Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Book 1 : Galileo vs Dubawi, en piste et aux ventes

Institution / Ventes / 02.10.2017

Book 1 : Galileo vs Dubawi, en piste et aux ventes

Book 1 : Galileo vs Dubawi, en piste et aux ventes

Le combat Galileo versus Dubawi se transfère, pour trois jours, des pistes au ring de Tattersalls. Le week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, mais aussi des préparatoires américaines à la Breeders’ Cup, s’est terminé sur un score de 3 - 2 pour le "vieux" qui est arrivé à 70 gagnants de Groupe 1, 3 de moins de son père Sadler’s Wells, alors que les 2 lauréats de Dubawi, Mubtaahij et Wild Illusion, ont poussé l’étalon Darley à 33. Galileo a 13 générations en âge de courir et son rival, 9. La moyenne de gagnants de Gr1 par génération est de 5,38 pour Galileo et 3,66 pour Dubawi. Aux ventes, Galileo surpasse largement Dubawi en chiffre d’affaires (179,9 millions de Guinées contre 63,457), mais l’écart est moins important sur le prix moyen (263.906 Gns contre 204.702). Et surtout l’année dernière, Dubawi a doublé le sire de Coolmore sur tous les indicateurs et notamment en chiffre d’affaires (15,870 millions de Guinées contre 14,5) et en prix moyen (933.533 Gns contre 414.310).

Cette année, le défi, dans le book 1 de Tattersalls, n’aura pas lieu à armes égales. Dubawi est représenté par 27 yearlings, dont 19 mâles, alors que Galileo est à 19, mais avec seulement 6 mâles. La qualité des yearlings du book 1 est toujours exceptionnelle, mais les pedigrees des Dubawi surpassent ceux des Galileo. Il ne s’agit pas d’une révolution, tout simplement Coolmore a le contrôle de meilleurs fils de Galileo, alors que plusieurs éleveurs de haut niveau proposent des super Dubawi aux ventes.

Dubawi & Danedream, combien ? Parmi les 27 Dubawi, 11 sont issus d’une mère gagnante de Gr1 ou qui a produit un gagnant de Gr1. On note un mâle par la championne Danedream (Lomitas), élevé par Teruya Yoshida et présenté par Newsells Park Stud, un propre frère de Postponed, un mâle fils d’Attraction (Efisio), qui a gagné cinq Grs1 et a produit le top-price de l’année dernière (2.600.000 Gns) Elarqam (Frankel), qui vient de remporter les Tattersalls Stakes (Gr3). Si Coolmore veut répondre autour d’un ring aux signaux de Darley, le choix est là…

Un propre frère de Highland Reel. L’offre de Galileo n’est pas si moyenne… Le propre frère de Highland Reel et d’Idaho est un top-price en puissance et 5 autres yearlings sont issus de lauréates de Gr1 ou frères et sœurs de gagnants de Gr1. Les femelles sont en large majorité, mais il ne faut pas oublier que le top-price de Galileo aux ventes fut une pouliche, Al Naamah, achetée 5 millions de Guinées par Al Shaqab en 2013 et placée de Groupe.

La vague de la vitesse. Le book 1 n’est pas fait que de Galileo et Dubawi, même si ces deux étalons ont engendré 27,6 % du chiffre d’affaires de la vente en 2016 (88 millions de Guinées). Il y a 12 produits de Frankel, dont 7 mâles. La vague vitesse et précocité est aussi arrivée dans le book 1 avec pas moins de 28 Dark Angel (Acclamation) et 17 Kodiac (Danehill). Chez les étalons de première production les plus attendus, Kingman (Invincible Spirit) et Australia (Galileo) sont représentés par 21 et 17 sujets respectivement.

Nathaniel, 4 produits. Une championne comme Enable est la meilleure publicité pour un étalon, mais son père Nathaniel (Galileo) n’a que 4 produits en vente, 2 poulains et 2 pouliches. Ce n’est pas surprenant si on prend en compte que l’étalon de Newsells Park Stud a été beaucoup soutenu par des éleveurs qui font courir, et sa production est assez tardive.

Le dispersal Ballymacoll. Dans le même créneau du classicisme, on peut trouver les derniers yearlings présentés par Ballymacoll Stud qui est en train de vendre tous ses chevaux. Les yearlings du célèbre haras irlandais – qui seront présentés par Cordruff Stud — en offre dans le book 1 sont au nombre de 5, 4 pouliches (dont une fille de Sea the Stars et la multiple gagnante de Gr1 Islington) et un mâle.

La France bien présente. La France a aussi sa place dans le book 1. Le Havre (Noverre) est représenté par 4 produits, dont une pouliche issue de la même souche qu’Avenir Certain, la première gagnante classique de l’étalon du Haras de Montfort & Préaux. Siyouni (Pivotal) en a 3, dont une pouliche présentée par Coulonces Sales qualifiée pour les primes. Olympic Glory (Choisir) a 3 produits et Kendargent (Kendor) 2, présentés par le Haras de Colleville. Le Haras de Mézeray est dans le book 1 avec 3 yearlings, dont une fille de l’américain Kitten’s Joy (El Prado).