GRAND PRIX DES POULICHES À 37,5 % (CLASSE 1) - Couleur Fauve ou la réussite de Xavier Thomas-Demeaulte chez les anglo-arabes

Courses / 23.10.2017

GRAND PRIX DES POULICHES À 37,5 % (CLASSE 1) - Couleur Fauve ou la réussite de Xavier Thomas-Demeaulte chez les anglo-arabes

TARBES, DIMANCHE

 

 

Le grand public connaît Xavier Thomas-Demeaulte grâce à Shamalgan (Footstepsinthesand) et Spain Burg (Sageburg) qui se sont imposés au niveau Groupe en plat. Chez les anglo-arabes, il a entraîné certaines des meilleures pouliches de ces dernières années, comme Woodhasa de Bordes (Hasa) et Furie (Donald Duck). Et l’histoire se poursuit en 2017 avec Couleur Fauve (Arès de la Brunie) et Flamb'ée (Vertigineux).

Au-dessus du lot. Couleur Fauve (Ares de la Brunie) s’est encore une fois imposée dans un excellent style, à l’occasion du Grand Prix des Pouliches à 37,5 %. Elle est invaincue en cinq sorties. La pouliche a pris le meilleur dès le premier tournant. Elle a galopé à son rythme avant de créer très nettement la différence dans la ligne pour s’imposer de six longueurs. Flanelle du Pecos (Arès de la Brunie) est deuxième. Elzarte (Olzarte de Collongues) se classe troisième à six longueurs. Xavier Thomas-Demeaulte nous a confié : « Le déroulement des courses était favorable aux chevaux qui aiment galoper en tête. Et lorsque l’on a le meilleur cheval, si l’on ne veut pas subir, il faut prendre ses responsabilités. Entrée de Jeu (Carghese des Landes), qu’elle a battu plus tôt dans la saison, a gagné la course des mâles de dix longueurs. Cela confirme la valeur de sa performance. Concernant sa participation au Grand National, face à ses aînés, rien n’est encore décidé. »

Une mère placée du Grand-Prix des Anglo-Arabes. Couleur Fauve a été élevée par Maurice Lille. La pouliche s’est classée deuxième de sa section lors de l’édition 2016 du Grand Show de l’Anglo-Arabe. Xavier Thomas-Demeaulte avait déjà entraîné sa mère, L’Étincelle d’Or (Gnome), qui fut battue du minimum dans le Grand-Prix des Anglo-Arabes, l’Arc de la race. Elle faisait partie d’une bonne génération, celle de Marruti (Freeland), une jument de la marquise de Moratalla qui avait remporté treize courses. Couleur Fauve est le deuxième gagnant de sa mère et elle est largement supérieure à sa génitrice. La troisième mère a donné Le Kouti Kouta (Zeffir), deuxième d’une édition du Prix du Ministère de l’Agriculture.