ispahan (Gr1), un terrain trop rapide. Il n’est pas né pour être précoce et peut s’adapter au terrain souple. Son entourage le juge bien à l’entraînement, en bel état.

Contre

La corde : le 18 sur 18 n’est pas un cadeau. Il affronte une opposition relevée et devra avoir encore progressé pour jouer un premier rôle. Les 2.400m de Chantilly demandent plus de tenue que les 2.400m de Saint-Cloud : c’est une interrogation. Si des pluies importantes tombent le jour de l’Arc et alourdissent considérablement le terrain, cela sera un vrai désavantage. Zarak est difficile à cerner : il n’est pas régulier et s’il est dans un jour sans, ses chances seront compromises.

2 - DOHA DREAM (M4)

(Shamardal & Crystal Reef, par King’s Best)

Pr. : Al Shaqab Racing

Entr. : André Fabre

El. : Haras de Bouquetot SAS

Jockey : Grégory Benoist (corde 12)

Valeur/Rating officiel : 51/113

Victoires de Groupe

Qatar Prix Chaudenay (Gr2) 2016

Pour

Il a de la tenue à revendre, ce qui est important sur les 2.400m de Chantilly. Doha Dream arrive avec de la fraîcheur sur l’Arc : il a effectué sa rentrée au mois de juin, n’a finalement pas couru dans le Grand Prix de Saint-Cloud où il a trébuché. Doha Dream vient de conclure deux fois deuxième du roc Tiberian (Tiberius Caesar) à Deauville, tout en montant en puissance. Il s’adapte au terrain souple ou très souple.

Contre

Sur 2.400m, il est en-dessous des meilleurs et il lui faudra espérer des contre-performances de quelques-uns de ses concurrents pour prendre une place. Il est capable de s’adapter à toutes les pistes, mais ses meilleures performances ont tout de même été acquises en bon terrain.

3 - ONE FOOT IN HEAVEN (M5)

(Fastnet Rock & Pride, par Peintre Célèbre)

Pr. : Fair Salinia Ltd

Entr. : Alain de Royer Dupré

El. : Craigavon Agro Ltd

Jockey : James Doyle (corde : 11)

Valeur/Rating officiel : 50,5/112

Victoires de Groupe

Prix du Conseil de Paris (Gr2) 2016

Grand Prix de Chantilly (Gr2) 2016

Prix d’Hédouville (Gr3) 2016

Pour

Un autre "fils de" : sa mère, Pride (Peintre Célèbre), a échoué de peu dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe en 2006. One Foot in Heaven tente une deuxième fois sa chance dans l’Arc : sixième l’an dernier, il s’y était bien comporté. Le terrain souple lui convient. Il arrive avec de la fraîcheur sur l’Arc, après une bonne rentrée dans la Coupe de Maisons-Laffitte (Gr3), sur une distance trop courte et un terrain lourd : les 2.400m sont sa distance idéale.

Contre

Terrain souple, oui. Terrain très souple ou lourd, non. L’Arc sera sa deuxième course après une longue rentrée : il s’est blessé après les Jockey Club Stakes (Gr2) de Newmarket, courus sur un terrain très – trop ? – rapide. One Foot in Heaven devra avoir progressé de plusieurs kilos sur sa rentrée pour jouer un premier rôle.

4 - ULYSSES (M4)

(Galileo & Light Shift, par Kingmambo)

Pr. : Flaxman Stables Ireland/ Cheveley Park Stud

El. : Flaxman Stables Ireland Ltd

Jockey : Jim Crowley (corde : 1)

Valeur/Rating officiel : 57,5/127

Victoires de Groupe

Juddmonte International Stakes (Gr1) 2017

Eclipse Stakes (Gr1) 2017

Gordon Richard Stakes (Gr3) 2017

Gordon Stakes (Gr3) 2016

Pour

Fils de Galileo, lauréat de Derby, et de Light Shift, lauréate des Oaks. Né pour faire les 2.400m. Poulain estimé à 3ans, il a passé un cap cette année, remportant deux Grs1. Il vient de laisser une très belle impression dans les Juddmonte International Stakes, en terrain souple. Ses limites actuelles sont difficiles à cerner.

