Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

QATAR PRIX DE L’ARC DE TRIOMPHE – J-14 - Les Anglais et les Irlandais fourbissent leurs armes

Courses / 17.09.2017

QATAR PRIX DE L’ARC DE TRIOMPHE – J-14 - Les Anglais et les Irlandais fourbissent leurs armes

 

Ce dimanche 17 septembre, le centre d’entraînement de Newmarket ouvrait ses portes au public. La presse était aussi présente pour voir les galops des chevaux et prendre des nouvelles, notamment des candidats au prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1)… Et les choses se précisent peu à peu.

 

ULYSSES (M4)

(Galileo & Light Shift, par Kingmambo)

Pr./El. : Flaxman Stables Ireland Ltd

Entr. : Sir Michael Stoute

Rating : 127

 

Ulysses : oui à l’Arc ! Ulysses (Galileo) a fait un canter devant le public ce dimanche matin. Le pensionnaire de Sir Michael Stoute reste sur une victoire dans les Juddmonte International Stakes (Gr1), à York. Après ce succès, son entourage avait déclaré viser la Longines Breeders’ Cup Turf (Gr1), l’Arc étant une possibilité. Les chances de voir Ulysses à Chantilly sont finalement très fortes. Sir Michael Stoute a déclaré : « L’Arc est une forte possibilité et nous visons cette course pour le moment. La Breeders’ Cup aura lieu cinq semaines après Chantilly, cela nous laisse donc du temps entre les deux épreuves. »

Ulysses a remporté deux Grs1 dans sa carrière : les Eclipse Stakes et les International Stakes. Il est le troisième favori des bookmakers pour l’Arc, derrière Enable (Nathaniel) et Cracksman (Frankel). Enable l’a laissé à quatre longueurs et demie dans les King George VI & Queen Elizabeth Stakes (Gr1), mais attention : le terrain était vraiment souple ce jour-là, ce qui était bien plus à l’avantage d’Enable que du représentant de la famille Niarchos…

 

ENABLE (F3)

(Nathaniel & Concentric, par Sadler’s Wells)

Pr. : Khalid Abdullah

El. : Juddmonte Farms

Entr. : John Gosden

Rating : 126

 

Tout va bien pour Enable. Enable a fait un galop à Newmarket ce dimanche matin, quelques secondes après son camarade d’entraînement Cracksman. La représentante de Juddmonte Farms est la grande favorite du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Elle reste sur quatre victoires de Gr1 : Oaks d’Epsom, Oaks d’Irlande, King George VI and Queen Elizabeth Stakes devant Ulysses (Galileo), et Yorkshire Oaks. Enable a remporté ces quatre épreuves par un cumul de 20 longueurs et impose donc le respect.

John Gosden a expliqué : « Si tout va bien, elle sera au départ de l’Arc dans trois semaines [l’Arc est en réalité dans deux semaines, ndlr]. Elle est très détendue au travail et dans tout ce qu’elle fait. Nous ne voulions pas aller directement des King George sur l’Arc. Elle est donc passée par York et nous avons pu ensuite la ralentir un peu. Elle a été obligée de mener à York et s’est juste ennuyée dans les 400 derniers mètres. Enable a très bien pris cette course et a vite retrouvé son poids normal. Nous sommes désormais dans la préparation pour l’Arc et elle va recommencer à faire des galops plus poussés cette semaine. »

Enable a eu une bonne leçon à York en allant devant : elle a montré sa capacité à prendre ses responsabilités et on sait qu’il n’est pas toujours facile de revenir de l’arrière à Chantilly. Si le terrain est souple le jour de l’Arc, Enable sera très difficile à battre. Il faut cependant noter que les prévisions météo sont très optimistes, avec un retour du soleil et des températures autour des 20 degrés d’ici à l’Arc. Reste à savoir s’il faut les croire ou non. En cas de terrain plutôt bon, les cartes pourraient être rebattues. Enable a battu les mâles et chevaux d’âge dans les King George mais sur son terrain : Ulysses, deuxième, peut s’adapter au souple mais est certainement mieux en bon terrain. Quant à Highland Reel (Galileo), quatrième à distance, il s’était enlisé à Ascot, lui qui déteste les pistes assouplies.

