Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE D’OCTOBRE ARQANA, JOUR 2 - Sur une lancée positive

Institution / Ventes / 18.10.2017

VENTE D’OCTOBRE ARQANA, JOUR 2 - Sur une lancée positive

 

Le jour 2 de la vente d’octobre Arqana, qui lance la partie 2, a logiquement connu moins d’effervescence que le jour 1. Mais le marché s’est bien tenu. En 2016, ce jour 2 avait enregistré une baisse des indicateurs (sauf le prix médian), après une année 2015 record. C’est le contraire en 2017 : les indicateurs progressent, sauf le prix médian qui enregistre une baisse de 10 %,  à 27.000 €.

Le marché a été assez sélectif, les meilleurs sujets déclenchant de belles batailles. Vingt-deux lots ont passé la barre des 50.000 €, contre 18 l’an passé. Cela se ressent sur le prix moyen qui progresse de 10,72 %, à 35.466 €. Le chiffre d’affaires (hors amiable) progresse de 10,33 %, passant la barre des 3 millions d’euros avec le même nombre de lots vendus que l’an passé : 89. Le taux de vendus se maintient, à 78,76 % (78,07 % l’an passé).

Sur les deux premiers jours de cette vente de yearlings d’octobre, les indicateurs sont positifs. Le chiffre d’affaires (hors amiable) a d’ores et déjà passé la barre des 15 millions d’euros, le prix moyen est en hausse de 5,86 % et le médian de 11 %. Le pourcentage de vendus se maintient, à 79,26 %.

Les étalons français recherchés. Les cinq top-lots de ce jour 2 sont des produits d’étalons français. Les yearlings par Siyouni ont été recherchés : quatre d’entre eux se sont vendus pour un prix moyen de 76.000 € et un chiffre d’affaires de 304.000 €. Il faisait la monte à 20.000 € l’année de conception de ces yearlings.

LES GRANDS INDICATEURS - JOUR 2
PrésentésVendus (%)Prix moyen (évol.)Prix médian (évol.)C.A.* (évol.)
201711390 (79,65 %)35.128 € (+ 9,66 %)27.000 € (- 10 %)3.161.500 € (+ 10,89 %)
201611489 (78,07 %)32.034 €30.000 €2.851.000 €
LES GRANDS INDICATEURS - CUMULÉS
PrésentésVendus (%)Prix moyen (évol.)Prix médian (évol.)C.A.* (évol.)
2017323256 (79,26 %)60.297 € (+ 5,86 %)45.000 € (+ 11 %)15.436.000 € (+ 5,86 %)
2016320256 (80 %)56.957 €40.500 €14.581.000 €
* hors amiables

LE TOP DES VENDEURS

Jour 2

#   Vendeurs                                       Vendus   Prix moyen   Chiffre d'affaires

1   Coulonces Sales                            5            67.400 €       337.000 €

2   Étreham                                         6            40.167 €       241.000 €