Contre

L’as dans les stalles est un numéro piège : il peut se retrouver bloqué à la corde, particulièrement à Chantilly. Ulysses n’a pas de victoire au plus haut niveau sur 2.400m, même s’il est gagnant sur cette distance. Il s’est classé deuxième des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1). Cette dernière performance est à la fois un pour et un contre. Il était battu nettement par Enable, en terrain très souple. Si la piste est dans cet état-là dimanche, il lui sera difficile de prendre sa revanche sur la pouliche.

5 - CLOTH OF STARS (M4)

(Sea the Stars & Strawberry Fledge, par Kingmambo)

Pr. : Godolphin

Entr. : André Fabre

El. : P. Anastasiou

Jockey : Mickaël Barzalona (corde : 3)

Valeur/Rating officiel : 53/117

Tattersalls, octobre 2014, Newmarket, 400.000 Gns, Baroda & Colbinstown Studs à John Ferguson

Victoires de Groupe

Prix Ganay (Gr1) 2017

Prix d’Harcourt (Gr2) 2017

Prix Exbury (Gr3) 2017

Prix Greffulhe (Gr2) 2016

Prix La Force (Gr3) 2016

Prix des Chênes (Gr3) 2015

Pour

Cloth of Stars reste sur une bonne rentrée dans le Qatar Prix Foy (Gr2), où il n’a pas eu une course dure. Cousin d’Ulysses, Cloth of Stars a passé un cap en 2017, réussissant à remporter consécutivement les Prix Exbury, d’Harcourt et Ganay, ce qui n’est pas facile. Son entourage l’a mis au repos après le Ganay pour le préparer en vue de l’Arc. Il arrive avec de la fraîcheur sur ce Gr1 et sa rentrée lui aura fait du bien. Il est indifférent au terrain et sa pointe de vitesse finale est acérée.

Contre

Cloth of Stars va affronter un lot plus relevé que lors de ses dernières sorties. Il n’est pas des plus maniables : avec lui, il faut attendre et venir finir. Il peut se montrer brillant dans un parcours et perdre de l’influx. Avec le numéro 3, il peut se tendre s’il se retrouve coincé au milieu du peloton.

6 - SILVERWAVE (M5)

(Silver Frost & Miss Bio, par River Mist)

Pr. : Hspirit

Entr. : P. Bary

El. : Mlle M.-L. Collet, J. Collet & Mme M. Collet

Jockey : Pierre-Charles Boudot (corde : 16)

Valeur/Rating officiel : 52/115

Arqana, octobre 2017, Chantilly, cheval à l’entraînement, Bary (lot 16)

Arqana, novembre 2014, Deauville, cheval à l’entraînement, 420.000 €, Couétil à Alain Couétil

Arqana, octobre 2013, Deauville, yearling, 60.000 €, haras de Clairefontaine, rachat

Victoires de Groupe

Grand Prix de Chantilly (Gr2) 2017

Qatar Prix Foy (Gr2) 2016

Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) 2016

Prix La Force (Gr3) 2015

Pour

Silverwave est un vrai cheval de 2.400m et il a fait ses preuves sur le tracé de Chantilly. Il aura pour lui son expérience et arrive avec de la fraîcheur sur l’Arc, après des vacanes durant l’été. Silverwave a déjà fini tout près de chevaux comme Zarak et Cloth of Stars au printemps.

Contre

Silverwave a été nettement battu lors de ses deux participations à l’Arc. Le terrain souple n’est pas sa tasse de thé et les meilleures performances de sa carrière ont été réalisées durant le premier semestre. Il est un ton en-dessous des meilleurs. Sa rentrée dans le Qatar Prix Foy n’était pas bonne, le terrain pénible ne l’ayant pas aidé.

