Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

ARQANA, VENTE DE YEARLINGS D’OCTOBRE, JOUR 3 - Une édition déjà record

Institution / Ventes / 19.10.2017

ARQANA, VENTE DE YEARLINGS D’OCTOBRE, JOUR 3 - Une édition déjà record

Il reste encore une session pour cette vente de yearlings d’octobre mais cette édition 2017 est d’ores et déjà record. Arqana enregistre, sur les trois premières journées, un chiffre d’affaires de 19.474.500 € (hors amiables), alors que le chiffre d’affaires de la vente d’octobre 2016 était de 19.166.000 € (hors amiables).

Des indicateurs qui se maintiennent bien. Ce jour 3 enregistre des résultats similaires à celui de l’année 2016. Quinze lots ont passé la barre des 50.000 €, contre dix-neuf l’an passé.

Le prix moyen se maintient, baissant de 2,65 %, pour s’établir à 26.215 € contre 26.929 € l’an passé. Le marché a été fort et cela se ressent sur le prix médian, lequel s’établit à 22.000 € (+ 10 %). Le pourcentage de vendus est en hausse par rapport à l’an passé, se fixant à un très bon 81,18 % malgré une offre plus élargie. Le chiffre d’affaires progresse de 5 % (hors amiables), s’établissant pour cette journée à 3.958.500 €.

Au bonheur des pinhookers. Les pinhookers se sont beaucoup manifestés sur ce jour 3, eux qui se sont retrouvés face à un marché très fort sur les deux premières journées de la vente. Sur les dix top-lots de ce jour 3, quatre sont amenés à revenir à Deauville pour la breeze up Arqana, dont le top price, une fille de Darbirsim présentée par le haras des Granges et adjugée 105.000 € à Willie Browne. Il faut noter que sur ces quatre top-lots achetés par les pinhookers, trois sont des produits de Dabirsim.

La vente a mis un peu de temps à se lancer mais il fallait ensuite rester jusqu’au bout ! L’activité a été forte jusqu’au dernier lot de la journée, le numéro 542. Ce fils de Kendargent s’est vendu 95.000 €, devenant le deuxième top price de la journée. Présenté par le haras d’Omméel, il a été acheté par Federico Barberini. Les investisseurs européens ont été actifs durant cette session, tout comme les Français : Jean-Claude Rouget a notamment eu un coup de cœur pour le lot 499, un fils du jeune étalon Pedro the Great, qu’il a acheté 90.000 €. C’est aussi une belle histoire pour son éleveur, Alain Clavier, connu dans le monde des chevaux de sport…

LES GRANDS INDICATEURS - JOUR 3
PrésentésVendus (%)Prix moyen (évol.)Prix médian (évol.)C.A. (évol.) (*)
2017186151 (81,18 %)26.215 € (- 2,65 %)22.000 € (+10 %)3.958.500 € (+ 5 %)
2016176140 (79,55 %)26.929 €20.000 €3.770.000 €
* hors amiable
LES GRANDS INDICATEURS CUMULÉS
PrésentésVendus (%)Prix moyen (évol.)Prix médian (évol.)C.A. (évol.) (*)
2017509408 (80,16 %)47.732 € (+3 %)32.000 € (- 3,03 %)19.474.500 € (+ 6,12 %)
2016496396 (79,84 %)46.341 €33.000 €18.351.000 €
* hors amiable

LE TOP DES VENDEURS

Jour 3

#   Vendeurs                                       Vendus   Prix moyen   Chiffre d'affaires

1   Grandcamp                                     11          28.818 €       317.000 €

2   La Motteraye Consignment             10          29.200 €       292.000 €

3   Granges                                          4            51.250 €       205.000 €

4   Étreham                                          8            22.500 €       180.000 €