 

CRACKSMAN (M3)

(Frankel & Rhadegunda, par Pivotal)

Pr. : Anthony Oppenheimer

El. : Hascombe and Valiant Studs

Entr. : John Gosden

Rating : 122

 

Cracksman, ni oui, ni non. Après le Qatar Prix Niel (Gr2), Anthony Oppenheimer a indiqué ne pas souhaiter voir Cracksman (Frankel) courir le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, ou alors en 2018. Lanfranco Dettori, partenaire habituel de Cracksman, a expliqué qu’il serait en effet associé à Enable. La participation du poulain dans l’Arc s’annonce donc peu probable… Mais il est impossible de le rayer car l’avis de John Gosden sur la question n’est pas encore très clair.

L’entraîneur a maintenu le suspense ce dimanche matin : « Je ne veux pas nécessairement m’engager sur une participation à l’Arc. Si la course était à Longchamp, je n’aurais probablement aucune hésitation, mais Chantilly est un hippodrome très différent et il est possible que l’Arc de Cracksman soit en 2018. Mais aucune décision ne sera prise dans l’immédiat. Il est engagé dans les Champion Stakes (Gr1) et s’est déjà imposé sur 2.000m. Un élément très important à Ascot est la place à la corde. Il n’est pas souhaitable de partir à l’extérieur, cela a déjà joué contre Jack Hobbs lorsqu’il avait 3ans [il concluait troisième]. Il y a un certain nombre de décisions à prendre mais je ne vais pas me précipiter. »

Cracksman, s’il venait à courir l’Arc, aurait pour lui d’être un poulain en progrès. Le Cracksman de cet été puis de cet automne n’est pas celui que nous avons vu dans les Derby d’Epsom et d’Irlande (Grs1). Son entourage l’estime cependant encore trop tendre pour une course comme le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et son propriétaire a déjà expliqué que Cracksman ne serait pas au départ si Enable l’était… L’attitude d’Anthony Oppenheimer sur le sujet tranche énormément avec celle qu’il avait affichée avant l’Arc de Golden Horn (Cape Cross), où Trêve (Motivator) était la grandissime favorite. Il avait déclaré alors : « Je pense vraiment et sérieusement que nous battrions Trêve facilement en terrain bon à léger. Regardez les ratings et les chronos que Golden Horn a réalisés en bon terrain. Trêve se donne moins en bon terrain et je serais vraiment surpris que nous ne la battions pas, et qui plus est nettement. Je parle en bon terrain, pas en terrain souple. » La question est : Anthony Oppenheimer a-t-il raison d’avoir aussi peur d’Enable ?

 

ORDER OF ST GEORGE (M5)

(Galileo & Another Storm, par Gone West)

Pr.: Michael Tabor, Derrick Smith, Mme John Magnier & Lloyd Williams

El. : Paget Bloodstock

Entr. : Aidan O’Brien

Rating : 121

 

Order of St George n’ira pas à Melbourne. Troisième de l’Arc l’an passé, Order of St George (Galileo) devrait revenir à Chantilly cette année, si l’on en croit les nouvelles en provenance d’Australie. Order of St George (Galileo) reste sur une promenade dans l’Irish St Leger (Gr1). Après cette victoire, Aidan O’Brien a laissé entendre qu’il y avait plus de chances pour que le cheval soit au départ du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe plutôt qu’au départ de la Melbourne Cup (Gr1). Order of St George appartient aux associés de Coolmore mais aussi à l’Australien Lloyd Williams, lequel a confirmé aux media locaux qu’il serait dirigé vers l’Arc. L’entourage du cheval craint l’état du terrain en Australie ainsi que le stress d’un long voyage. Il faut préciser que Lloyd Williams est déjà très bien armé pour la Melbourne Cup, avec notamment Almandin (Monsun), le tenant du titre, lequel vient de démolir l’opposition pour sa grande rentrée dans le Japan Racing Association Handicap (2.5000m à Flemington), ce samedi 16 septembre.

Coolmore a signé le trio du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe en 2016. Les Irlandais pourraient bien avoir au moins trois représentants au départ en 2017 avec Order of St George, Highland Reel, deuxième en 2016, et Capri (Galileo), gagnant du St Leger de Doncaster.