Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

COX PLATE (GR1) - Winx, une cascade de records

Courses - International / 28.10.2017

COX PLATE (GR1) - Winx, une cascade de records

COX PLATE (GR1)

Winx, une cascade de records

Winx (Street Cry) a égalé d’un coup deux des plus grands champions australiens ce samedi dans le Cox Plate (Gr1). La star a remporté son 22e succès consécutif et a prolongé sa période sans défaite à 996 jours. Elle a rejoint Kingston Town (Bleetchingly), le seul capable de gagner trois fois le Cox Plate, et Black Caviar (Bel Esprit), lauréate de 15 Grs1. Elle a battu dans la foulée deux autres championnes. Makybe Diva (Desert King) n’est plus la plus riche du galop australien. Avec 15,628 millions de dollars de gains, Winx a devancé la triple gagnante de la Melbourne Cup. Elle a dû aussi battre… Winx, parce que, pour mener sa tâche à bien, elle a amélioré de quatre centièmes de seconde son record de la piste qui est désormais de 2’02’’94 sur 2.040m.

Une demi-longueur, à la lutte. En troisième épaisseur depuis le départ, pour échapper à tous les pièges, Winx ne s’est pas promenée comme on pouvait s’y attendre. Elle a dû sortir le grand jeu, après avoir passé à la fin du dernier tournant les animateurs, Gailo Chop (Deportivo), et Folkswood (Exceed and Excel), pour repousser la bonne pointe de Humidor (Teofilo). Winx a gardé une demi-longueur. On pourrait ainsi juger ce troisième Cox Plate comme une petite victoire. C’est sans compter qu’en épaisseur, elle a parcouru le dernier kilomètre en 58’’71. Folkswood a pris une bonne troisième place pour Godolphin à quatre longueurs de Humidor, et Gailo Chop n’a cédé la quatrième place que dans la toute dernière foulée.

Le cinquième succès en 70 jours. Chris Waller, l’entraîner de Winx, a eu chaud et il a dit : « Winx ne connaît pas la défaite depuis presque trois ans et je serais un menteur en vous cachant qu’à chaque fois je pense qu’un jour elle sera battue. Je suis préparé à une défaite et cela n’enlèverait rien à Winx, mais pour les fans, ce serait une catastrophe. » Winx en était à sa cinquième sortie en 70 jours, elle avait donc le droit de souffler un peu. Le jockey de Winx, Hugh Bowman, a ajouté : « Elle a fait l’histoire. Je suis né la même année que le premier Cox Plate de Kingston Town… »

Après le triomphe, les vacances. L’entraîneur doit décider de la suite de la carrière de Winx et il ne s’agit pas d’un choix facile. Le public veut se faire plaisir avec la championne, mais Waller ne veut pas chasser tous les lièvres. Les Emirates Stakes (Gr1), à l’affiche le 11 novembre à Flemington, sont une cible possible, mais Waller a expliqué : « Franchement il y a 40 % de chance qu’elle coure. Les choses peuvent changer et je veux la revoir dans les prochains jours. Elle me dira qu’elle peut courir ou non les Emirates Stakes. »

Royal Ascot, oui, mais… Tout laisse à penser que Winx va partir en vacances. La mission du troisième Cox Plate est accomplie, il reste à découvrir si un jour, on aura droit à la voir aussi en Europe. Chris Waller n’est pas pressé : « Il faut attendre. La décision ne sera pas prise avant le mois de mars. Winx ira à Royal Ascot seulement si elle est à son top. »