5   Omméel                                          6            28.500 €       171.000 €

LE TOP DES ACHETEURS

Jour 3

#   Acheteurs                                                         Achetés    Prix moyen     Chiffre d'affaires

1   Jean-Claude Rouget                                           5               48.200 €         241.000 €

2   Con Marmane                                                   6               28.167 €         169.000 €

3   Morna McDowall                                              3               54.667 €         164.000 €

4   Paul Nataf                                                         6               22.500 €         135.000 €

5   Rabbah Bloodstock Limited                               2               59.500 €         119.000 €

LES TOP-LOTS

Lot    Sx      Origines   Prix

512      F.         Dabirsim & Fancy Diamond                105.000 €

Acheteur : George Mullins

Vendeur : Haras des Granges

542      M.       Kendargent & Hunter Forward            95.000 €

Acheteur : Federic Barberini

Vendeur: Haras d’Omméel

499      M.       Pedro the Great & Double Mix            90.000 €

Acheteur: Jean-Claude Rouget

Vendeur : Davier

466      M.       Iffraaj & Caprarola                              82.000 €

Acheteur : Brown Island Stables

Vendeur : Haras de la Perrigne

431      M.       Camelot & Anacapri                           80.000 €

Acheteur : Meridian International / Sylvain Vidal

Vendeur : Haras des Capucines

517      M.       Nathaniel & Flower Bowl                    80.000 €

Acheteur : Chris Richner Bloodstock

Vendeur: Fairway Consignment

418      M.       Dabirsim & Agent Mimi                       75.000 €

Acheteur : Con Marmane

Vendeur : Haras de Grandcamp

477      F.         Dabirsim & Cindy Bould                     72.000 €

Acheteur : Rabbah Bloodstock Limited

Vendeur : Haras du Taillis

387      M.       Dabirsim & Victoire Royale                 62.000 €

Acheteur : Morna McDowall

Vendeur : Haras de Fresnay-le-Buffard

460      F.         Siyouni & Calahorra                            60.000 €

Acheteur : Mandore / Al Shaqab

Vendeur : Haras de Montaigu

LES FAITS MARQUANTS

DABIRSIM A LES FAVEURS DES PINHOOKERS

#512    F         Dabirsim & Fancy Diamond, par Ransom O’War          105.000 €

Acheteur : George Mullins

            Vendeur : Haras des Granges

            Éleveur : M. Daguzan-Garros & F. Bragato

« Nous l’avons attendue toute la journée, il fallait me dépêcher de l’acheter car je dois aller prendre un avion mais je la voulais ! », a dit Willie Browne après avoir signé le bon à 105.000 € pour cette belle fille de Dabirsim présentée par le haras des Granges. Il aura fallu attendre la dernière partie de cette journée pour voir un lot passer la barre des 100.000 €. Paul Basquin était sous-enchérisseur. Fancy Diamond a pris des places dans sa carrière, dont une quatrième place dans une Listed en Allemagne. C’est une sœur de Finding Neverland (Green Desert), placée de Listeds, ou encore de France, deuxième des 2.000 Guinées d’Irlande.

Willie Browne a dit : « Évidemment, j’aime l’étalon, mais j’étais fou de cette pouliche. Nous ne pensions pas que nous devrions débourser autant pour l’avoir mais elle est magnifique et son père n’est plus à présenter. Cela représente beaucoup d’argent mais elle le mérite. Elle marche très bien et a une belle tête. C’est une pouliche très correcte qui va prendre de la force. Elle reviendra ici pour la breeze up. »

#418    M        Dabirsim & Agent Mimi, par Medecis 75.000 €

Acheteur : Con Marnane

            Vendeur : Haras de Grandcamp

            Éleveurs : Géraldine Henochsberg & Société d’entraînement Cédric Boutin

En 2015, Con Marnane a déniché Different League (Dabirsim) à Arqana. Cette lauréate des Albany Stakes (Gr3) s’est classée deuxième des Cheveley Park Stakes et troisième du Darley Prix Morny (Grs1). Elle est le fer de lance de la production de son père, qui a été plébiscité lors de la vacation d’octobre 2017. Après avoir signé le bon à 75.000 €, Con Marnane nous a confié : « Je connais très bien sa famille car j’avais acheté son oncle King David. Et je connais aussi très bien la production de l’étalon ! Dabirsim m’a porté chance… Ce lot 418 est un poulain de qualité, probablement le plus beau yearling de cette journée. Il va certainement revenir en France pour prendre part à la breeze up Arqana. Je ne pensais pas le payer aussi cher mais les Dabirsim sont très recherchés. Parfois il faut savoir aller un peu au-delà de son budget. »

