PRIX DE MALESHERBES (Inédits) - Les excellents débuts de Darbanza

Courses / 01.09.2017

PRIX DE MALESHERBES (Inédits) - Les excellents débuts de Darbanza

PRIX DE MALESHERBES (Inédits)

Les excellents débuts de Darbanza

Darbanza (Siyouni) s’est imposée avec la manière pour ses premiers pas en compétition, ce vendredi sur la ligne droite de Fontainebleau. Baystone (Kendargent) et Park Tower (Manduro) ont animé dès le début de l’épreuve. La future lauréate a évolué dans leur sillage et lorsque la course s’est accélérée, elle n’a pas pu trouver le passage. À 150m du but, alors que la favorite, Spaday (Excelebration), semblait filer vers le succès, Christophe Soumillon a enfin pu décaler Darbanza. En quelques foulées, sans un coup de cravache, cette dernière est venue prendre le meilleur pour finalement s’imposer d’une encolure. L’écart à l’arrivée ne reflète pas la supériorité de cette représentante de la Princesse Zahra Aga Khan. Spaday est proche deuxième, avec deux longueurs d’avance sur Cooperate (Excelebration).

De la marge. Visiblement satisfait par la prestation de sa pensionnaire, Alain de Royer Dupré a déclaré au micro d’Equidia : « La pouliche a été un peu perdue pendant le parcours, car cela bougeait beaucoup devant. Elle doit pouvoir aller sur plus long. Nous l’avons reçue très tard à l’entraînement, mais quand ils ont du talent, ce qui est son cas, ils le montrent très rapidement. Après la course, elle n’était ni émue, ni fatiguée. D’ailleurs, elle a sauté un passage de route après la ligne d’arrivée… Elle était donc loin d’être épuisée. »

La sœur de Darbuzan. Élevée par la Princesse Zahra Aga Khan, Darbanza est une fille de Siyouni qui officie au haras de Bonneval, et de Darbaza (Verglas), laquelle a couru à huit reprises pour sept places. Au haras, elle a notamment donné Dazari (Paco Boy), gagnant de deux courses, mais aussi et surtout Darbuzan (Zamindar). Ce dernier est le meilleur 3ans français chez les stayers, comme l’a prouvé sa belle victoire dans l’édition 2017 du Prix Michel Houyvet (L, 3.000m). Il est d’ailleurs attendu au niveau Groupe. La deuxième mère, Darinska (Zilzal), a produit la championne Darjina (Zamindar), gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches, du Prix du Moulin de Longchamp et du Prix d’Astarté (Grs1). Elle a aussi pris de multiples places au niveau Gr1. Via la troisième mère, Daralbayda, il s’agit de la souche du champion et futur étalon Almanzor (Wootton Bassett).

Polar Falcon

Pivotal

Fearless Revival

Siyouni

Danehill

Sichilla

Slipstream Queen

DARBANZA (F2)

Highest Honor

Verglas

Rahaam

Darbaza

Zilzal

Darinska

Daralbayda