QATAR ARABIAN WORLD CUP (GR1 PA) - Ebraz face à un nouveau défi

29.09.2017

QATAR ARABIAN WORLD CUP (GR1 PA) - Ebraz face à un nouveau défi

CHANTILLY, DIMANCHE

 

Ebraz (Amer) a écrasé l’opposition dans la préparatoire du Qatar Cup - Prix Dragon (Gr1 PA). Nanti du numéro 16 dans les stalles de départ, le pensionnaire de Julian Smart va devoir faire preuve une nouvelle fois de talent pour se sortir du piège et remporter cette Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA) dont il devrait être le favori.

La ligne de Chantilly. Ebraz dominait en dernier lieu Yazeed ((Munjiz), un fils de la championne Al Dahma (Amer) qui effectuait une rentrée après huit mois d’absence. Il a déjà devancé Ebraz au Qatar et devrait logiquement afficher des progrès sur cette sortie. Non loin des deux premiers, Gazwan (Amer) terminait bien également et sera monté en condition pour ce dimanche. Il a terminé quatrième de l’édition 2016 de cette épreuve.

La ligne de Goodwood. Pas revu depuis sa victoire du mois d’août dans la première manche de la Doha triple couronne, les Qatar International Stakes (Gr1 PA), Tayf (Amer) se présente avec beaucoup de fraîcheur pour l’entraînement d’Alban de Mieulle. Il a tout de même dominé Ebraz à la lutte ce jour-là à Goodwood, tandis que Prada T (Djendel) se classait troisième.

La ligne de Deauville. Entraîné par Thomas Fourcy, qui aura quatre représentants au départ, Khataab (Amer) a fait preuve d’autorité en s’adjugeant la Doha Cup - Prix Manganate (Gr1 PA) cet été à Deauville devant le bon Lightning Bolt (Munjiz), qui sera avantagé par l’assouplissement des pistes, ainsi que Sylvine Al Maury (Munjiz), multiple lauréate de Gr1 PA pour Élisabeth Bernard.

Une question de terrain. Handassa (Madjani) est un cheval de tout premier plan pour l’entraînement de François Rohaut. Récent lauréat sur la piste d’Istanbul, il reste plus confirmé en bon terrain ou sur les pistes synthétiques. La piste de Chantilly, qui devrait être assouplie, sera un test pour lui. Ce sera également le cas pour un cheval venu de Russie, Avonmouth (Cambrydge), qui n’a couru que sur des pistes en dirt et qui une opposition de premier ordre.