3   La Motteraye Consignment          4            57.500 €       230.000 €

4   Capucines                                      3            59.333 €       178.000 €

5   Quesnay                                        2            83.000 €       166.000 €

LE TOP DES ACHETEURS

Jour 2

#   Acheteurs                                                          Achetés    Prix moyen     Chiffre d'affaires

1   Sylvain Vidal                                                   5     50.400 €       252.000 €

2   Marc Pimbonnet                                               2     72.500 €       151.000 €

3   Margaret O’Toole                                             1     140.000 €     140.000 €

4   Paul Nataf                                                        4     29.500 €       118.000 €

5   Agence Fips                                                     3     36.667 €       110.000 €

LES TOP-LOTS

Lot    Sx      Origines   Prix

342    M.     Siyouni & Sea Life         140.000 €

Acheteur : Margaret O’Toole

Vendeur : Haras du Quesnay

321      F.         Evasive & Red Love  115.000 €

Acheteur : Marc Pimbonnet

Vendeur : Haras des Capucines

235      M.       Rajsaman & Java Jazz            90.000 €

Acheteur : Sylvain Vidal

Vendeur : La Motteraye Consignment

297      F.         Charm Spirit & Morning Bride          82.000 €

Acheteur : SEP Écurie Carlito and Co

Vendeur : Coulonces Sales

339      M.       Le Havre & Santa Louisia     80.000 €

Acheteur : Dermot Farrington

Vendeur : Élevage de Tourgéville

284      F.         Wootton Bassett & Misdirect                       77.000 €

Acheteur : Astute Bloodstock / Haras d’Étreham

Vendeur : Haras de la Louvière

265      M.       Oasis Dream & Louve Nationale       75.000 €

Acheteur : Carina Fey

Vendeur : Coulonces Sales

244      M.       Doctor Dino & Kings Speech            75.000 €

Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Limited

Vendeur : Domaine de l’Étang

230      F.         Le Havre & Influence                        75.000 €

Acheteur : Sylvain Vidal

Vendeur : Coulonces Sales

341      M.       Sea the Moon & Scarlett’s Pride       67.000 €

Acheteur : Morten Buskop Bloodstock

Vendeur : Haras de Bourgeauville

LES FAITS MARQUANTS

LA SŒUR DE RED LINE POUR FABRICE PETIT

#321    F         Evasive & Red Love, par Gone West        115.000 €

Acheteur : M. Pimbonnet

            Vendeur : Haras des Capucines

            Éleveur : J.-P.-J. Dubois

Il a fallu attendre la fin de la vente pour voir le premier yearling à passer le cap des 100.000 €. C’est le lot 321 qui a réalisé ce score, une fille d’Evasive présentée par le haras des Capucines (top vendeur de la partie 1 en chiffre d’affaires). La pouliche est une sœur de Red Line (Sageburg), deuxième du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) cette année et titulaire de trois victoires et deux deuxièmes places en cinq sorties, sous l’entraînement d’Antoine de Watrigant. Jean-Claude Rouget et Marc Pimbonnet ont longtemps lutté, mais c’est finalement ce dernier qui a eu le dernier mot à 115.000 €. C’est Fabrice Petit, son propriétaire, qui mettait les enchères. Marc Pimbonnet nous a expliqué : « J’ai longtemps entraîné pour Jean-Pierre Dubois, donc c’est une famille que je connais bien. Quand Fabrice Petit l’a vue ce matin, il m’a dit : "Si je dois faire une folie aujourd’hui, ce sera pour elle !" Elle a tout pour être une pouliche précoce comme l’est sa sœur. C’est évidemment un grand plaisir de pouvoir travailler avec ce genre de chevaux. » Evasive faisait la monte à 6.000 €, au haras de Grandcamp, quand la pouliche a été conçue. Elle a donc été vendue 19 fois le prix de saillie !

SYLVAIN VIDAL EN TERRITOIRE CONNU

#235    M        Rajsaman & Java Jazz, par Singspiel        90.000 €

            Acheteur : Sylvain Vidal

            Vendeur : La Motteraye Consignement

            Éleveur : Mme E. Vidal

Sylvain Vidal n’a pas voulu laisser passer ce lot 235 présenté par La Motteraye Consignment, un mâle par Rajsaman et Java Jazz (Singspiel), restée inédite. Il connaît très bien cette famille puisque Java Jazz est une sœur de Puggy (Mark of Esteem), la mère d’Avenir Certain (Le Havre). Ce lot 235 est d’ailleurs déjà nommé : Avenir Classique. Il s’agit donc de la souche du rapide Mehmas (Acclamation) et de Queen’s Trust (Dansili), gagnante de la Breeders’ Cup Filly and Mare Turf (Gr1). Sylvain Vidal a dit : « C’est un fils de Rajsaman, père du champion Brametot  et il s’agit d’une très belle famille maternelle. Je le connais bien car il a été élevé à la maison. Il a été acheté pour Gérard Augustin-Normand et Antonio Caro et sera entraîné par Jean-Claude Rouget. »