7 - IDAHO (M4)

(Galileo & Hveger, par Danehill)

Pr. : Michael Tabor, Derrick Smith, Mme John Magnier

Entr. : Aidan O’Brien

El. : Hveger Syndicate

Jockey : Seamie Heffernan (corde 7)

Valeur/Rating officiel : 53,5/120

Tattersalls, octobre 2014, Newmarket, yearling, 750.000 Gns, Camas Park Stud à M. V. Magnier

Victoires de Groupe

Hardwicke Stakes (Groupe 2) 2017

Great Voltigeur Stakes (Groupe 2) 2016

Pour

Idaho est le petit frère d’Highland Reel (Galileo), deuxième de l’Arc en 2016. Il n’a pas encore montré toute la qualité de son frère mais il a des titres à faire valoir, comme sa victoire sur les 2.400m des Hardwicke Stakes. Idaho est un poulain dur et il est capable de s’adapter aux pistes très assouplies qu’Highland Reel déteste. Sa troisième place dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes est encourageante. S’il prend la tête, il faudra aller le chercher.

Contre

Idaho doit encore faire ses preuves face aux meilleurs. Comme pour Ulysses, sa performance dans les King George est un pour et un contre : il était nettement battu, en terrain lourd, par Enable, et il est difficile de l’imaginer prendre sa revanche sur la pouliche dans ces conditions. Idaho doit aussi rassurer car il vient de très mal courir dans les Sword Dancer Stakes (Gr1), à Saratoga. Il est capable de se sortir des pistes assouplies, mais s’il tombe sur un spécialiste de ce type de terrain, il sera en-dessous. A priori, il n’a pas de marge de progression.

8 - DSCHINGIS SECRET (M4)

(Soldier Hollow & Divya, par Platini)

Pr. : Horst Pudwill

Entr. : Markus Klug

El. : Gestüt Park Wiedingen

Jockey : Adrie de Vries (corde 10)

Valeur/Rating officiel : 54,5/120

BBAG, septembre 2014, Baden-Baden, yearling, 200.000 €, Gestüt Park Wiedingen à Horst Pudwill

Victoires de Groupe

Qatar Prix Foy (Gr2) 2017

Longines Grosser Preis von Berlin (Gr1) 2017

Gerling Preis (Gr2) 2017

St Leger Italien (Gr3) 2016

Pour

Dschingis Secret reste sur un succès facile dans le Qatar Prix Foy (Gr2), face à Cloth of Stars et à Satono Diamond. Il avait auparavant montré sa forme en remportant facilement son premier Gr1, le Longines Grosser Preis von Berlin. Il battait ce jour-là Hawkbill (Kitten’s Joy), qui est un bon cheval. Auparavant, il avait laissé sur place Iquitos dans un Gr2 disputé en terrain lourd. Dschingis Secret adore les pistes assouplies et son entourage doit faire la danse de la pluie. S’il trouve dimanche un terrain similaire à celui du Prix Foy, ce sera un vrai plus. Il a 2.400m et plus dans les jambes et fait Chantilly. En cas de terrain très souple, il faudra s’en méfier.

Contre

Il affronte pour la première fois un lot aussi relevé que celui de ce Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et a encore beaucoup à prouver. Les statistiques jouent contre lui : le Qatar Prix Foy n’est plus une voie royale vers l’Arc : le dernier à avoir gagné ces deux épreuves est Sagace, en 1984. On notera cependant une légère évolution en 2017 : le poids pour âge a été réduit.

9 - SATONO DIAMOND (M4)

(Deep Impact & Malpensa, par Orpen)

Pr. : Hajime Satomi

Entr. : Yasutoshi Ikee

El. : Northern Farm

Jockey : Christophe Lemaire (corde 13)

Valeur/Rating officiel : 55,5/120

JRHA, juin 2013, Hokkaido, foal, 1.500.000 € (environ), Northern Farm à Hajime Satomi

Victoires de Groupe

Hanshin Daishoten (Gr2) 2017

Arima Kinen (Gr1) 2016

St Leger japonais (Gr1) 2016

Kobe Shimbun Hai (Gr2) 2016

Kisaraghi Sho (Gr3) 2016

Pour

Satono Diamond est l’un des meilleurs chevaux d’âge japonais et, en 2016, sa victoire dans l’Arima Kinen (Gr1), le 25 décembre, lui avait permis de décrocher le titre de meilleur 3ans. Son entraîneur, Yasutoshi Ikee, qui connaît bien l’Arc pour avoir entraîné Orfèvre (Stay Gold), a tout de suite vu en lui un poulain pour le Gr1 français. Satono Diamond a beaucoup de tenue, ayant remporté le St Leger dans son pays. Il a aussi une longue accélération, est maniable et détendu dans un parcours. Il a déçu dans le Prix Foy, mais il n’était pas prêt. Il sera plus affuté dimanche.