Ce yearling présenté par le haras de Grandcamp est le deuxième produit d’Agent Mimi (Medecis), lauréate de deux courses à réclamer à Maisons-Laffitte. Elle a déjà donné Henry Brulard (Planteur) qui a décroché cinq places en huit sorties cette année. La deuxième mère, Azucar (Desert Prince), n’a pas couru mais a produit King David (Iffraaj), titulaire de 12 victoires et de 43 accessits, dont la troisième place du Prix François Boutin (L), et Azucardel (Della Francesca), deuxième des Prix Dawn Run et Achille-Fould (Ls) à Auteuil. Cap Coz (Indian Ridge), la troisième mère, a gagné le Prix Roland de Chambure (L). Elle s’est aussi classée deuxième des Prix du Calvados et de la Porte Maillot (Grs3), avant de produire l’étalon du haras d’Ayguemorte Reply (Oasis Dream), qui s’est classé troisième des Middle Park Stakes et des 2.000 Guinées d’Irlande (Grs1).

#387    M        Dabirsim & Victoire Royale par Black Sam Bellamy 62.000 €

Acheteur : Morna Mcdowall

            Vendeur : Haras de Fresnay-le-Buffard

            Éleveur : Erich Schmid

Morna McDowall a été formée à Grove Stud avant de se mettre à son compte il y a deux ans. En 2017, elle présentait pour la première fois à la breeze up Arqana. Et elle devrait revenir l’année prochaine car c’est dans cet objectif qu’elle a signé le bon pour le lot 387, présenté par le haras de Fresnay-le-Buffard. Au sujet de ce dernier, Morna McDowall a déclaré : « Je l’ai acheté en association avec un client pour le présenter à la breeze up Arqana. C’est un poulain très solide et il est issu d’un père qui est à la mode. Je n’ai pas réussi à acheter ce que je voulais lors des journées précédentes. » Ce fils du très recherché Dabirsim, qui est à l’origine du top price historique de la vente d’octobre, est déjà passé une fois sur le ring d’Arqana, dans le cadre d’un pinhooking. C’était à l’occasion de la vente d'élevage 2016 et les enchères étaient montées à 7.000 €. Il était encore foal et présenté par le haras du Petit Tellier. Ce yearling est le deuxième produit de Victoire Royale (Black Sam Bellamy), lauréate d’une course en Suisse. Le premier est quatre fois placé à l’étranger. L’américaine Vadsa (Halo) a fait souche au sein de l’élevage Lagardère. Elle est notamment à l’origine de Vahorimix (Poule d'Essai des Poulains et Prix Jacques Le Marois, Grs1), Voleuse de Cœurs (Irish St Leger, Gr1), Val Royal (Breeders’ Cup Mile, Gr1), Valixir (Prix d’Ispahan et Queen Anne Stakes, Gr1), Vadamos (Prix du Moulin de Longchamp, Gr1), Vadawina (Prix Saint Alary, Gr1) et Valyra (Prix de Diane, Gr1).

UN KENDARGENT POUR FEDERICO BARBERINI

#542    M        Kendargent & Hunter Forward par Galileo 95.000 €

Acheteurs : Federico Barberini

Vendeur : haras d’Omméel

Éleveur : Michael Watt

Le dernier lot du troisième jour de la vente octobre, un fils de Kendargent, présenté par le haras d’Omméel, a fait monter les enchères jusqu’à 95.000 €. Federico Barberini a eu le dernier mot face à Andreas Schultz. Il nous a expliqué : « Je l’ai acheté pour un client existant et il va rester en France. Je ne sais pas encore qui sera son entraîneur. C’est un très bon poulain et son père est l’un des meilleurs étalons français. Sa mère est par Galileo, ce qui est un véritable point fort. Mais je ne pensais pas le payer aussi cher. » Sa mère, Hunter Forward (Galielo), est née de la période australienne de Galileo. Elle s’est classée troisième des Baltimore Stakes (L). Son premier produit, La Marche (Américain), n’a pas encore débuté. Elle est à l’entraînement chez Patrick Khozian. La troisième mère a donné quatre black types. Ce lot 542 est le 25e yearling par Kendargent à dépasser la barre des 90.000 € chez Arqana.

