GRAND PRIX DES POULICHES A 37,5 % (Classe 1) - Flamb’ee, la quatrième victoire de Foly du Pecos

Courses / 23.10.2017

GRAND PRIX DES POULICHES A 37,5 % (Classe 1) - Flamb’ee, la quatrième victoire de Foly du Pecos

TARBES, DIMANCHE

 

Le Grand Prix des Pouliches est considéré comme le Diane des pouliches anglo-arabes. Flamb’ee (Vertigineux) est le quatrième produit de sa mère à remporter cette épreuve ! Comme ses sœurs, elle court sous la férule de Xavier Thomas-Demeaulte. Ce dernier nous a expliqué : « J’ai eu tous les produits de sa mère à l’entraînement. L’origine est excellente. J’ai toujours estimé Flamb’ee. Mais elle est compliquée et lors de ses débuts, elle n’avait pas compris ce qu’il se passait. Comme une pouliche immature. J’ai donc cherché à la faire passer par des chemins de traverse pour lui faciliter la tâche. Elle s’est présentée ce dimanche sans avoir eu de course difficile. Flamb’ee le fait très bien. J’attends encore un peu pour voir si elle prendra part ou non au Grand National face à ses aînés. »

Un succès autoritaire. Flamb’ee a pris la direction des opérations après 300m de course. Elle a mené l’épreuve à sa guise avant de creuser l’écart à la sortie du tournant final. Dans la ligne droite, elle n’a fait que prendre du champ sur ses rivales pour passer le poteau arrêté six longueurs devant Emma Belle.

Le neuvième gagnant de Foly du Pecos. Flamb’ee a été élevée par deux amis d’enfance, Daniel Lacassagne et Jean-Marc Davezac. Son père, Vertigineux (Nombre Premier), va faire la monte au haras du Bois Emery en 2018. La mère, Foly du Pecos (Khanjer Joli), n’avait pas brillé en piste, avec une place en cinq sorties. Elle s’est largement rattrapée au haras : neuf de ses dix produits ont gagné, ils ont tous pris de l’argent et quatre sur dix ont dépassé la barre des 100.000 €. Cinq ont remporté des courses de sélection pour anglo-arabes. Ferdelia (Perdalian), la deuxième mère, est l’une des juments de base du stud-book français. Elle est à l’origine d’une multitude de gagnants pour l’élevage Davezac.