PRIX MELANOS (L) - Un "Jazz" enivrant

Courses / 01.09.2017

PRIX MELANOS (L) - Un "Jazz" enivrant

PRIX MELANOS (L)

Un "Jazz" enivrant

Au passage du poteau dans le Prix Melanos (L), Gaëtan Masure, jockey de Jazz in Montreux (Rip van Winkle), a secoué sa main pour signifier la forte impression que lui a laissée son partenaire. Il est vrai que le poulain de Daniel-Yves Trèves et Laurent Dassault a laissé son dauphin, Demain dès L’Aube (Sumitas), à six longueurs. Le tout sans forcer. Jazz in Montreux a gagné le Prix Hopper (Gr3) au printemps, mais ce succès dans le Prix Melanos est le plus beau de sa carrière. Car non seulement il bat un très bon lot, mais il l’a fait comme un cheval qui continue sa progression et n’a pas atteint ses limites. Jazz de Montreux est de plus en plus impressionnant. Et il pourrait maintenant affronter De Bon Cœur (Vision d’État) dans le Prix de Maisons-Laffitte.

Une course rythmée. Comme toutes les épreuves disputées ce vendredi à Auteuil, le Prix Melanos s’est déroulé à une allure sélective. Fautif à la première haie, Candide (Turtle Bowl) a déroulé devant avec Daryasi (Muhtathir) dans son sillage. Tous deux ont évolué plusieurs longueurs devant On the Go (Kamsin), lui-même poursuivi par Jazz in Montreux. Ce dernier s’est rapproché dans un canter entre les deux dernières haies. Il a pris l’avantage pour franchir l’ultime obstacle avant de se détacher irrésistiblement pour finir.

Deuxième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) à 3ans, Jazz in Montreux a remporté ses trois courses en Steeple qui ont eu pour effet de le calmer. Il est maintenant plus mature et ses rivaux le payent ! Son entraîneur François Nicolle, également troisième avec Hurkhan (Air Eminem), bon finisseur, nous a déclaré : « Jazz in Montreux n’a pas tiré, il était fluide. Je pense qu’il a pris de la maturité. Il a eu un petit break, il a été au haras de Malleret pour faire un peu de piscine et ça lui a fait beaucoup de bien. Il est en progrès. Il va falloir maintenant affronter De Bon Cœur. Hurkhan court très, très bien. Il est un peu en dessous, mais il a fait un truc. Nous allons peut-être aller en Steeple avec lui. »

François Nicolle et son armée de 4ans. François Nicolle dispose d’une armée pour les Groupes de 4ans puisqu’il pourra s’appuyer sur De Bon Cœur et Jazz in Montreux, entre autres, sur les haies, mais aussi sur Srelighonn (Martaline) et Dalia Grandchamp (Kapgarde) en Steeple…

Demain dès L’Aube réalise une superbe performance. Séduisant lors de son succès à Auteuil au printemps, Demain dès l’Aube a confirmé sa qualité en prenant la deuxième place. Il a galopé parmi les derniers, puis il a tracé un dernier kilomètre prometteur. Entraîneur du poulain, Guillaume Lassaussaye nous a dit : « Il est comme nous le pensions : bon. Nous pouvions avoir des doutes sur lui, car nous changions de catégorie. Je suis satisfait, mais pas surpris. Je n'ai pas trop le choix par la suite, étant deuxième de Listed derrière un cheval ayant couru et gagné des Groupes. Mon cheval va être augmenté de valeur et je peux oublier les handicaps. Soit je courrai cette course, soit le Quinté, mais ce dernier n'aurait pas été aussi limpide car là, il n'y avait que sept partants. C'est un cheval avec du caractère et qui a besoin d'être décontracté. »

Le rentrant On the Go a fait un bon bout à l’entrée de la ligne droite et sa réapparition a satisfait son entourage. Il a conclu cinquième derrière Danse avec Jersey (Spanish Moon).

Une mère placée de Listed en plat. Élevé par Jean-François Gribomont, Jazz in Montreux est un fils de Rip Van Winkle et de Back the Winner (Entrepreneur), gagnante de cinq courses plates et troisième de la Coupe des Pouliches (L). Il est le frère de trois vainqueurs, dont Rio Perdido (Oratorio), lauréat de deux gros handicaps en France et troisième de Gr3 à Newcastle en Australie. Deuxième mère de Jazz in Montreux, Good to Dance (Groom Dancer) a terminé deuxième du Prix de Royallieu (Gr2) avant de produire Murano (Royal Academy), vainqueur du Prix du Lion-d’Angers (L). Good to Beat (Hard to Beat), troisième mère de Jazz in Montreux, a enlevé un Gr3 à Saint-Cloud. Elle a donné Grand Fleuve, deuxième du Prix Ganay (Gr1) et gagnant du Prix André Baboin (Gr3).

Jazz in Montreux avait été acheté pour 70.000 € par Jean-Claude Rouget à Arqana, alors qu’il était présenté par le haras de Montaigu.