Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX ESMERALDA (CLASSE 1) - Red Line fonce vers les Réservoirs

Courses / 05.09.2017

PRIX ESMERALDA (CLASSE 1) - Red Line fonce vers les Réservoirs

MAISONS-LAFFITTE, MARDI

 

Deuxième du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L), Red Line (Sageburg) était la pouliche de classe au départ du Prix Esmeralda (Classe 1). La femelle de Jean-Pierre Dubois n’a pas déçu en s’imposant brillamment. Elle a galopé en dernière position dans le sillage de La Miss (Mount Nelson) et son jockey, Cristian Demuro, l’a déboîtée au passage devant le parking. Elle a refait plusieurs longueurs sur les animatrices qui accéléraient sans donner l’impression de forcer. Puis son partenaire a fait quelques reprises de rênes avant de lui mettre un seul coup de cravache. Red Line s’est alors détachée pour l’emporter d’une longueur et demie, cet écart ne reflétant pas totalement sa supériorité.

Pas très grande de modèle, Red Line bouge bien les jambes et son entraîneur, Antoine de Watrigant, l’estime. Joint par téléphone, le Montois nous a déclaré : « C’est une bonne pouliche qui fait tout très bien depuis le début. Elle a été battue deux fois, mais elle aurait pu l’emporter à chaque fois. Lors de sa première défaite à Vichy, elle avait trébuché au passage de route et sans cela, elle aurait gagné. La deuxième fois, la distance était un peu courte. Il lui a manqué quelques mètres pour l’emporter. Elle est très sérieuse et elle a prouvé sa qualité. Depuis le départ, le plan était d’aller sur le Prix des Réservoirs (Gr3). Elle devrait donc suivre ce programme. Cette course tombe très bien car ça lui laissera un mois et demi. Elle sera beaucoup mieux sur 1.600m et, pourquoi pas, sur plus long. D’autant que c’est une pouliche avec laquelle on peut faire ce que l’on veut. »

L’anglaise Crown Vallary (Manduro) s’est bien défendue pour conclure deuxième. Elle a rapidement galopé aux premiers rangs, tout en étant allante, avant de se montrer courageuse. Estijlaa (Tamayuz) a terminé troisième après avoir toujours été pointée sur la ligne de tête.

La famille de Lope de Vega. Red Line porte la casaque de son éleveur, Jean-Pierre-Joseph Dubois. Elle est issue de Sageburg (Johannesburg), étalon à Garryrichard Stud, et de Red Love (Gone West). Cette dernière a gagné deux courses, dont la première au mois d’octobre de ses 2ans. Sous la férule de Jean-Claude Rouget, elle a ensuite tenté sa chance de manière infructueuse dans une Listed, l’année suivante. Red Love a déjà produit un vainqueur, Red Love Moon (Monsun), titulaire de deux succès, en plat et en obstacle. Elle a une yearling, une propre sœur de Red Line. La quatrième mère est gagnante de Listed outre-Atlantique. Elle a été vendue à Haruya Yoshida pour 550.000 $ à Keeneland, en 2002. Elle a produit deux black types au Japon. La cinquième mère, Lady Sharp (Sharpman), est la mère de huit vainqueurs, dont Lady Blessington (Baillamont), gagnante de Gr2 et Gr3. Lady Sharp est aussi la troisième mère de Lope de Vega (Shamardal).

   Hennessy
  Johannesburg 
   Myth
 Sageburg  
   Linamix
  Sage et Jolie 
   Saganeca
RED LINE (F2)   
   Mr Prospector
  Gone West 
   Secrettame
 Red Love  
   AP Indy
  Red Happy 
   Red Cat