Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La vente SGA déménage

Institution / Ventes - International / 13.09.2017

La vente SGA déménage

MILAN (IT), VENDREDI

Il y a dix ans le catalogue de la vente de yearling SGA était un gros livre, avec 340 yearlings, et il fallait y ajouter 150 sujets qui était proposés en deuxième session, au mois de novembre. Ce vendredi, sur l’hippodrome Snai La Maura, 90 lots passent en vente. L’élevage italien, qui a gardé une certaine qualité, a perdu la bataille de la quantité. Il n'y a plus que 650 naissances annuelles de poulains (IT et assimilés). Il y a dix ans, ils étaient plus de 1.800.

Bonjour La Maura. Le monde ne se refait en deux jours et la sortie de la crise pour nos voisins sera longue. La vente SGA 2017 est un premier pas et la vente a changé de lieu. Le vieux Centro Aste di Settimo Milanese, désormais en état de décomposition, est remplacé par La Maura, qui n’est pas à la hauteur de ce qu’on attend de l’hippodrome d’une grande ville. C’est un bel et très propre champ de course de campagne.

Une production qui reste de niveau international. Un vieil éleveur disait que les chevaux, s’ils sont bons, peuvent se vendre dans un rond fait de ballots de paille. C’est un point de vue à l’ancienne mais encore valable et les éleveurs italiens espèrent trouver des acheteurs. L’élevage italien produit encore des chevaux de niveau international, comme le champion des milers à Hongkong Beauty Only (Holy Roman Emperor). Les prix sont assez bon marché par rapport aux autres ventes.

Les étalons italiens. Le catalogue de cette année offre une quarantaine de yearlings issus d’étalons qui officient en Italie. Il ne faut pas les rayer car cette année, le Derby a été remporté par Mac Mahon, un fils de Ramonti, et le Gran Premio di Milano par un fils de Pounced, Full Drago. Malheureusement, la propre sœur de ce dernier, le lot 13, a été retirée.

L’effet de la prime. L’offre est assez bonne dans le contexte italien et il faut considérer que les poulains ont droit à la prime (60 % à 2ans et 3ans). Une course dotée de 50.000 $ est réservée aux poulains vendus à SGA. Parmi les chevaux issus d’étalons faisant la saillie à l’étranger, il y a beaucoup de choix. On notera la présence d’un demi-frère par Zebedee de Saent (Strategic Prince),  le vainqueur du Derby italien 2016, qui fut vendu chez SGA pour 35.000 $.

La Nuova Sbarra chez les vendeurs. La grosse nouveauté est le passage de La Nuova Sbarra dans le camp des vendeurs. La famille Scarpellini a été l’acheteur dominant pendant plus d’une décennie et a connu une remarquable réussite, même dans les Grs1. Toutes les bonnes femelles achetées en Italie ont été gardées comme poulinières. Andrea Scarpellini a expliqué : « Nous avons décidé de vendre nos yearlings et de changer la philosophie de notre élevage. Les yearlings que nous proposons sont issus des meilleures souches de l’élevage italien, car nous avons toujours acheté les meilleurs yearlings, et le choix des étalons est conséquent. »