Contre

Le terrain. Dans le Qatar Prix Foy ainsi que le matin à l’entraînement, Satono Diamond a montré qu’il détestait les pistes très assouplies : avec son action assez rasante, il s’embourbe dans les pistes profondes. Si la pluie fait son apparition, comme prévu, ses chances vont considérablement se réduire.

10 - SATONO NOBLESSE (M7)

(Deep Impact & Cry With Joy, par Tony Bin)

Pr. : Hajime Satomi

Entr. : Yasutoshi Ikee

El. : Mejiro Stud

Jockey : Yuga Kawada (corde 5)

Valeur/Rating officiel : 50,5/111

J.R.H.A., juin 2011, Hokkaido, yearling, 78.000.000 yens, Mejiro Stud à Hajime Satomi

Victoires de Groupe

Naruo Kinen (Gr3) 2016

Chunichi Shimbun Hai (Gr3) 2016

Kokura Kinen (Gr3) 2014

Nikkei Shinshun Hai (Gr2) 2014

Pour

En six saisons de carrière, il a pris 400 millions de yen sde gains (3.018.000 €), presque quatre fois son prix d’achat. Il est là pour assurer le train pour le compte de Satono Diamond.

Contre

L’échappée surprise d’un leader peut toujours arriver mais, de mémoire, une telle surprise n’a jamais eu lieu dans un Prix de l’Arc de Triomphe de l’ère moderne.

11 - IQUITOS (M5)

(Adlerflug & Irika, par Areion)

Pr. : Stall Mulligan

Entr. : Hans-Jurgen Groschel

El. : Erika Buhmann

Jockey : Andrasch Starke (corde 6)

Valeur/Rating officiel : 53,5/118

Victoires de Groupe

Grosser Dallmayr Preis (Gr1) 2017

Longines Grosser Preis von Baden (Gr1) 2016

Grosser Preis der Badener Wirtschaft (Gr2) 2016

Pour

Il est arrivé au sommet de son art et n’a pas eu des courses dures cette année. D’après le rating allemand, il a un kilo à chercher par rapport à Dschingis Secret, ce qui lui laisse une petite chance. Il va dans tous les terrains et possède une bonne pointe de vitesse.

Contre

Il préfère les parcours corde à gauche et sa façon de courir, attentiste à l’extrême, n’est pas la meilleure dans un lot de dix-huit partants.

12 - ORDER OF ST GEORGE (M5)

(Galileo & Another Storm, par Gone West)

Pr. : Michael Tabor, Derrick Smith, Mme John Magnier & Lloyd Williams

Entr. : Aidan O’Brien

El. : Paget Bloodstock

Jockey : Donnacha O’Brien (corde 9)

Valeur/Rating officiel : 55/121

Keeneland, septembre 2013, yearling, 550.000 $, Blandford Stud à Blandford Bloodstock

Victoires de Groupes :

Irish St Leger (Gr1) 2017 et 2016

Irish St Leger Trial (Gr3) 2017, 2016 et 2015

Ascot Gold Cup (Gr1) 2016

Pour

Même s’il a gagné la Gold Cup en plein mois de juin, c’est un cheval d’automne et il a eu une course de préparation parfaite. Il est dur à la lutte, possède une bonne pointe de vitesse et peut partir de loin. Son entourage, qui comprend l’Australien Lloyd Williams, a renoncé à la Melbourne Cup (Gr1) où il avait un top weight pourtant raisonnable. Il peut confirmer et améliorer sa troisième place de l’année dernière. Une piste souple sera un plus.

