Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE DE YEARLINGS OSARUS, JOUR 2 - Un chiffre d’affaires record pour la dixième édition

Institution / Ventes / 07.09.2017

VENTE DE YEARLINGS OSARUS, JOUR 2 - Un chiffre d’affaires record pour la dixième édition

JEUDI À LA TESTE-DE-BUCH. La dixième édition de la vente de yearlings Osarus s’est conclue ce jeudi sur l’hippodrome de La Teste. Pour la première fois, sur les deux journées, cette vacation franchit le cap des quatre millions d’euros de chiffre d’affaires (4,008 millions, amiables incluses). Malgré un resserrement de l’offre, le nombre de yearlings vendus est quasiment le même que l’an dernier, ce qui a mécaniquement entraîné une hausse du taux de vendus, à 77,73 %. Le top price de la deuxième journée a été réalisé par un fils de Dabirsim présenté par le haras de Grandcamp. Il a été acheté 85.000 € par Paul Basquin, du haras du Saubouas.

Emmanuel Viaud, le directeur de l’agence Osarus, nous a expliqué : « Le resserrement de l’offre et la progression de la qualité du catalogue ont bien fonctionné. Mais nous sentons qu’il ne faut pas dépasser la barre des 250 lots. L’ensemble des indicateurs est en progression. Ce ne sont pas quelques lots qui tirent les chiffres vers le haut mais un marché solide sous l’impulsion d’un large panel de clients. Il faut souligner la forte présence des acheteurs étrangers. Con Marnane et Federico Barberini ont été très actifs, en plus des clients français. Leurs achats récompensent nos efforts de prospection et les résultats réalisés outre-Manche par les chevaux acquis chez Osarus. À près de 78 %, la vente atteint un bon pourcentage de vendus. La première journée s’est bien déroulée et la deuxième a poursuivi sur une cadence presque aussi bonne. À présent, la vente de yearling de La Teste est bien ancrée dans le calendrier hippique européen. Les gens aiment y venir car l’ambiance est vraiment bonne, dans un lieu très agréable. Dans le commerce, on dit souvent que l’emplacement est extrêmement important. C’est donc un atout pour notre agence que d’avoir cette vente au bord du bassin d’Arcachon et à Vincennes pour les trotteurs. Cette année, toutes nos ventes, à l’exception de la breeze up, sont en progression. C’est très encourageant. Nos prochaines vacations, à Maisons-Laffitte pour les chevaux d’obstacle et chez Louis Baudron pour les trotteurs, s’annoncent très bien ».

Les grands indicateurs cumulés
AnnéePrésentésVendus (%)Prix médian (évol.)Prix moyen (évol.)C.A. (dt amiables)
2017256199 (77,7 %)16.000 € (+6,7 %)21.789 € (+15,8 %)4.008.000 € (+12,2 %)
2016293214 (73,03 %)15.000 €18.816 €3.573.000 €

 

LE TOP DES VENDEURS DES JOURS 1 & 2
#VendeursVendusPrix moyenChiffre d'affaires
1Haras de Grandcamp1028.600 €286.000 €
2HSV Agency1220.000 €240.000 €
3Haras des Faunes1120.955 €230.500 €
4Écurie Yann Creff732.714 €229.000 €
5Haras des Granges925.000 €225.000 €
LE TOP DES ACHETEURS
#AcheteursAchetésPrix moyenChiffre d'affaires
1Con Marnane1333.154 €431.000 €
2MAB Agency835.625 €285.000 €
3ITS Bloodstock830.375 €243.000 €
4Sylvain Vidal733.000 €231.000 €
5Pegasus1119.273 €212.000 €

LES TOP-LOTS DU JOUR 2

Lot              Sx                 Origines                                                       Prix

