FRENCH ARABIAN BREEDERS’ CHALLENGE - POULAINS (GR2 PA)  Rodess du Loup en bon poulain

26.10.2017

FRENCH ARABIAN BREEDERS’ CHALLENGE - POULAINS (GR2 PA) Rodess du Loup en bon poulain

TOULOUSE, JEUDI

 

Rapidement placé derrière les animateurs, Rodess du Loup (Dahess) a trouvé l’ouverture le long de la corde et s’est imposé très facilement dans ce French Arabian Breeders’ Challenge - Poulains (Gr2 PA), offrant un nouveau succès dans l’épreuve à son entraîneur, Charles Gourdain, après celui de Nafees (Azadi) l’an passé.

L’épreuve a été rondement menée par Dynamites (Nashwan Al Khalidiah), tandis que Rodess du Loup attendait son heure. Dans la ligne droite, tout s’est ouvert le long de la corde pour le futur lauréat, qui a alors mis un coup de reins décisif pour se mettre hors de portée de ses adversaires. Longtemps parmi les derniers, Rawdah (Dahess) a bien terminé en dedans pour s’emparer du premier accessit, tandis que Dynamites conserve la troisième place.

Servi par le train sélectif. Charles Gourdain a apprécié la manière avec laquelle son poulain s’est imposé, surtout qu’il avait été raccourci pour l’occasion. Il a déclaré au micro d’Equidia : « Comme je l’avais pensé, c’est un cheval qui a beaucoup de vitesse de base. Le fait que le rythme soit soutenu l’a également bien arrangé car cela lui a permis de bien respirer et de ne jamais tirer. Son jockey [Roberto-Carlos Montenegro, ndlr] le connaît bien et tout s’est ouvert en dedans alors qu’il était en quatrième position. On a toujours peur qu’un cheval se fasse enfermer lorsqu’il évolue le long de la lice avec ce numéro de corde [l’as], mais tout s’est ouvert et il avait un boulevard pour passer. »

La proche famille d’Al Anga. Rodess du Loup avait été présenté aux ventes Arqana à l’âge de 2ans, étant racheté pour 75.000 €. Il était présenté par le haras de Saint-Faust. Il a été élevé par Jean-Marc Saphores et c’est un fils d’Aurore du Loup (Darike), qui n’a pas couru mais qui est une propre sœur d’Akim du Loup, vainqueur du Prix Tornado de Syrah (Gr2 PA). Aurore du Loup a déjà donné Photon du Loup (Dahess), placé de Listed.

La deuxième mère, Salia du Loup (Manganate) a donné, outre Akim du Loup, la jument Kerbelle du Loup (Kerbella), la génitrice d’Al Anga (Amer), lauréate de huit courses dont le Qatar Gold Trophy (Gr2 PA) et les Clarendon International Stakes (Gr3 PA). La troisième mère, Nivada (Flipper), a donné naissance à Sophie du Loup (Manganate), qui remporta dix courses dans sa carrière, mais aussi à Vanessa du Loup (Manganate), lauréate de six courses aux États-Unis. Nivada, par ses filles, est à l’origine de grands champions tels Lahib, Mabrooka, Câlin de Louve