UN GRAND MOMENT POUR ALAIN CLAVIER

#499    M        Pedro the Great & Double Max, par Sagamix     90.000 €

Acheteur : Jean-Claude Rouget

            Vendeur : Élevage du Davier

            Éleveur : A. Clavier, R. Y. Simon, N. Simon & Mlle M. Mechineau

« C’est de la folie mais si je n’étais pas fou, je ne serais pas moi ! », a déclaré Jean-Claude Rouget après avoir signé le bon à 90.000 € pour le lot 499, un beau fils de Pedro the Great, puissant. L’entraîneur a déjà sous sa responsabilité un bon produit de l’étalon : Feralia, gagnante du Critérium du Béquet - Vente Osarus (L) et deuxième de Glorious Journey (Dubawi) dans le Prix La Rochette (Gr3). Côté famille maternelle, ce yearling est le frère d’Arguero (Diktat), champion à 2ans en Espagne et il s’agit de la souche d’un bon sauteur, Quick Davier (Early March). Le poulain était présenté par l’élevage du Davier, la structure d’Alain Clavier, où il a grandi.

Alain Clavier et l’histoire de Double Mix. Alain Clavier a emmené lui-même son yearling dans le ring et, après la vente, a expliqué son histoire. Éleveur de chevaux de CSO, il est notamment derrière le bon Galet d’Auzey, vice champion d’Europe sous la selle de Michel Robert. Au début des années 2000, Alain Clavier et son épouse ont décidé d’élever des chevaux de course, achetant une jument nommée Double Melody, la deuxième mère de ce lot 499. Elle est envoyée à Sagamix, Alain et Myriam Clavier ayant gagné une saillie de l’étalon lors du gala de l’Asselco. Le produit né de cette union est Double Mix, la mère de ce lot 499. Double Mix n’a pas trouvé d’acquéreur yearling. Entraînée par Robert Collet, elle sera réclamée plus tard dans sa carrière. Elle a gagné six courses.

Dix ans après sa naissance, les époux Clavier voient réapparaître le nom de Double Mix dans un catalogue de vente, en février 2014 à Arqana. Myriam Clavier insiste alors auprès de son mari pour acheter la jument. Elle sera achetée 7.000 € dans le cadre d’un partenariat entre les époux Clavier et Roger-Yves Simon, du haras du Saz… Alain Clavier a expliqué : « Nous avons ensuite gagné une saillie de Pedro the Great lors du gala de l’Asselco ! Ce poulain a tout de suite eu quelque chose de spécial et, comme nous n’avons qu’un ou deux yearlings par an, il était la prunelle de nos yeux depuis le début ! C’est un grand moment pour de petits éleveurs comme nous de vendre un yearling à ce prix et de le voir partir dans une si grande écurie. »

UN IFFRAAJ POUR LES BREEZE UP

#466    M        Iffraaj & Caprarola, par Rahy      82.000 €

            Acheteur : Brown Island Stables Ltd

            Vendeur : Haras de la Perrigne

            Éleveur : C. Humphris

Tom Whitehead (Powerstown Stud) a eu le dernier mot – notamment sur Tina Rau et Nicolas Clément – pour le lot 466, un fils d’Iffraaj et de Caprarola (Rahy) présenté par le haras de la Perrigne. Il a signé le bon pour Johnny Collins de Brown Island Stables. Le poulain est donc destiné à repasser en vente pour les breeze up. Caprarola est gagnante à 2ans et 3ans en Irlande et a déjà donné des gagnants. La deuxième mère, Grazia (Sharpo), est gagnante de Stakes et placée de Gr3. C’est une sœur du champion Halling. Tom Whitehead a expliqué : « Je l’ai acheté pour Johnny Collins et il va revenir à Deauville pour la breeze up. Le poulain a un bon pedigree et est par Iffraaj, un étalon qui réussit une année exceptionnelle et qui nous a déjà porté chance. »