226             M.                 Dabirsim & Clutter                                        85.000 €

Acheteur : Haras du Saubouas

Vendeur : Haras de Grandcamp

147             M.                 Dream Ahead & Talon Bleu                          80.000 €

Acheteur : ITS Bloodstock

Vendeur : Haras des Granges

247             F.                  Wootton Bassett & Faviva                            60.000 €

Acheteur : Federico Barberini

Vendeur : Haras d’Étreham

177             F.                  So you Think & Zongoraora                          57.000 €

Acheteur : Nick Bradley

Vendeur : Haras du Quesnay

250             M.                 Olympic Glory & Feelin Foxy                        57.000 €

Acheteur : Roger Marley

Vendeur : Fairway Consignment

194             M.                 Olympic Glory & Attachante                         53.000 €

Acheteur : Con Marnane

Vendeur : Haras des Embruns

236             M.                 Elusive City & Dragonnade                           50.000 €

Acheteur : Greenhills Farm

Vendeur : Haras de Saint-Arnoult

156             M.                 Zanzibari & Twilight Tear                              47.000 €

Acheteur : MAB Agency

Vendeur : Haras de Grandcamp

176             F.                  Charm Spirit & Zomorroda                           45.000 €

Acheteur : Nick Badley Racing

Vendeur : Haras du Logis

204             M.                 Le Havre & Belliflore                                    45.000 €

Acheteur : Mandore Agency/S. Vidal

Vendeur : Fairway Consignment

LES FAITS MARQUANTS

 

LE SEUL DABIRSIM DU CATALOGUE POUR PAUL BASQUIN

#226    M        Dabirsim & Clutter, par Three Valleys     85.000 €

Acheteur : Haras du Saubouas

Vendeur : Haras de Grandcamp

Éleveur : Liam Norris

Federico Barberini a acheté ce fils de Dabirsim alors qu’il était foal pour 10.000 €, en décembre dernier, chez Arqana. Depuis cette date, son père n’a cessé de se distinguer avec sa génération de 2ans. L’étalon du haras de Grandcamp a déjà donné quatre black types, dont Different League, lauréate des Albany Stakes, Ascot (Gr3) et troisième du Darley Prix Morny (Gr1). Paul Basquin a dû lutter avec des acheteurs étrangers pour acquérir le poulain devenu yearling... Après avoir signé le bon à 85.000 €, il nous a expliqué : « C’est un très beau produit de Dabirsim, un étalon qui produit remarquablement bien. Dans un premier temps, il va venir au haras du Saubouas. Nous verrons ensuite quelle sera la suite de sa carrière. »

Jusqu’à présent, Dabirsim officiait à 9.000 €. Tout pousse à croire que ce tarif sera revu à la hausse. Éric Lhermite dirige le haras de Grandcamp où officie l’étalon. C’est aussi lui qui présentait ce lot 226. Il nous a confié : « C’est un poulain que nous avons acheté en décembre. Il a ensuite grandi au haras de Grandcamp. Son père connaît une belle saison 2017 grâce aux performances de sa production. Il n’est pas encore complet mais nous avons déjà beaucoup de réservations, en provenance de grandes maisons françaises et étrangères, même si son prix 2018 n’est pas encore officiel. La réussite de Dabirsim et Dream Ahead nous donne beaucoup de travail et c’est très agréable ! »

La mère et la deuxième mère n’ont pas couru. Mais la troisième mère n’est autre que la célèbre Zaizafon (The Minstrel), mère de six black types chez Juddmonte, dont les étalons Zafonic (Gone West) et Zamindar (Gone West).