Contre

Le choix de Ryan Moore, qui a pris Winter, a fait monter sa cote. Le score des mâles de 5ans (sept victoires) est assez moyen. Le dernier gagnant aussi âgé fut Marienbard (Caerleon) en 2002. L’Arc n’est pas une course pour les marathoniens : il faut remonter à 1981 (Gold River) pour trouver un lauréat sur 4.000m capable de gagner l’Arc, et auparavant, en 1969, pour un doublé Gold Cup & Arc de Triomphe.

13 - SEVENTH HEAVEN (F4)

(Galileo & La Traviata, par Johannesburg)

Pr. : Derrick Smith, Mme John Magnier & Michael Tabor

Entr.: Aidan O’Brien

El. : La Traviata Syndicate

Jockey : Pat Smullen (corde 17)

Valeur/Rating officiel : 54/119

Victoires de Groupe

Jockey Club Stakes (Gr2) 2017

Yorkshire Oaks (Gr1) 2016

Irish Oaks (Gr1) 2016

Pour

L’année dernière, elle avait battu facilement la future lauréate de l’Arc de Triomphe, Found (Galileo). Elle a confirmé en début de saison qu’elle était compétitive, même face aux mâles : deuxième dans la Sheema Classic présentée par Longines (Gr1) et très facile gagnante de Gr2 à Newmarket, notamment devant One Foot in Heaven : la première course était en terrain souple, la seconde en terrain léger. En valeur théorique, avec la décharge pour les pouliches, elle a le droit d’être compétitive.

Contre

Elle a connu des ennuis cet été et, lors de sa rentrée au Curragh, elle a presque refusé de courir.

14 - BRAMETOT  (M3)

(Rajsaman & Morning Light, par Law Society)

Pro. : Al Shaqab Racing & Gérard Augustin-Normand

El. : Hugo Cardemil

Entr. : Jean-Claude Rouget

Jockey : Cristian Demuro (corde 4)

Valeur/Rating officiel : 55,5/122

Arqana, décembre 2014, Deauville, foal, 26.000 €, haras du Logis à Sylvain Vidal

Victoires de Groupe

Qipco Prix du Jockey Club (Gr1) 2017

Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains (Gr1) 2017

Prix de Fontainebleau (Gr3) 2017

Pour

Son succès dans l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains reste le point plus haut de sa saison même si, dans le Qipco Prix du Jockey Club (Gr1), il a refait le champ de course, ce qui n’est pas facile, surtout à Chantilly. Sa grande capacité d’accélération reste une arme létale dont on ne connaît pas encore toute la puissance. S’il arrive se faire oublier en queue du peloton et qu’il trouve un train de course à sa convenance… Côté tenue, on fait confiance à son pedigree et son entourage y croit.

Contre

Sa mauvaise course de rentrée à Deauville suscite beaucoup de points d’interrogation mais, dans un certain sens, rassure : on n’a pas vu le vrai Brametot. Il a été soigné, il arrive sur l’Arc avec de la fraîcheur. Mais refaire à nouveau le peloton, dans l’Arc de Triomphe qui plus est, n’est pas facile. Il a le 4 dans les stalles : un numéro piège pour ce poulain qui a tendance à ne pas partir. Il doit éviter de se retrouver enveloppé et risquer de prendre des coups, ce qui peut le tendre.

15 - CAPRI (M3)

(Galileo & Dialafara, par Anabaa)

Pro. : Derrick Smith, Mme John Magnier & Michael Tabor

El. : Lynch Bages & Camas Park Stud

Entr. : Aidan O’Brien

Jockey : Wayne Lordan (corde 15)

Valeur/Rating officiel : 54,5/120

Victoires de Groupes :

St Leger (Gr1) 2017

Irish Derby (Gr1) 2017

Beresford Stakes (Gr2) 2016

Pour

Il a progressé de quelques livres à chaque sortie cette année, lentement mais sûrement. Dans le St Leger (Gr1), il a devancé un bon lot et a paru plus réveillé que lors de son succès dans l’Irish Derby, où il a battu Cracksman (Frankel), lauréat à deux reprises ensuite. La presse britannique a monté un ensemble de polémiques sur l’absence de Cracksman… Si le lauréat du Qatar Prix Niel (Gr2) méritait une place dans l’Arc de Triomphe, pourquoi ce gris solide ne devrait-il pas avoir une chance ?