UNE CHARM SPIRIT DE LA FAMILLE DE MOONLIGHT CLOUD POUR YOHANN GOURRAUD

#297    F         Charm Spirit & Morning Bride, par Danehill Dancer    82.000 €

Acheteur : SEP Écurie Carlito and Co

            Vendeur : Coulonces Sales, agent pour Team Hogdala

            Éleveur : Team Hogdala

Cette jolie fille de Charm Spirit, présentée par Coulonces Sales, a fait monter les enchères jusqu’à 82.000 €. Elle appartient à la première production de l’étalon. C’est Yohann Gourraud qui l’a emporté, dépassant son budget pour l’emporter. Elle est le deuxième produit de sa mère, Morning Bride (Danehill Dancer), une propre sœur de Probably (Danehill Dancer), gagnant des Railway Stakes et troisième des Beresford Stakes (Grs2). Sa troisième mère est Wedding Bouquet. Il s’agit donc de la souche de Moonlight Cloud (Invincible Spirit) et du champion Generous (Caerleon). Cette souche est très vivante puisqu’on y retrouve aussi le nom de Sobetsu (Dubawi), gagnante cette année du The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1), mais aussi de Dee Majesty (Deep Impact), gagnant l’an passé des 2.000 Guinées japonaises. Yohann Gourraud a déclaré : « C’est une pouliche plaisante. Je l’ai fait sortir ce matin et elle m’a plu. Elle marche très bien, elle est puissante. Elle est issue d’une belle famille maternelle. J’ai un peu dépassé mon budget pour l’avoir mais j’ai été battu sur un autre lot auparavant et je ne peux pas être battu à chaque fois ! Je l’ai achetée pour une association de propriétaires. »

LA JEUNESSE S’ASSOCIE AUTOUR DE WOOTTON BASSETT

#284    F         Wootton Bassett & Misdirect, par Darshaan        77.000 €

Acheteur : Astute Bloodstock

            Vendeur : Haras de la Louvière

            Éleveur : Petra Bloodstock Agency

Nicolas Lefèvre (Astute Bloodstock) a mis l’enchère gagnante à 77.000 € pour cette fille de Wootton Bassett présentée par le haras de la Louvière. La mère de la pouliche, Misdirect (Darshaan), a déjà produit Mc Queen (Silver Frost), placé de Gr3 et de Listed. C’est aussi une descendante de Mistreat, la mère de Misbegotten (Baillamont), à l’origine du bon Not Just Swing (King’s Best), gagnant du Prix d’Hédouville (Gr3). Nicolas Lefèvre nous a expliqué : « C’était notre coup de cœur de la vente. C’est une pouliche qui semble précoce, athlétique, et elle est issue d’un très bon étalon. Je l’ai achetée pour un syndicat composé d’amis, jeunes et français, qui s’associent avec le haras d’Étreham, lequel soutient son étalon. La pouliche sera entraînée à Chantilly. »

CARINA FEY INVESTIT DANS LA QUALITÉ

#265    M        Oasis Dream & Louve Nationale, par Galileo      75.000 €

Acheteur : Carina Fey

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveur : Dayton Investments Ltd

Carina Fey connaît une belle réussite depuis son installation comme entraîneur, en plat principalement, mais elle s’est aussi distinguée à Auteuil avec Izzo (Tertullian). C’est d’ailleurs pour Eckhard Sauren, le propriétaire du lauréat du Prix de Maisons-Laffitte (Gr3), qu’elle a mis l’enchère gagnante à 75.000 € pour le lot 265, un fils d’Oasis Dream présenté par Coulonces Sales. Le poulain est issu d’une grande famille Wildenstein. Sa deuxième mère est Louve (Irish River), la génitrice de Loup Breton (Anabaa) et de Lil’Wing (Galileo) notamment. Carina Fey nous a dit : « C’est un poulain qui a beaucoup de choses pour lui : le modèle, le pedigree, la façon de se déplacer… Il est assez compact et nous verrons à la maison s’il montre de la précocité. J’avais déjà acheté aux ventes, mais pas dans cette gamme de prix ! »

LE HAVRE SUR DANSILI, UN CROISEMENT QUI SÉDUIT SYLVAIN VIDAL

#230    F         Le Havre & Influence, par Dansili 75.000 €

Acheteur : Sylvain Vidal

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveurs : Franklin Finance S.A. & Mme E. Vidal