GEORGE BAKER FAIT CONFIANCE À DREAM AHEAD

#147    M        Dream Ahead & Talon Bleu, par Anabaa Blue   80.000 €

Acheteur : ITS Bloodstock

Vendeur : Haras des Granges

Éleveurs : Haras du Mâ & Élise Drouet

Depuis son arrivée en France, au haras de Grandcamp, tout va bien pour Dream Ahead. Il a notamment décroché deux victoires black types pendant le meeting de Deauville grâce à Al Wukair (Prix Jacques Le Marois, Gr1) et Pursuing the Dream (Prix de la Vallée d'Auge-Étalon Kendargent, L). Sébastien Le Forban, assis au restaurant avec George et Candida Baker, a fait monter les enchères jusqu’à 80.000 € pour le lot 147. Ce poulain va être entraîné en Angleterre par George Baker à Robins Farm. Sébastien Le Forban nous a expliqué : « Il marchait très bien, c’est un superbe poulain et j’aime beaucoup Dream Ahead ! Il cochait donc toutes les cases. » Présenté par le haras des Granges, le poulain est un fils de Talon Bleu (Anabaa Blue), quatrième du Prix Delahante (L), puis mère de Princesse Leila (Slickly), troisième du Premio Giovanni Falck (L) à San Siro. La deuxième mère s’est classée troisième du Prix de Flore (Gr3). La troisième mère est montée sur le podium des 1.000 Guinées (Gr1).

LES PINHOOKERS AIMENT WOOTTON BASSET

#247    F         Wootton Basset & Faviva, par Storm Cat            60.000 €

Acheteur : Federico Barberini

Vendeur : Haras d’Étreham

Éleveur : Haras d’Étreham

Les victoires d’Almanzor (Wootton Basset) en Angleterre et en Irlande ont marqué les anglo-saxons. Les pinhookers font le pari qu'elles seront encore dans toutes les têtes au printemps prochain, pour les breeze up. Lors de cette vacation, ces derniers ont acheté plusieurs produits de son père, Wootton Basset (Iffraaj), qui officie au haras d’Étreham. Après avoir signé le bon à 60.000 € pour le lot 247, présenté par ce même haras d’Étreham, Federico Barberini nous a expliqué : « Cette pouliche a beaucoup de qualité. Elle est issue d’un des meilleurs étalons français et va passer en vente lors d’une breeze up. Je l’ai achetée pour le compte de Tally-Ho Stud. »

Sa mère a déjà donné Ipanemo (Iffraaj), issu d’un croisement très proche de ce lot 247 et qui a gagné trois courses sous la férule de Philippe Sogorb. La troisième mère est l’exceptionnelle Coup de Génie (Mr Prospector), lauréate des Prix Morny et de La Salamandre (Grs1) avant de devenir une très grande reproductrice. Elle est à l’origine des gagnants de Gr1 Senga (Blame), Denebola (Storm Cat), Bago (Nashwan), Maxios (Monsun)…

DEUX ACHATS COUP SUR COUP POUR NICK BRADLEY

#176    F         Charm Spirit & Zomorroda, par Chineur            45.000 €

Acheteur : Nick Bradley Racing

Vendeur : Haras du Logis

Éleveurs : Haras du Logis, Julian Ince & Revilo Park Stud

Le lot 176 a fait monter les enchères jusqu’à 45.000 €. Cette fille de Charm Spirit, présentée par le haras du Logis, a été achetée par Nick Bradley qui nous a confié : « J’ai acheté un produit de Charm Spirit à Doncaster et j’en suis très content. Cette pouliche va revenir en Angleterre. Elle ira peut-être chez Richard Fahey mais ce n’est pas certain. J’étais déjà venu l’an dernier lors de la vacation 2016. Les bons poulains sont ensuite de bons chevaux de course. Cette année, j’ai donc surtout essayé d’acheter de beaux yearlings. » Les premiers produit de Charm Spirit sont yearlings. La deuxième mère a donné deux black types, Redolent (Redback, lauréat des Heron Stakes (L) et troisième du Critérium International (Gr1), et Illaunglass (Red Clubs), troisième des Albany Stakes (Gr3).