LE FRERE DE MOZO GUAPO POUR MERIDIAN INTERNATIONAL ET SYLVAIN VIDAL

#431    M        Camelot & Anacapri par Anabaa 80.000 €

Acheteurs : Meridian International & Sylvain Vidal

Vendeur : Haras des Capucines

Éleveurs : John Kilpatrick, Dominique Ades Hazan & Géraldine Henochsberg

Avec Mozo Guapo (Roderic O'connor), Carlos et Yann Lerner ont remporté l’édition 2017 du Prix Finot (L). Son frère, le lot 431 présenté par le haras des Capucines, a fait monter les enchères jusqu’à 80.000 €. Yann Lerner a été battu par Arnault Leraitre. Ce dernier, après avoir signé le bon pour Meridian International & Sylvain Vidal, nous a expliqué : « C’est un très joli poulain, très course. Il va peut-être avoir besoin d’un peu de temps mais il a beaucoup plu à Ghislain Bozo. » C’est un fils du classique Camelot (Montjeu) qui a récemment décroché son premier Groupe en tant qu’étalon grâce à Fighting Irish, lauréat du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2). Outre Mozo Guapo, la mère a donné deux autres black types dont Akiem (Kutub), troisième du RheinlandPokal (Gr1) de Kamsin (Samum), et Kemaliste (Shirocco), lauréat du Prix Alain et Gilles de Goulaine (L) à Auteuil. C’est la famille de Stop Making Sense (Lujain), gagnant du Prix du Haras de la Huderie (L) et deuxième du Prix La Rochette (Gr3).

PEUT-ÊTRE UN PREMIER CHEVAL ENTRAÎNÉ EN FRANCE POUR JIRI ODCHAZEL-JOLY

#517    M        Nathaniel & Flower Bowl, par Anabaa     80.000 €

Acheteur : Chris Richner Bloodstock

            Vendeur : Fairway Consignment

            Éleveur : B. van Dalfsen

Chris Richner n’a pas voulu laisser passer ce lot 517, un fils de Nathaniel et de Flower Bowl (Anabaa), présenté par Fairway Consignment. Il est bien né puisque sa mère est une fille de Lady Vettori (Vettori), gagnante du Prix du Calvados (Gr3) et mère de Lope de Vega XX (Shamardal), ou encore de Lady Frankel XX (Frankel), gagnante du Prix de Lieurey (Gr3). Chris Richner a expliqué : « Je l’ai acheté pour Jiri Odchazel-Joly, un des plus grands propriétaires en République Tchèque. Il a des chevaux de plat et d’obstacle. Le poulain devrait partir en Tchéquie mais son propriétaire n’exclut pas de mettre quelques-uns de ses meilleurs chevaux à l’entraînement en France. J’ai sélectionné ce cheval mais, à la base, pour un autre de mes clients. Je l’ai finalement proposé à monsieur Odchazel, qui est présent à la vente et a donc pu aller le voir. Il l’a bien aimé et a accepté de l’acheter. »

APLAT

Un nouveau propriétaire pour Keven Borgel

Keven Borgel a investi 24.000 € pour acquérir le lot 411, un poulain présenté par le haras des Sablonnets et issu de Footstepsinthesand et d'Abbreviator (Astronomer Royal). Ce yearling est le premier achat de l’entraîneur pour un nouveau propriétaire, Édouard Frojo. Il nous a expliqué : « C’est le premier cheval d’Édouard Frojo, le plus grand bijoutier de Marseille. Son grand-père avait déjà des chevaux de course. J’ai rencontré Édouard Frojo il y a quinze ans et il m’avait dit que cela pourrait l’intéresser d’avoir des chevaux. Je l’ai recontacté il y a quelques semaines et il a bien voulu se lancer ! Je pense que si les courses lui plaisent et que cela se passe bien, il pourrait avoir l’ambition de développer son activité dans le futur. »