Cette fille de Le Havre présentée par Coulonces Sales a fait grimper les enchères à 75.000 €. Sylvain Vidal a signé le bon. Elle est issue d’une fille de Moiava (Bering), lauréate d’un Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2). Sylvain Vidal nous a dit : « C’est une belle pouliche, avec de bons tissus, pas forcément précoce et qui devrait plutôt faire une 3ans. J’aime beaucoup Dansili comme père de mère. »

LE PROPRIÉTAIRE DE DABIRSIM DÉVELOPPE ENCORE SON ACTIVITÉ FRANÇAISE

#246    F         Nathaniel & Kiss of Spring, par Dansili    65.000 €

Acheteur : Écurie Normandie Pur Sang

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveur : Mme I. Smits

Daniel Haeser, en compagnie de Simon Springer, a signé le bon à 65.000 € pour le lot 246, une fille de Nathaniel et de Kiss of Spring (Dansili), présentée par Coulonces Sales. C’est le premier produit de cette jument, fille d’In the Light (Inchinor), placée de Listed, et donc sœur de Karar (Invincible Spirit), gagnant du Prix du Pin (Gr3) et deuxième du Qatar Prix de la Forêt (Gr1). On retrouve de la vitesse dans ce pedigree, mais aussi de la tenue puisqu’il s’agit de la souche des stayers Lucarno et Flying Officer.

Daniel Haeser a expliqué : « Simon Springer est le propriétaire de Dabirsim et nous achetons des juments qui pourront lui être présentées. C’est une belle pouliche, qui va être entraînée en France, certainement chez Christophe Ferland. Simon Springer a actuellement une trentaine de chevaux à l’entraînement en France. Nous comptons en avoir une soixantaine l’an prochain. »

FABRICE CHAPPET OBTIENT SON SIYOUNI

#253    M        Siyouni & Lady’s Secret, par Alzao           60.000 €

Acheteur : Hubert Guy Bloodstock

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveur : La Motteraye E.A.R.L., Corduff Stud

Hubert Guy, en compagnie de Fabrice Chappet, l’a emporté à 60.000 € sur le lot 253, un fils de Siyouni né tardivement (le 6 juin 2016), présenté par La Motteraye Consignment. C’est un fils de Lady’s Secret (Alzao), laquelle a donné Glacial Age (Verglas), deuxième du Prix Ridgway (L) et troisième des Dee Stakes (Gr3), ainsi qu’Heliophile (Le Havre), laquelle a ouvert son palmarès dans un bon style le 17 septembre à La-Roche-Posay. Hubert Guy a expliqué : « Le poulain va aller à l’entraînement chez Fabrice Chappet pour un client existant. Il se déplace très bien et a une très belle épaule. Le poulain est né tardivement mais il est déjà assez bien développé par rapport à sa date de naissance. Nous aimons Siyouni et nous avions d’ailleurs investi sur des produits de l’étalon dès sa première production puisque nous avions acheté Mocklershill. Ils sont désormais plus difficiles à avoir, étant recherchés ! »

UN WOOTTON BASSETT POUR GEORGE BAKER

#278    F         Wootton Bassett & Mariposa, par Oasis Dream  60.000 €

            Acheteur : ITS Bloodstock

            Vendeur : Haras des Embruns

            Éleveur : S. Château

Sébastien Le Forban (ITS Bloodstock) a signé le bon à 60.000 € pour le lot 278, une fille de Wootton Bassett et de Mariposa (Oasis Dream), présentée par le haras des Embruns. C’est le quatrième produit de la jument, mère d’un gagnant. Il s’agit de la souche du champion Golan ou encore du stayer Bonny Scott. Sébastien Le Forban a dit : « La pouliche va aller à l’entraînement en Angleterre chez George Baker. C’est une fille de Wootton Bassett, un étalon que j’aime beaucoup. C’est une très belle pouliche, qui fait course. Pour moi, elle cochait toutes les cases. Je m’attendais à ce prix. »

 

