Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

QATAR PRIX DE L'ARC TRIOMPHE J-6 - Cracksman renonce à l’Arc

Courses / 24.09.2017

QATAR PRIX DE L'ARC TRIOMPHE J-6 - Cracksman renonce à l’Arc

 

John Gosden et Anthony Oppenheimer ont pris leur décision ce week-end : Cracksman (Frankel) ne sera pas au départ de l’édition 2017 du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Son entraîneur a déclaré à la presse britannique : « Après discussion avec Anthony Oppenheimer, nous avons décidé de ne pas présenter Cracksman dans le Prix de l’Arc de Triomphe. Il pourrait se diriger vers les Qipco Champion Stakes. Je présente Enable (Nathaniel) dans l’Arc, sous la selle de Frankie Dettori. Dès lors, il est opportun de diriger le poulain vers d’autres engagements. Les 2.000m des Champion Stakes ne devraient pas lui poser problème, car il a déjà gagné sur cette distance. » Anthony Oppenheimer, son propriétaire et éleveur, a précisé : « Cette décision est en partie liée au profil de Chantilly. Si cela s'était couru à Longchamp, où la piste est plus large et les tournants moins serrés, nous n’aurions peut-être pas autant hésité. »

Oppenheimer droit dans ses bottes. Troisième du Derby d’Epsom (Gr1), puis deuxième de son équivalent irlandais, Cracksman est ensuite monté en puissance. Il a en effet beaucoup progressé depuis ses tentatives classiques et a survolé les Great Voltigeur Stakes, puis le Qatar Prix Niel (Grs2). À Chantilly, Anthony Oppenheimer nous avait confié : « Concernant l’Arc, Dettori sera en selle sur un autre cheval. Et je pense que Cracksman n’aimerait pas être monté par un autre pilote. Il y a beaucoup de bons jockeys, mais il n’y a qu’un seul Frankie. (…) L’objectif est de le préserver pour son année de 4ans. Il ne courra donc pas l’Arc cette année. Lui donner une course dure serait compromettre l’avenir. Or l’Arc est une course dure. Ne pas courir cette année est forcément un risque car beaucoup de choses peuvent arriver avec un cheval. Mais c’est un risque que je suis prêt à prendre. Il reviendra ici à 4ans. Pat Smullen, en descendant de cheval dans le Derby d’Irlande, nous avait expliqué que le poulain n’était pas encore assez fort pour pouvoir vraiment être poussé. Il nous avait également dit qu’en étant patients, nous allions obtenir un fantastique cheval de course. Le meilleur est à venir avec lui. Nous le préservons en vue de 2018. »

Enable écrase le betting. Après le retrait de Cracksman, Enable est proposée à 1,8/1 par les bookmakers. Cette cote fait d’elle la favorite la plus plébiscitée depuis Sea the Stars (Cape Cross). Elle devance nettement Ulysses (Galileo) qui est affiché entre 6 et 7/1. Order of St George (Galileo) oscille entre 10/1 et 12/1. Brametot (Rajsaman) est proposé entre 9/1 et 14/1. Dschingis Secret (Soldier Hollow), Highland Reel (Galileo), Winter (Galileo), Capri (Galileo) et Zarak (Dubawi) naviguent entre 10/1 et 16/1.