FIN APLAT

RABBAH BLOODSTOCK CRAQUE SUR DABIRSIM

#477    F         Dabirsim & Cindy Bould, par High Chaparral   72.000 €

Acheteur : Rabbah Bloodstock Ltd

            Vendeur : Haras du Taillis

            Éleveur : Écurie Normandie Pur Sang

Simon Springer fait confiance à son étalon Dabirsim et lui a envoyé beaucoup de juments. Il en est récompensé aux ventes où plusieurs de ses yearlings par l’étalon se sont bien vendus. C’est le cas de ce lot 477, une pouliche issue de Cindy Bould (High Chaparral), présentée par le haras du Taillis. C’est le premier produit de cette jument, restée inédite et fille de Go East (Highest Honor), gagnante de Listed. C’est une belle souche allemande, où l’on retrouve Girolamo, gagnant du Preis von Europa (Gr1) et placé dans le Derby allemand et le Grosser Preis von Bayern (Grs1), Gereon, gagnant de Gr2 en Allemagne, ainsi que Goose Bay, gagnante des Oaks d’Italie (Gr2). Ce sont les hommes de Rabbah Bloodstock Limited qui ont remporté les enchères mais nous n’en saurons guère plus.

UNE FILLE DE CALAHORRA POUR AL SHAQAB

#460    F         Siyouni & Calahorra par Soave 60.000 €

Acheteur : Mandore & Al Shaqab

            Vendeur : Haras de Montaigu

            Éleveurs : Aliette Forien & Societa Agricola Gem

Sous la férule de Christian Baillet, Calahorra (Soave) avait remporté le Prix de la Vallée d'Auge (L). Elle s’était également classée troisième des Prix d'Arenberg et de Saint-Georges (Grs3). Nicolas de Watrigant (Mandore Agency) a signé le bon à 60.000 € pour sa sœur, par Siyouni, le lot 460 présenté par le haras de Montaigu. Il nous a expliqué : « Je l’ai acquise pour Al Shaqab. C’est une belle fille de Siyouni, très course. J’ai acheté son frère, Mirqab (Dabirsim) à la vente v.2. Il est à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget qui l’estime. La mère avait beaucoup de vitesse. » La deuxième mère, Kendorya (Kendor), a produit Kendemai (Carlotamix), gagnant du Prix Millkom (L) pour l’entraînement de Jean-Claude Rouget. C’est la famille de Mersey (Crystal Palace), lauréat du Prix Royal-Oak et deuxième du Prix Ganay (Gr1).

FREDDY HEAD EN FAMILLE

#404    M        Anodin & Young Majesty, par Maria’s Mon       55.000 €

Acheteur : Freddy Head

            Vendeur : Haras du Quesnay

            Éleveur : C. Morange

Freddy Head connaît bien la famille de ce yearling déjà nommé Hello Is You. Il a été élevé à la maison, au haras du Quesnay, il est par un étalon maison, Anodin, qu’il entraînait, et il entraîne déjà quelques-uns de ses frères dont Young Fire (Fuissé), lequel vient d’ouvrir son palmarès dans un bon style à Maisons-Laffitte. Il s’agit de la famille d’un autre ancien pensionnaire de Freddy Head, Solow (Singspiel). L’entraîneur a dit : « J’ai entraîné la mère, le père et les frères ! C’est une famille que j’aime bien et le 2ans vient de s’imposer. »

MORNA MCDOWALL FAIT SON MARCHÉ EN VUE DE LA BREEZE UP

#474    M        Siyouni & Chanson Céleste, par Oratorio 55.000 €

            Acheteur : Morna McDowall

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveur : G. B. Partnership

#463    M        Toronado & Campina, par Oasis Dream  47.000 €

            Acheteur : Toronado

            Vendeur : Coulonces Sales, agent pour Team Hogdala

            Éleveur : Team Hogdala A.B.

Morna McDowall a présenté pour la première fois des chevaux à la breeze up Arqana en 2017 (un lot, l’autre étant finalement absent) et elle devrait revenir à Deauville en mai 2018. Formée à l’école Grove Stud, elle a acheté plusieurs lots ce mercredi : le lot 387, un fils de Dabirsim moyennant 62.000 €, mais aussi les lots 463 et 474. Elle a dit : « Je pense présenter un petit nombre de chevaux à la breeze up Arqana, probablement moins d’une dizaine. »

