Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX ROYAL JUNIOR - David Cottin et Gemini Stud, pas dans le même rôle

Courses / 14.09.2017

PRIX ROYAL JUNIOR - David Cottin et Gemini Stud, pas dans le même rôle

AUTEUIL, JEUDI

 

En remportant le deuxième succès de sa carrière, Sainte Gaya (Muhtathir) a permis à David Cottin d’enregistrer une première victoire à Auteuil. L’histoire est belle car ce succès a été décroché pour la casaque de Gemini Stud, avec laquelle il a passé de très bons moments, notamment grâce à Gémix (Carlotamix).

La course a été menée par Cocolegustachocho (Spirit One), isolé dans la ligne d’en face. Au bout de cette ligne, Sainte Gaya a pris le commandement, Cocolegustachocho se retrouvant dans son sillage. À la dernière difficulté, Sainte Gaya est repartie et s’est détachée très facilement. Elle s’impose de neuf longueurs, sans rencontrer aucune opposition. Cocolegustachocho conserve la deuxième place. Enfant du Pays (Coastal Path) est troisième, à une longueur et demie, se reprenant bien pour finir.

Une bonne réclamation. Sainte Gaya avait gagné très plaisamment une course à réclamer à Auteuil, le 23 juin. Elle avait été l’objet de nombreux bulletins et c’est l’équipe Gemini Stud et David Cottin qui avait mis la plus grande somme. David Cottin a déclaré au sujet de sa première lauréate d’Auteuil : « Cette victoire me fait plaisir, surtout pour l’entourage de Sainte Gaya. La famille Teboul m’a apporté de grands succès avec Gemix et cela me ravit de gagner pour eux. Sainte Gaya est une pouliche intéressante et elle est à suivre pour la suite. » Francis Teboul a ajouté : « Nous l’avions achetée 26.628 € alors qu’elle était à réclamer pour 12.000 €. Quand on veut un cheval, il faut se donner les moyens de l’avoir. Ce jour-là, le 23 juin, c’était David Cottin qui avait mis le bulletin et il nous a porté chance. »

La nièce de Dos Santos. Élevée par Jean-André Quesny et l’écurie madame Papot, Sainte Gaya est une fille de Muhtathir, étalon au haras du Mézeray, et d’Une Sainte (Ungaro). Cette dernière a remporté deux courses sur les haies de Fontainebleau et d’Enghien. Au haras, elle a donné Fleur des Yeux (Poliglote), cinquième du Prix Bournosienne (Gr3). Une de ses sœurs a produit Saint Xavier (Saint des Saints), troisième du Prix Triquerville (L) l’année dernière. Sous la deuxième mère, on retrouve Dos Santos (Smadoun), lauréat du Prix Hypothèse (Gr3), troisième du Prix La Barka (Gr2) et quatrième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Une Sainte a un yearling, Garde Saint (Kapgarde).

   Diesis
  Elmaamul 
   Modena
 Muhtathir  
   Al Nasr
  Majmu 
   Affirmative Fable
SAINTE GAYA (F3)   
   Goofalik
  Ungaro 
   Ustina
 Une Sainte  
   Saint Cyrien
  Sainte Astrid 
   Maniysa