#177    F         So you Think & Zongoraora          par Bering     57.000 €

Acheteur : Nick Bradley Racing

Vendeur : Haras du Quesnay

Éleveur : Écurie du Sud

Dans la foulée du lot 176, Nick Bradley a signé le bon pour le yearling suivant. Pour 57.000 €, il a acquis une autre femelle mais dans un style très différent, avec notamment beaucoup plus de tenue dans son pedigree. Nick Bradley nous a expliqué : « Comme l’autre, elle ira en Angleterre. Je pensais la payer moins cher. Compte tenu de son origine, je pense qu’elle fera plutôt une 3ans. » So you Think, son père, fut un champion dans les deux hémisphères mais sa production se distingue pour l’instant principalement en Australie et Nouvelle-Zélande. Sa mère a déjà donné Thanx for Nothing (Myboycharlie), triple lauréate en France et placée de Listed en Allemagne. La deuxième mère a donné trois black types dont Gold and Steel (Shining Steel), gagnant de l’American Derby (Gr2), et Befuto (Saint Andrews), lauréat du Criterium de Lyon et du Prix Maurice Caillault (L). La troisième mère est montée sur le podium du Prix Finot (L) à Auteuil. La pouliche était présentée par le haras du Quesnay.

 

UN OLYMPIC GLORY POUR ROGER MARLEY

#250    M        Olympic Glory & Feelin Foxy, par Foxhound      57.000 €

Acheteur : Roger Marley

Vendeur : Fairway Consignment

Éleveurs : Scea des Prairies, Benoît & Thomas Jeffroy

Roger Marley est monté jusqu’à 57.000 € pour acquérir le lot 250, présenté par Fairway Consignment. Il nous a expliqué : « 57.000 €, c’est mon chiffre ! J’ai acheté un yearling pour cette somme hier et j’ai été battu sur des poulains de ce montant. Plus sérieusement, c’est un poulain de qualité et c’est le cheval que je voulais vraiment acheter dans cette vente. Il va passer en vente lors d’une breeze up. »

Les premiers produits de son père, Olympic Glory, sont yearlings et se sont bien vendus depuis le début de la saison en France. Feelin Foxy (Foxhound), la mère, a gagné neuf courses et s’est classée troisième des Baker Tilly Trophy Aubigny Stakes (L). La deuxième mère a donné un deuxième black type avec le placé de Listed Josh (Josr Algarhoud). Chalon (Habitat), la quatrième mère, a gagné les Coronation Stakes (Gr2 à l’époque) avant de produire Creator (Mill Reef), lauréat des Prix d'Ispahan et Ganay (Grs1).

CON MARNANE TOUJOURS TRÈS ACTIF CHEZ OSARUS

#194    M        Olympic Glory & Attachante, par Teofilo 53.000 €

Acheteur : Con Marnane

Vendeur : Haras des Embruns

Éleveurs : Jean-Charles Coudé

Avec Abbatiale (Kaldoun), une jument de l’élevage Wattinne achetée lors d’une vente de l’Agence française, Jean-Charles Coudé a goûté aux joies des podiums classiques puisque cette lauréate du Prix Pénélope (Gr3) s’est classée deuxième du Prix de Diane (Gr1). Le petit-fils de cette jument, né chez Jean-Charles Coudé, a séduit Con Marnane qui a signé le bon à 53.000 € et il nous a dit : « C’est un superbe poulain et le premier produit d’Olympic Glory que j’achète. Son père de mère, Teofilo, réalise une superbe saison. Il va revenir aux breeze up en France, mais dans un premier temps, il aura le bonheur de connaitre l’hiver irlandais ! » Marie Illegems, du haras des Embruns, nous a expliqué : « C’est un poulain de qualité avec un bon papier qui a su attirer plusieurs acheteurs. Nous sommes ravis pour son éleveur, Jean-Charles Coudé, qui nous fait confiance. »