Le lot 474 est un produit de Siyouni et de Chanson Céleste (Oratorio), une sœur d’Amadeus Mozart (Mozart), deuxième des Phoenix Stakes (Gr1). Il s’agit de la famille à l’origine du bon Fascinating Rock, gagnant des Champion Stakes et de la Tattersalls Gold Cup (Grs1). Morna McDowall a déclaré : « C’est un poulain qui se déplace très bien et il est par un étalon recherché. » Pour le lot 436, Morna McDowall est allé jusqu’à 47.000 €. C’est un fils de Toronado, dont les premiers produits sont yearlings, et de Campina (Oasis Dream), gagnante d’une course et sœur de Conillon (Acatenango), placé de Gr1 en Allemagne. C’est la souche de Waajib. Morna McDowall a expliqué : « C’est un beau cheval, très course. Il se déplace très bien et son consignataire m’en a dit du bien. »

JEAN-CLAUDE ROUGET CONTINUE D’INVESTIR

#383    F         Style Vendôme & Tropical Mark (Mark of Esteem)       50.000 €

Acheteur : Jean-Claude Rouget

            Vendeur : Haras de Castillon

            Éleveur : Scea des Prairies, B. Jeffroy et T. Jeffroy

Jean-Claude Rouget a continué à se montrer actif à l’occasion du jour 3 de la vente d’octobre Arqana. L’entraîneur est allé jusqu’à 50.000 € pour le lot 383, présenté par le haras de Castillon, un fils de Style Vendôme et de Tropical Mark (Mark of Esteem), qui s’est classée deuxième d’un Prix Urban Sea (L). Tropical Mark a bien produit au haras, donnant le bon stayer Trip to Rhodos (Rail Link), gagnant de Listed et troisième des Prix Kergorlay (Gr3) et de Barbeville (Gr3). Elle a aussi donné Danza Cavallo (Sunday Break), placée de Gr1 aux États-Unis et gagnante du Prix Mme Jean Couturié (L), et Brownie (Sunday Break), champion en Scandinavie. La souche remonte à Tropicaro, gagnante du Prix Marcel Boussac (Gr1) et deuxième du Saint-Alary (Gr1).

UN SIYOUNI POUR MICKY CLEERE

#428    M        Siyouni & Almogia par Gone West 50.000 €

Acheteur : Newminster Equine Services

            Vendeur : Coulonces Sales, agent pour C.A. Hutchinson

            Éleveurs : Team Hogdala & C.A. Hutchinson

Micky Cleere est le responsable de l’entraînement à Star Bloodstock. Il s’agit d’une écurie spécialisée dans le débourrage, le préentraînement et la préparation aux breeze up. Après avoir débuté outre-Manche, cette structure a fait le choix de s’installer en France à Saint-Pierre-des-Ifs (14), entre Rouen et Lisieux. Micky Cleere a dû aller jusqu’à 50.000 € pour décrocher le lot 428, un fils de Siyouni présenté par Coulonces Sales. Il nous a dit : « C’est un beau poulain. Il va revenir ici pour les breeze up au mois de mai. Les bons yearlings sont chers cette année à Arqana. J’ai acheté deux sujets en août et un ce mercredi. Nous continuons à investir en France. » Ce fils du recherché Siyouni est issu d’une mère ayant gagné une course à Nort-sur-Erdre en 15 sorties. La deuxième mère, Ronda (Bluebird), a gagné les Falmouth Stakes (Gr2) et le Prix de Sandringham (Gr3) avant de produire Istan (Gone West), double lauréat de Gr3 aux États-Unis. C’est la famille du champion et chef de race Mill Reef (Never Bend).

UN COUP DE CŒUR POUR TINA RAU

#413    F         Poet’s Voice & Academic Angel, par Royal Academy    48.000 €

Acheteur : Tina Rau Bloodstock/Nicolas Clément

            Vendeur : Haras du Cadran

            Éleveur : Écurie haras du Cadran & El Primero Corp

Tina Rau et Nicolas Clément sont allés jusqu’à 48.000 € pour le lot 413, une fille de Poet’s Voice et d’Academic Angel (Royal Academy), gagnante de Stakes aux États-Unis. Academic Angel a donné la bonne Momo No Sekku (Leroidesanimaux), placée de Listed. Cette souche est à l’origine de Suave Dancer. La pouliche était présentée par le haras du Cadran.

