Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE COMPIÈGNE (GR3) - Device en patron

Courses / 14.09.2017

PRIX DE COMPIÈGNE (GR3) - Device en patron

JEUDI, À AUTEUIL

Absent lors de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) en raison d’un contretemps physique, le champion Device (Poliglote) a effectué un retour gagnant dans le Prix de Compiègne (Gr3). Et quel retour ! Il a régalé les spectateurs présents sur la butte Mortemart pour enlever aisément son dixième Groupe. Certes, il n’y a que trois quarts de longueur entre Device et Alex de Larredya (Crillon), deuxième, mais le premier nommé n’a reçu aucun coup de cravache. Il a dominé facilement son sujet et l’automne s’annonce magnifique pour le cheval de Magalen Bryant. Device a de la marge et devrait continuer à nous impressionner dans les semaines à venir. Il devrait en principe être au départ du Prix Carmarthen (Gr3) avant le Grand Prix d’Automne (Gr1), mais devra composer avec Alex de Larredya, revenu à son zénith.

 

Une course de rentrée idéale. Device a vécu un déroulement de course parfait pour une réapparition. Il a évolué en quatrième position alors qu’Up Todate du Casse (Tonitruant) menait la course devant Fracafigura Has (Artiste Royal) et Azucardel (Della Francesca). Il a refait du terrain tout au long de la ligne d’en face, prenant la tête dans le tournant d’Auteuil. À l’entrée de la ligne droite, Alex de Larredya s’est infiltré à son intérieur. Cravaché par son jockey, Gaëtan Masure, le sauteur de Simon Munir est venu à hauteur de Device, mais ce dernier est reparti à la fin, soutenu aux bras. Entraîneur de Device, Guillaume Macaire nous a déclaré : « Aujourd’hui, il a eu une bonne course. Son jockey avait les ordres de filer les chevaux de tête sans lui faire mal. Il a été relativement gentil et le cheval a gagné quand même, sans lui mettre une "décoction" pour finir. C’est très bien. Il a eu des misères avant les Grs1… J’espère que ce sera pour le Grand Prix d’Automne (Gr1), on travaille pour cela. J’espère que tout le monde aura apprécié qu’au rond, il était beau, mais pas "sucé". Cela me laisse de la marge. On ne l’a pas mis à genoux pour gagner ce Groupe et c’est le plus important. »

Des objectifs différents pour Alex de Larredya et The Stomp. François Nicolle ne nous avait pas caché, à la fin de l’été, qu’Alex de Larredya était revenu en grande forme. Sans œillères et avec trois kilos de plus que Device, il a fourni une très bonne performance, faisant jeu égal avec le fils de Poliglote. Son autre protégé, The Stomp (Layman), a longuement patienté en dernière position et a tracé une belle ligne droite pour arracher la troisième place. L’entraîneur de Saint-Augustin nous a dit : « Il y avait trois kilos d'écart entre Alex de Larredya et Device, c'est quand même un poids important. Il y a deux chevaux et les autres. Je suis très content de sa rentrée. Il est à 80 % et va monter là-dessus. C'est très bien. Quand le terrain sera lourd et avec l'allongement de la distance, ce sera mieux pour lui. James Reveley n'a pas été dur avec Device et il y a une longueur et demie d’écart avec Alex : mais trois kilos pour une longueur, c'est logique. The Stomp court remarquablement bien. Il n'a pas été dérangé par le terrain. Il est toujours régulier et a encore battu Azucardel. Il est un peu en-dessous des deux premiers, mais quand on voit son compte en banque, j'accepte des chevaux en-dessous ! Il va aller du côté de Compiègne. » Azucardel a très bien couru en conservant la quatrième place, étant seulement devancé par des chevaux de grande qualité.

PEDIGREE WEATHERBYS : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/09/DEVICE.pdf

Le propre frère de So French. Élevé par la famille Gabeur, Device est un fils de Poliglote, étalon au haras d’Étreham, et de Westonne (Mansonnien). Cette dernière était aussi entraînée par Guillaume Macaire, pour lequel elle a remporté le Prix Fleuret (Gr3). Device est son deuxième produit. Elle a déjà donné So French (Poliglote), double gagnant du Grand Steeple-Chase de Paris, du Prix Maurice Gillois (Grs1) et d’un Prix Finot (L). Elle a aussi une 3ans, Whetstone XX, par Saint des Saints, laquelle fait partie actuellement des meilleures pouliches de 3ans sur les haies, et une 2ans par Kapgarde (Makewish). La deuxième mère, Fassonwest (Dom Pasquini), était aussi entraînée par Guillaume Macaire et a remporté deux courses en trois sorties, en obstacle. Elle a bien produit, donnant Nagging (Nikos), gagnant du Prix Roger de Minvielle (L), tout comme son propre frère Westos (Nikos), ainsi que Off by Heart (Kapgarde), vainqueur des Prix La Périchole et Edmond Barrachin (Grs3).

 

   Northern Dancer
  Sadler’s Wells 
   Fairy Bridge
 Poliglote  
   Val de l’Orne
  Alexandrie 
   Apachee
DEVICE (H5)   
   Tip Moss
  Mansonnien 
   Association
 Westonne  
   Dom Pasquini
  Fassonwest 
   Feuille d’Automne