National Defense rejoint son père à l’Irish National Stud

International - Élevage / 26.10.2017

National Defense rejoint son père à l’Irish National Stud

National Defense va faire la monte à l’Irish National Stud en 2018. Il rejoint ainsi son géniteur, Invincible Spirit (Green Desert). Son prix de saillie n’a pas encore été communiqué. Cathal Beale, pdg de l’Irish National Stud, a expliqué : « C’est un très beau cheval et il ressemble beaucoup à son père. C’est un nouveau venu très prometteur dans notre cour d’étalons. Quelques droits de saillies à vie seront disponibles. » National Defense reste sur une tentative non fructueuse dans l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains (Gr1). À 2ans, ce pensionnaire de Christiane Head-Maarek avait fait sensation en s’imposant de quatre longueurs et demie dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) pour les couleurs de Sun Bloodstock. Il rejoint ainsi au palmarès de cette épreuve des étalons de premier plan (ou qui semblent en passe de le devenir) comme Blushing Groom, Irish River, Holy Roman Emperor, Siyouni et Dabirsim. Avec un rating Timeform de 118p, le troisième de sa génération en Europe, il est l’un des meilleurs fils d’Invincible Spirit au haras. Pour son retour à la compétition, cette année à 3ans, il s’est classé deuxième du Prix Djebel (Gr3) à une longueur d’Al Wukair (Dream Ahead), lui-même futur lauréat du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1). Élevé par l’écurie des Monceaux et Meridian International, National Defense avait été acheté 280.000 € en août 2015, à Arqana. Sa deuxième mère, Anna Palariva (Caerleon), est gagnante du Prix d’Aumale (Gr3). Elle a produit plusieurs bons éléments comme Anna Salai (Prix de la Grotte, Gr3 et deuxième des 1.000 Guinées d’Irlande, Gr1), Iguazu Falls (Pivotal) et Advice (Seeking the Gold), multiples lauréats de Listed.