PRIX VINCENT (MAIDEN) - La course des premières

Courses / 02.09.2017

PRIX VINCENT (MAIDEN) - La course des premières

CAGNES SUR MER, SAMEDI

 

PRIX VINCENT (MAIDEN)

La course des premières

Seul inédit au départ du Prix Vincent (Maiden), Cool the Jets (Swiss Spirit) a fait preuve d’un grand professionnalisme pour s’imposer. Le représentant de Theresa Marnane ne s’est pas embarrassé de tactique. Très rapide dès l’ouverture des stalles de départ, il s’est placé à l’avant du peloton. Il n’a pas lâché cette position jusqu’à l’arrivée et s’impose de trois longueurs et demie. Cool the Jets a su prendre un nouveau départ quand Dark Side (Dark Angel) est venu l’attaquer à mi-ligne droite. Ne Jamais Renoncer (Most Improved) est troisième, à un nez. La deuxième place a été disputée entre ces deux concurrents. Cool the Jets débute donc par une victoire et offre à son père, Swiss Spirit, sa première victoire en France. Il ne compte que douze 2ans déclarés à l’entraînement sur le site de France Galop. Swiss Bank, pour Fabrice Vermeulen, était son seul produit à avoir couru, avant Cool the Jets, et compte quatre places en six sorties. Outre-Manche, Swiss Spirit compte, au 2 septembre, douze chevaux ayant gagné au moins une fois.

 

La première de Swiss Spirit en France. Élevé par John et Paul Frampton, Cool the Jets est un fils de Swiss Spirit, étalon à Withburry Manor Stud. Cool the Jets est issu de sa première production. La mère de Cool the Jets, Small Fortune (Anabaa), a remporté une course. La deuxième mère est la propre sœur de Right Approach (Machiavellian), lauréat de la Dubai Duty Free (Gr1), à Nad al Sheba et de deux Listeds. Cool the Jets est passé deux fois sur un ring de vente, à Tattersalls en tant que yearling et cheval à l’entraînement. Il avait été retiré du catalogue foals. C’est Con Marnane qui l’avait acheté 10.000 Gns yearling et qui l’a racheté 14.000 Gns l’année suivante.