#179    M        Kheleyf & Acroleine, par Indian Rocket  34.000 €

Acheteur : Con Marnane

Vendeur : Haras des Faunes

Éleveurs : Sarah Brel & Mélanie Lecuona

Con Marnane était le top-acheteur du premier jour de la vente Osarus et il a continué sur un rythme soutenu le jeudi. Pour 34.000 €, il a acquis un fils de Kheleyf élevé par Sarah Brel et Mélanie Lecuona. L’Irlandais nous a expliqué : « Les mères par Indian Rocket produisent bien. Elles lèguent vitesse et précocité. Ce poulain semble pouvoir devenir un bon 2ans et il reviendra en France pour passer dans une vente breeze up. » Sa mère a déjà donné

Efichope (Deportivo), gagnante de cinq courses. La deuxième mère a produit Nadeaud (Soave), lauréate du Prix Zeddaan (L).

DRAGONNADE, LA BELLE HISTOIRE CONTINUE

#236    M        Elusive City & Dragonnade, par Victory Note     50.000 €

Acheteur : Greenhills Farm

Vendeur : Haras de Saint-Arnoult

Éleveur : Écurie Villebadin

En 2012, dans un réclamer à Pau, Philippe Hern a acheté Dragonnade (Victory Note), ensuite lauréate de Quinté. Cinq ans plus tard, il a vendu son fils, par Elusive City, pour 50.000 € chez Osarus. Il nous a confié : « C’est une jument qui m’a vraiment fait plaisir en course. Au total, elle a gagné neuf épreuves et 291.389 €. Après sa victoire dans un Quinté, j’ai décidé de la faire saillir. Ce lot 236 est son premier poulain. C’est la continuité d’une très belle histoire. Elle a été saillie par Elusive City car il fait des chevaux de course. Ce croisement m’avait été conseillé par Yann Barberot et il me semblait pouvoir fonctionner. »

Larissa Kneip, qui a préparé le poulain, nous a expliqué : « Nous sommes voisins et amis. Ici même, nous avons essayé d’acheter sa tante Joiedargent (Kendargent). Mais monsieur Rossi la voulait vraiment et il avait raison car elle s’est classée troisième du Prix La Sorellina et de la Coupe de Marseille (Ls). Le papier a connu d’autres updates depuis l’achat de Dragonnade par Philippe Hern. Notamment grâce à Bobbys Kitten qui a gagné un Gr1 et est devenu étalon. » Ted Walsh, l’acheteur, nous a dit : «  Il fera un bon cheval de course mais dans un premier temps, il pourrait revenir pour la breeze up Arqana. Le poulain part chez Katie, ma fille. »

APRES CŒUR DE BEAUTÉ, MARC-ANTOINE BERGHGRACHT ACHÈTE SON FRÈRE

#156    M        Zanzibari & Twilight Tear, par Rock of Gibraltar         47.000 €

            Acheteur : MAB Agency

Vendeur : Haras de Grandcamp

Éleveur : Haras de Grandcamp

À cette même vente, en 2016, Marc-Antoine Berghgracht avait acheté Cœur de Beauté (Dabirsim) pour 30.000 €. Sous la férule de Mauricio Delcher-Sanchez, cette dernière s’est classée deuxième du Prix de la Vallée d'Auge - Étalon Kendargent (L) et elle doit courir le Prix Eclipse (Gr3, 20/09). Ce jeudi, au côté de Tony Forde, le courtier a signé le bon à 47.000 € pour son frère par Zanzibari. Il nous a ensuite confié : « C’était un peu téléguidé car j’ai acheté sa sœur en 2016 ici. La logique voudrait qu’il aille, comme elle, chez Mauricio Delcher-Sanchez. » La deuxième mère est la propre sœur de  Sequoyah (Sadler’s Wells), gagnante des Moyglare Stud Stakes (Gr1), et de Listen (Sadler’s Wells), lauréate des Valley Stud Fillies' Mile Stakes (Gr1). Le poulain était présenté par le haras de Grandcamp.

