Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX PELAT - Whetstone à l’heure pour sa rentrée

Courses / 07.09.2017

PRIX PELAT - Whetstone à l’heure pour sa rentrée

AUTEUIL, JEUDI

Whetstone (Saint des Saints) a répondu présent pour sa réapparition en gagnant facilement le Prix Pelat, première étape vers le Prix Bournosienne (Gr3). Contrainte d’aller devant puisque personne ne voulait diriger les débats, la pouliche de Magalen Bryant a emmené le peloton à son allure. Partie au pied devant la deuxième haie de la ligne d’en face, elle a toujours contrôlé la course sans faire de fautes ensuite. Entre les deux derniers obstacles, elle a vu Impala du Rheu (Saddex) et Kapkiline (Kapgarde) venir à sa hauteur. Sitôt la dernière haie franchie, Impala du Rheu lui a même pris un minime avantage. Mais lorsque son jockey, Bertrand Lestrade, l’a empoignée, Whetstone a lâché ses rivales. Comme au printemps, elle a conservé cette tendance à pencher sur sa gauche. Mais son pilote avait la cravache du bon côté, et elle est allée droit pour finir. Deux longueurs ont sanctionné sa supériorité.

À l’image de ses frères So French (Poliglote) et Device (Poliglote), elle peut être un peu froide, mais le scénario de course a fait qu’elle a dû mener la course pour la première fois de sa carrière. Et ça ne l’a pas dérangée, bien qu’elle n’ait pas eu tous les atouts de son côté, comme nous l’a déclaré David Powell, représentant de Magalen Bryant qui loue la carrière de course de Whetstone à Benoît Gabeur : « Elle n’avait pas grand-chose pour elle puisqu’elle affrontait des pouliches qui, pour certaines, avaient couru durant l’été, et le terrain était bon. Whetstone sera meilleure sur une piste plus souple. Elle courra soit le Prix de Chambly (L) soit le Prix Magne (L). En principe, elle ne participera pas aux deux courses. » Bertrand Lestrade a ajouté : « Personne ne voulait aller devant. Aujourd’hui, le terrain était bon et si c’était pour qu’elle tire et soit contractée, ce n’était pas la peine de la mettre dernière. D’autant qu’elle peut s’adapter. J’ai pris l’initiative de la laisser aller. Elle a beaucoup de classe et elle l’a montré. Elle sera meilleure en terrain lourd. »

Impala du Rheu débutait à Auteuil après deux sorties à Clairefontaine. Elle a fourni une bonne performance. Un peu allante par moment, elle a pris un instant l’avantage sur Whetstone sur le plat, pour finalement conclure deuxième devant Kapkiline qui sera certainement meilleure en steeple.

La sœur de So French et Device. Élevée par la famille Gabeur, Whetstone est une fille de Saint des Saints, étalon au haras d’Étreham, et de Westonne (Mansonnien). Cette dernière était aussi entraînée par Guillaume Macaire, pour lequel elle a remporté le Prix Fleuret (Gr3). Whetstone est son quatrième produit. Elle a déjà donné So French (Poliglote), gagnant du Grand Steeple-Chase de Paris, du Prix Maurice Gillois (Grs1), du Prix Murat (Gr2) et d’un Prix Finot (L), et Device (Poliglote), vainqueur de treize de ses dix-sept sorties, dont neuf Groupes. Device avait débuté dans le Prix Wild Monarch (L), concluant deuxième. So French comme Device durent, mais ont montré de la précocité. Ça devrait être le cas de Whetstone. Westonne a donné également un 4ans (West Kap) par Kapgarde, une 2ans par Kapgarde (Makewish) et un yearling par Kapgarde (Want of a Nail). La deuxième mère, Fassonwest (Dom Pasquini), était aussi entraînée par Guillaume Macaire et a remporté deux courses en trois sorties, en obstacle. Elle a bien produit, donnant Nagging (Nikos), gagnant du Prix Roger de Minvielle (L), tout comme son propre frère Westos (Nikos), ainsi que Off by Heart (Kapgarde), lauréat des Prix La Périchole et Edmond Barrachin (Grs3).

 

   Green Dancer
  Cadoudal 
   Come to Sea
 Saint des Saints  
   Pharly
  Chamisène 
   Tuneria
WHETSTONE (F3)   
   Tip Moss
  Mansonnien 
   Association
 Westonne  
   Dom Pasquini
  Fassonwest 
   Feuille d’Automne