Contre

Le record des gagnants du St Leger dans l’Arc de Triomphe est catastrophique. Le seul capable de gagner les deux fut Ballymoss (Mossborough), lauréat du St Leger 1957… Et vainqueur à Longchamp l’année suivante. L’explication de cette mauvaise réussite est que gagner le St Leger demande beaucoup d’efforts à un 3ans, et il faut compter sur plus de temps pour récupérer.

16 - PLUMATIC  (M3)

(Dubawi & Plumania , par Anabaa)

Pr./El. : Wertheimer & Frère

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Maxime Guyon (corde 14)

Valeur/Rating officiel : 50,5/111

Victoires de Groupe

Aucun succès de Groupe

Pour

Il nous avait séduits lors de ses débuts et sa course dans le Qipco Prix du Jockey Club (Gr1) reste un point d’interrogation. Il vient de tracer un bon parcours dans le Prix du Prince d’Orange (Gr3), échouant de peu pour la victoire sans recevoir un coup de cravache. Cette course a été utilisée comme préparation par André Fabre pour six de ses 71 partants dans l’Arc de Triomphe. Parmi eux, deux ont terminé dans les trois premiers : Sagacity (Linamix), troisième en 2001, et Intello  (Galileo) qui a occupé la même place en 2013.

Contre

Il est le seul qui n’a pas gagné un Groupe et il n’a couru que quatre fois. Il doit progresser de trois ou quatre kilos pour se montrer compétitif.

17 - ENABLE (F3)

(Nathaniel & Concentric, par Sadler’s Wells)

Pr. : Khalid Abdullah

El. : Juddmonte Farms

Entr. : John Gosden

Jockey : Lanfranco Dettori (corde 2)

Valeur/Rating officiel : 57/126

Victoires de Groupe

Darley Yorkshire Oaks (Gr1) 2017

King George VI & Queen Elizabeth Stakes (Gr1) 2017

Irish Oaks (Gr1) 2017

Oaks d’Epsom (Gr1) 2017

Pour

Quatre succès de Gr1 avec vingt longueurs de marge au total ne suffisent pas à vous convaincre ? Si elle répète sa valeur de 126, avec la décharge pour les pouliches, elle est imbattable. Ni Trêve ni Zarkava  n’avaient un rating plus haut avant le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Elle est indifférente au terrain.

Contre

Aucune gagnante des Oaks n’a réussi gagner l’Arc de Triomphe. C’est pour l’histoire… Côté technique, elle doit répondre à deux questions. Le deux à la corde peut devenir un piège pour une pouliche qui aime courir de façon agressive. Elle n’a pas eu droit un vrai repos dans la saison : l’Arc sera sa septième sortie en 163 jours.

18 – WINTER (F3)

(Galileo & Laddies Poker Two, par Choisir)

Pr. : Mme John Magnier, Michael Tabor & Derrick Smith

Entr. : Aidan O’Brien

El. : Laddies Poker Two Syndicate

Jockey : Ryan Moore (corde 8)

Valeur/Rating officiel : 54/119

Victoires de Groupe

Nassau Stakes (Gr1) 2017

Coronation Stakes (Gr1) 2017

Irish 1.000 Guineas (Gr1) 2017

1.000 Guineas de Newmarket (Gr1) 2017

Pour

Elle a dominé les pouliches sur 1.600m et a montré tenir les 2.000m, dans un lot pas terrible, à Goodwood : c’était en terrain lourd. Le choix de son entourage de la confier à Ryan Moore a quelque peu surpris, en positif. C’est un signal de confiance très important alors qu’Order of St George est une des valeurs sûres de la course. On pense souvent à Coolmore comme un groupe très tourné vers le business… Mais courir Winter dans l’Arc de Triomphe est purement sportif.

Contre

Galileo fait des miracles mais cette fois, il doit se surpasser en donnant assez de tenue à une souche qui ne produit que de la vitesse depuis des décennies. La grise vient d’être battue dans les Matron Stakes (Gr1), après quelques petits soucis de santé : une bleime au pied avait retardé sa préparation.