LA SCANDINAVIE ACTIVE

#341    M        Sea the Moon & Scarlett’s Pride, par Singspiel    67.000 €

Acheteur : Morten Buskop Bloodstock

            Vendeur : Haras de Bourgeauville

            Éleveur : Haras de Bourgeauville

Morten Buskop a signé le bon à 67.000 € pour le lot 341, un poulain par Sea the Moon, dont les premiers produits sont yearlings, et Scarlett’s Pride (Singspiel), placée de Listed en Allemagne. Il s’agit de la souche du champion Hernando. Morten Buskop a dit : « Le poulain a été acheté pour des clients de Niels Petersen, qui ont aussi acheté le lot 332, et il provient d’un très bon élevage. Nous pensons que ce yearling a le profil pour devenir un gagnant de Derby en Scandinavie. Sea the Moon est un jeune étalon qui rencontre du succès aux ventes. Il n’est plus à présenter, lui qui avait été impressionnant dans le Derby allemand. C’est un beau poulain, avec du cadre et un très bon tempérament. »

#332    M        Siyouni & Russian Love, par Machiavellian         64.000 €

Acheteur : Gill Niels Peter pour Paul Harley Bloodstock Limited

            Vendeur : Haras de Meautry

            Éleveur : S.C. Écurie de Meautry

Le lot 332 va s’envoler pour la Norvège. C’est Paul Harley qui a placé les enchères, en compagnie notamment du champion trainer scandinave Niels Petersen. Ce fils de Siyouni tout blond est issu de Russian Love (Machiavellian), une sœur d’Ésotérique XX (Danehill Dancer), de Russian Hope (Rock Hopper), de Russian Cross (Cape Cross), d'Archange d’Or (Danehill), ou encore de Russian Hill (Indian Ridge). Paul Harley, auparavant basé en Allemagne où il a notamment été racing manager du baron Ullman, est désormais installé en Angleterre où il est courtier. Niels Petersen a dit : « C’est une famille qui produit des gagnants et le pedigree est vraiment très plaisant. C’est un beau cheval. »

LE TOP POUR UN FILS DE SIYOUNI DESTINÉ AUX BREEZE UP

#342    M        Siyouni & Sea Life, par Anabaa    140.000 €

Acheteur : Mag O’Toole

            Vendeur : Haras du Quesnay

            Éleveur : Haras du Quesnay

Le suspense aura duré presque jusqu’au dernier lot pour connaître le top price de cette session… C’est le lot 342 qui l’a réalisé. Ce poulain présenté par le haras du Quesnay est un fils de Siyouni et de Sea Life (Anabaa), déjà mère du rapide Sea Trial (Panis). Il a manifestement tapé dans l’œil des pinhookers puisqu’à la fin, Paul Basquin et Michael Murphy (Longways Stables) se sont retrouvés face à Roger Marley et Tom Whitehead. C’est finalement l’équipe irlandaise qui l’a emporté, moyennant 140.000 €. Roger Marley a commenté : « Pour nous, c’était le plus beau cheval de la vente. Il est issu d’un étalon à qui tout réussit en ce moment… Il est destiné à repasser en vente ici l’an prochain, lors de la breeze up. » Rappelons qu’outre Laurens, Siyouni s’est aussi distingué cette année via Le Brivido, lui aussi passé par les breeze up et présenté… par Longways Stables.

UN TRÈS BEAU LE HAVRE POUR MARTYN MEADE

#339    M        Le Havre & Santa Louisia, par Highest Honor    80.000 €

Acheteur : Dermot Farrington

            Vendeur : Élevage de Tourgéville

            Éleveurs : S.C.A. Élevage de Tourgéville, Mme H. Erculani & Mme P. Lepeudry

Très beau mâle bai foncé, le lot 339, un fils de Le Havre présenté par l’élevage de Tourgéville, a fait grimper les enchères jusqu’à 80.000 €. Après une longue bataille, Amy Austin a fini par avoir le dernier mot. La jeune femme nous a dit : « Je l’ai acheté pour Martyn Meade qui va l’entraîner. C’est un magnifique poulain, très profond, et le haras qui l’a élevé a fait un super travail. » La mère du poulain, Santa Louisia (Highest Honor), a déjà produit le bon Duke of Dundee (Duke of Marmalade), placé de Listed et exporté au Qatar. La deuxième mère, Maroussie (Saumarez), a remporté le Prix Fille de l’Air (Gr3) avant de donner au haras Marrousie Wings (In the Wings), lauréate du Prix Minerve (Gr3).