LE PROPRIÉTAIRE DE TIGRE DU TERRE S’ASSOCIE AVEC GÉRARD AUGUSTIN-NORMAND

#204    M        Le Havre & Belliflore, par Verglas            45.000 €

Acheteurs : Mandore Agency & Sylvain Vidal

Vendeur : Fairway Consignment

Éleveurs : Franklin Finance & Elisabeth Vidal

En 2016, Nicolas de Watrigant avait acheté Tigre du Terre (Le Havre), pour 55.000 €, lors de cette vente. Sous les couleurs de Middleham Park Racing, ce dernier a débuté par une victoire de plus de quatre longueurs à Ascot, avant de se classer proche troisième d’une Listed au mois d’août, en Angleterre. Cette année, il a acheté un autre produit de Le Havre, le lot 204. Le bon a été signé par Mandore Agency et Sylvain Vidal. Nicolas de Watrigant nous a expliqué : « Richard Hannon fonde de grands espoirs en Tigre du Terre. Son propriétaire s’est associé avec Gérard Augustin-Normand pour acquérir ce lot 204 qui devrait courir outre-Manche, certainement chez Richard Hannon. Le Havre sort des bons chevaux avec régularité et la mère avait montré de la qualité. Il se déplace bien et présente un bon physique.Il s’agit de la famille de Baitha Alga (Fast Company), un lauréat des Norfolk Stakes (Gr2) que j’avais acheté à Doncaster alors qu’il était yearling. » Ce poulain présenté par Fairway Consignment est un fils de Belliflore (Verglas), deuxième du Prix du Palais Royal (Gr3) et troisième du Prix Maurice de Gheest (Gr1). Elle a déjà donné deux gagnants, dont le propre frère du lot 204, Mezidon, qui a gagné trois courses sous la férule de Jean-Claude Rouget.

RÉMI BOUCRET, ANODIN ET ÉLISE DROUET, UN TRIO QUI FONCTIONNE

#160    M        Anodin & Valse Légère, par Falco 36.000 €

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : Domaine de l’Étang

Éleveur : Rémi Boucret

Rémi Boucret est bien connu dans le monde du trot sous l’affixe "Bello". Au galop, il connaît une belle réussite avec la famille de Flawlessly (Rainbow Quest). Cette souche lui a notamment donné Very Nice Name (Whipper), triple gagnante de Gr1 au Qatar, deuxième du Prix Foy (Gr2) et au départ de l’édition 2013 du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Il a logiquement voulu trouver d’autres juments de cette souche, comme Valse Légère (Falco), la mère du lot 160. Ce dernier a été acheté 36.000 € par Laurent Benoit qui nous a dit : « C’est un bon poulain et j’aime beaucoup Anodin. Je ne sais pas encore quel sera son avenir. » Femina Bella (Orpen), sa sœur, n’a pas encore débuté mais elle estimée par Paul de Chevigny.

#186    F         Anodin & Amoa par Ghostzapper            30.000 €

Acheteur : MAB Agency

Vendeur : Domaine de l’Étang

Éleveur : Rémi Boucret

Comme le lot 160, le lot 186 est un élève de Rémi Boucret, par Anodin, et il était présenté par le Domaine de l’Étang. Ces deux sujets sont les seuls produits présentés à cette vente par la structure d’Élise Drouet. Celle qui fut la directrice du haras des Capucines est à présent basée dans la Sarthe, entre Alençon et Le Mans, depuis deux ans. Pour le lot 186, le bon a été signé par Marc-Antoine Berghgracht qui nous a expliqué : « C’est une belle et remarquable famille. Je l’ai achetée pour un client belge. » Amoa (Ghostzapper), la mère, a déjà donné un gagnant. La deuxième mère est lauréate des Del Mar Oaks (Gr1) et mère d’Ampère (Galileo), gagnant du Prix Hocquart (Gr2) et deuxième du Grand Prix de Paris (Gr1). Il s’agit de la famille des championnes Trêve, Triptych, Trillion