Tina Rau a expliqué : « Je l’avais vue il y a quatre semaines au haras, présentée et au pré. Je l’adorais. C’est une belle pouliche, avec beaucoup de profondeur. Elle se déplaçait extrêmement bien en liberté. Je l’ai achetée pour Robert Shaedle, le propriétaire de Meliora (Starspangledbanner), gagnante de Listed cette année. »

JOHN JOHNSTONE POURSUIT SON HISTOIRE EN FRANCE

#393    F         Wootton Bassett & Vitesse Supérieure, par Statue of Liberty   47.000 €

Acheteur : John Johnstone

            Vendeur : Haras de l’Aumônerie

            Éleveur : P.G. Roulois

John Johnstone, en compagnie de Christianne Head-Maarek, est allé jusqu’à 47.000 € pour le lot 393, une pouliche par Wootton Bassett et Vitesse Supérieure (Statue of Liberty), qui a pris des places en compétition et a donné un gagnant, Millenium Park (Zoffany). La famille remonte à Entice, deuxième des Nassau Stakes (Gr2, à l’époque).

John Hohnstone a surtout été séduit par le physique de la pouliche. Il a dit : « C’est une très jolie pouliche, qui fait très course. Elle a l’air de pouvoir devenir une bonne 2ans. Je n’avais pas acheté de yearlings depuis quelque temps. La pouliche va aller à Chantilly chez Christiane Head-Maarek. J’ai une représentante en France actuellement : Be my Lady (Duke of Marmalade), gagnante de quatre courses. »

LA VENTE D’OCTOBRE PORTE CHANCE À ROBERTO COCHETEUX TIERNO

#397    M        Camelot & Wendy House par Medaglia d’Oro    47.000 €

Acheteur : Duc d'Alburquerque

            Vendeur : Haras du Camp Bénard

            Éleveur : Trainers House Enterprises Ltd

En octobre 2014 à Arqana, le duc d'Alburquerque avait acquis Avenue Dargent (Kendargent) et Nemqueteba (Pour Moi). Sous les couleurs de Roberto Cocheteux Tierno, la première nommée est devenue la première pouliche à gagner deux fois le Gran Premio Ricardo Ruiz Benitez de Lugo (A), le "Vermeille" espagnol. Le mâle a remporté le Gran Premio Villapadierna (A) c’est-à-dire le Derby ibérique. Ce jeudi le duc d'Alburquerque, en compagnie de Xavier Thomas-Demeaulte et de Roberto Cocheteux Tierno, a fait monter les enchères et signé le bon à 47.000 € pour le lot 397, un fils de Camelot présenté par le haras du Camp Bénard. Il nous a ensuite confié : « Ce poulain va courir pour Roberto Cocheteux. L’an dernier, j’avais acquis un autre produit de Camelot. Il a couru une fois en Espagne en faisant impression, en sachant que c’est un grand poulain qui est né tard. Concernant ce lot 397, c’est le premier cheval de cette famille que j’achète. Mais son frère Tilo (Sepoy) se comporte bien en Espagne. C’est un sprinter qui a gagné sur le sable. » Silent Eskimo (Eskimor), la deuxième mère, a gagné neuf courses aux États-Unis, dont les Fantasy Stakes et le Louisville Breeders' Cup Handicap (Grs2).

AL SHAQAB SOUTIENT SES ÉTALONS

#425    M        Toronado & Al Waghaa, par Muhtathir  45.000 €

Acheteur : Al Shaqab Racing

            Vendeur : Haras d’Ombreville

            Éleveur : F. bin Khalifa. Al Thani

Al Shaqab Racing a continue à soutenir ses étalons lors de ce jour 3 de la vente de yearlings d’octobre Arqana. Benoît Jeffroy a signé le bon à 45.000 € pour le lot 423, issu de Toronado, dont les premiers produits sont yearlings. Il s’agit d’une belle famille. Al Waghaa (Muthathir), la mère, a pris des places en compétition. Il s’agit de son premier produit. Al Waghaa es une sœur de Place Vendôme (Dr Fong), mère de Style Vendôme (Anabaa), gagnant de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) et étalon au haras de Bouquetot, et de Prestige Vendôme (Orpen), deuxième de la Poule d’Essai. Il s’agit de la famille du sprinter Dobby Road.